ATELIER N°2 CHAABANE
Un mois pour irriguer sa foi

Ramadan est un mois durant lequel votre foi sera particulièrement sollicitée.

Ne nous voilons pas la face...

Si vous n’avez pas pris l’habitude de pratiquer, il sera probablement difficile de rester constante dans vos efforts. Une préparation adaptée va donc vous aider à rattraper votre retard et être dans les meilleures dispositions pour débuter le mois de Ramadan.

Prenons l’exemple d’un sportif de haut niveau.

Il est entrainé et pourtant avant chaque nouvel effort, il va d’abord s’échauffer. Si le sportif novice commence à sprinter sans aucun entraînement ni échauffement, il va s’épuiser rapidement, risquer la blessure et abandonner bien avant la ligne d’arrivée !

Pour le croyant c’est pareil !

Ramadan est un mois d’endurance et il nécessite à ce titre une bonne préparation.

La ligne de départ est proche et pour être prête quand le top départ sera donné il est temps de vous retrousser les manches.

Et Chaabane, le mois qui précède Ramadan, est l'occasion parfaite pour prendre de bonnes résolutions.

Peut-être avez-vous profité du mois de Rajab pour semer les graines de la piété ?

Si c’est le cas, poursuivez vos efforts vous êtes sur la bonne voie.

Sinon, pas de panique !

Il vous reste le mois de Chaabane pour y remédier incha ALLAH mais il est vraiment temps de s’y mettre !

Un Compagnon disait ainsi : "Le mois de Rajab est celui de l'ensemencement. Le mois de Chaabane est celui de l'irrigation des plantes et le mois de Ramadan est celui de la moisson. Celui qui n'a rien planté ni mis en terre pendant Rajab et qui n'a pas irrigué durant Chaabane, comment veut-il pouvoir récolter durant Ramadan ? "

Chaabane était un mois cher au cœur du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) et sa tradition nous incite à ne pas négliger ce mois charnière.

Voyons donc comment faire pour en profiter et se mettre dans les meilleures conditions spirituelles pour Ramadan.

Renforcer ses adorations

Ramadan, c’est un voyageur au cœur de vous-même.

Pour sentir l’esprit de ce mois béni vous vous devez d’augmenter votre rythme d’actes cultuels dès maintenant.

Il vous reste environ un mois pour raffermir votre foi et la première chose à faire est donc d’accentuer vos pratiques religieuses d’une manière générale : reprise ou assiduité dans la prière, dhikr, invocations, méditation, aumônes, lectures en lien avec Ramadan, etc.

Ainsi quelque soit votre niveau de pratique aujourd’hui, vous pouvez, et même devez, passer au niveau supérieur.

Le secret ? Intention, sincérité, constance et régularité.

Dans le tumulte quotidien, je sais qu'il n'est pas toujours facile de trouver un créneau pour intégrer de nouveaux actes mais soyons honnêtes : le temps vous l'avez ! (du moins pour le moment)

Reste à savoir de quelle manière vous décidez de l'utiliser.

Ça me rappelle une histoire que j'avais lue : un bocal où l'on place d'abord de grosses balles (les choses importantes de la vie), puis de plus petites billes (les choses secondaires) puis vient du sable (les choses plus futiles). Et bien si vous placez dans votre bocal le sable en premier, vous ne pourrez plus y mettre les grosses balles plus importantes.

Le temps c'est pareil : il faut d'abord l'accorder aux choses primordiales de votre vie. Les choses plus insignifiantes trouveront toujours une manière de se faire une petite place.

J'ai moi-même l'impression que les journées ne sont jamais assez longues pour faire tout ce que je souhaite et pourtant, en prenant un peu de recul, je me rends compte qu'il suffit d'un peu de tri et de bonne volonté pour changer les choses. D'autant plus quand on a le meilleur des Soutiens à nos côtés !

Et oui ! Rappelez-vous de ce hadith...

Dieu Exalté soit-il dit : "Je suis pour Mon serviteur ce qu'il croit que Je dois être, et Je suis avec lui chaque fois qu'il évoque le souvenir de Mon Nom. Ainsi s'il M'évoque en lui-même, Je l'évoque en Moi même. S'il M'évoque auprès d'une assistance, Je l'évoque auprès d'une assistance encore meilleure. S'il se rapproche de Moi d'un empan, Je Me rapproche de lui d'une coudée. S'il se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapproche de lui d'une brasse. Et s'il vient à Moi en marchant, J'irai vers lui en accourant" [rapporté par Boukhari et Muslim]

SubhanAllah ! 

"La meilleure oeuvre auprès d'Allah est celle qui dure
même si elle est de petite quantité"  [Boukhari et Muslim]

Click to Tweet

Et bien maintenant plus que jamais, placez vos actes d'adoration au coeur de votre vie et au centre de vos routines quotidiennes.

  • Il suffit par exemple d'organiser vos sorties en fonction des heures de prières de manière à ne pas vous retrouver en difficulté pour la faire à l'heure. Plutôt que de partir faire les courses 30 min avant l'heure de la salât, alors que vous savez pertinemment que ça vous prendra au moins 1h, décalez votre départ jusqu'à prier à l'heure et partir ainsi sereinement en ayant accompli votre obligation.
  • Ou encore, si vous avez pour habitude de passer beaucoup de temps sur youtube ou les réseaux sociaux, remplacez quelques-unes de vos escapades numériques par un peu de lecture autour de l'Islam. 
  • Vous pourriez aussi mettre en place une tirelire et y placer 1 ou 2€ par jour avec l'intention d'en faire une aumône pour plaire à Allah. A la fin de la période que vous aurez définie, faites-en don. Peut-être serez-vous surprise par une situation inattendue pour laquelle votre don sera utile.
    Et Allah sait mieux.
  • Ou si vous profitiez de quelques minutes après ou avant chaque prière pour faire un peu de dhikr

Les occasions ne manquent pas pour accentuer et renforcer vos actes d'adorations. 
Compte tenu de la sérénité et de l'apaisement que vous ressentirez, soyez assurée que plus vous en ferez, plus vous y prendrez goût. Vous ne pourrez alors plus vous en passer !


Puissions-nous inscrire profondément l’attachement et l’amour de notre Créateur dans nos cœurs et les entretenir au quotidien.

On passe à l'action !

L'objectif de cet atelier est donc de renforcer vos actes d'adorations.

Pour cela je vous invite à suivre les étapes proposées dans votre livret d'exercices. 

N'oubliez pas : L'important est de persévérer et d'être constante.

Il ne s'agit pas d'un sprint mais d'une course de fond.