ATELIER N°5 CHAABANE
Un corps sain pour un Ramadan Saint 

Avec les derniers ateliers, vous devez être prête spirituellement  et d'attaque pour préparer le mois de Ramadan au mieux. Mais comme on se donne corps et âme pour cet acte d'adoration si particulier, il faut aussi préparer votre corps comme il se doit.

Eh oui ! Ramadan est une épreuve pour l’organisme.

Ça le sera d’autant plus si vous ne le préparez pas aux privations qu’il va subir durant 1 mois.

Ce serait une erreur de penser que votre corps sera soudainement prêt à jeûner sans pâtir d’une baisse de régime si vous n’avez pas pris quelques dispositions préalables.

D'ailleurs vous avez déjà dû vous en rendre compte lors des Ramadan passés, non ?

Maux de tête, fatigue, manque d’énergie, irritabilité, somnolence durant les premiers jours, ça vous parle ?

Eh oui, c'est votre corps qui s'exprime à travers ces signaux qu'il vous envoie.

Le jeûne soudain dans lequel le corps est plongé entraine de nombreuses réactions chimiques, hormonales, enzymatiques et physiologiques qui le conduisent à se mettre en cétose.

Si vous ne pourrez pas empêcher votre corps de passer en cétose, vous pouvez en revanche offrir à votre métabolisme du temps pour que la transition se passe en douceur.

La cétose est un phénomène métabolique naturel grâce auquel le corps, privé d'apports glucidiques suffisants pour fonctionner va produire des corps cétoniques à partir des graisses pour les utiliser en guise de source d'énergie.

Vous êtes également très nombreuses à nous avoir dit que l'un de vos principaux problèmes pendant le mois de Ramadan est le manque de sommeil et la gestion de la fatigue. Là encore, il ne s'agit bien évidemment pas d'attendre que le mois béni commence pour réguler votre sommeil.

C'est en prenant de bonnes habitudes dès aujourd'hui que vous pourrez arriver au début du mois de Ramadan avec les batteries rechargées, prête à tirer le meilleur du mois de Ramadan dès le premier jour !

Nous avons donc récapitulé pour vous, les 10 recommandations principales que vous pouvez suivre pour commencer, dès aujourd'hui, à éduquer votre corps au mois de jeûne intense qui l'attend.

1 - Avoir une alimentation équilibrée

  • Plus que jamais, il est temps de mettre en place de bonnes habitudes alimentaires.
  • Adoptez une alimentation équilibrée et riche en vitamines.
  • Misez sur les fibres, les fruits et légumes.
  • Limitez votre apport en viande et diversifiez vos apports en protéines (légumineuses, céréales, oléagineux, etc.).
  • Évitez ou réduisez autant que possible les produits transformés (souvent peu intéressants au niveau nutritionnel).

2 - Diminuer les portions

  • Ne soyez pas tentée par une stratégie de « stockage » pré-Ramadan ! 
  • Privilégiez une alimentation plus frugale
  • Diminuez les portions petit à petit pour réduire votre appétit.

Nous ne sommes pas des marmottes préparant leur hibernation, bien au contraire nous devons préparer notre corps en douceur à la diminution de l'apport en nourriture. Alors le mot d'ordre : manger moins mais manger mieux !

51918440 - care of new life - watering young plant

3 - Arrêter les substances addictives

Thé, café, sucre, cigarettes, ... on a toutes et tous une forme d'addiction plus ou moins importante à des substances

Je plaide coupable pour le café ! ​

Le sevrage brutal lié au jeûne du mois de Ramadan peut être difficile, surtout si on en consomme beaucoup. 

Pire, vous souffrirez probablement de désagréments tels que maux de tête, énervement, manque d’énergie, difficultés de concentration, etc.

Mais il y a un moyen simple d'éviter cela.​

Il suffit de déshabituer le corps des substances nocives de manière progressive

Plutôt que d'arrêter brusquement prévoyez un plan d'action pour que la désintoxication se fasse en douceur.

Par exemple voici ce que j'envisage pour ma consommation de café :

 : 
  • J'en consomme 3 à 4 par jour
  • La semaine qui vient je ne dépasserai pas 3 cafés
  • La semaine prochaine 2 et la semaine suivante 1 seul
  • La dernière semaine avant Ramadan je n'en consommerai plus du tout... ou alors peut-être juste un sur la semaine pour le plaisir ;)
  • Je vais également remplacer progressivement les cafés habituels par du décaféiné.

Mon plan d'action est super simple mais de l'avoir écrit et formalisé, il me parait beaucoup plus concret et je compte bien m'y tenir.

Dites-moi en commentaire quelle est votre substance addictive si vous en avez une et surtout

comment vous comptez faire pour vous en débarrasser avant l'arrivée de Ramadan !

4 - Jeûner

  • Jeûnez autant que possible, au moins durant le mois précédent Ramadan.
  • Ce sera une excellente mise en bouche spirituelle mais aussi physique.

Retrouvez tous nos conseils autour du jeûne pendant le mois de Chaabane en cliquant ici.

5 - Bien s'hydrater

  • Buvez bien pour hydrater votre corps.
  • Hydratez-vous pour éliminer les toxines.
  • Boire beaucoup aide à nettoyer votre organisme en stimulant les reins.
  • Variez les eaux, minérales et eaux de source, pour bénéficier d’un maximum de minéraux

6 - Avancer l'heure du petit déjeuner

  • Prenez votre petit-déjeuner plus tôt, une habitude qui ne pourra que vous être bénéfique.
  • Préparez votre corps à s'alimenter tôt le matin pour prendre l'habitude du souhour et ainsi pouvoir profiter pleinement de ses bénéfices (aussi bien religieux que physiques) une fois Ramadan arrivé.
  • Essayez de dîner de plus en plus tard afin que votre corps adopte progressivement un autre rythme.
  • En bref : commencez à programmer vos repas sur les mêmes horaires que ceux du mois de Ramadan. Votre corps sera ainsi préparé à ces changements de rythme et n'aura à gérer que la privation durant la journée.

7 - Arrêter les collations

  • Ne prenez plus d’en-cas et/ou goûters pour habituer votre corps à des périodes plus longues sans se nourrir.
  • Cantonnez-vous aux 3 repas principaux (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) et dites au-revoir aux grignotages.
  • Ainsi, pour Ramadan seul le déjeuner sera à enlever de votre routine.

8 - Pratiquer une activité physique

  • Notre santé est une amana (ndrl dépôt). Il faut en prendre soin, l’entretenir et veiller à son équilibre.
  • Le sport permet de diminuer les risques de certaines maladies (type diabète, cardiovasculaire, obésité, cancer, etc.)
  • Pratiquer une activité physique libère des hormones qui améliorent le moral et aident à mieux dormir.
  • Pratiquer du sport permet d'évacuer certaines toxines par la transpiration.
  • Avant, pendant et après Ramadan : le sport est votre allié santé !
  • Si vous n'avez pas l'habitude de faire du sport privilégiez une activité douce que vous pourrez continuer à pratiquer pendant Ramadan : marche, vélo, ... L'important est d'avoir une activité régulière et constante. 
  • Si vous avez déjà une condition physique de sportive, alors continuez comme d'habitude c'est parfait ! ;) 
  • Consultez un médecin avant toute activité physique afin d'être certaine que vous n'avez pas de contre-indication.

9 - Préparer son sommeil

  • Tout comme pour l'alimentation le sommeil est mis à rude épreuve pendant Ramadan.
  • Préparez votre cycle de sommeil progressivement pour qu'il s'adapte au rythme de Ramadan. Régulez votre sommeil en essayant de vous lever plus tôt et de vous coucher plus tard.
  • Essayez de faire une petite sieste (30 à 45 minutes) au cours de la journée. Elle permettra de reposer votre organisme, et en plus c'est sunnah alors pourquoi se priver ?!

10 - Consulter un médecin

  • Consultez un médecin. Si vous êtes sujette à des problèmes de santé ou que vous êtes enceinte ou allaitante, n’hésitez pas à faire un petit bilan chez votre docteur avant d’entamer le Ramadan.
  • Demandez conseils aux professionnels de santé afin d’avoir le meilleur accompagnement possible.
  • C'est peut être aussi le moment idéal pour faire des analyses de sang. Vous pourrez alors savoir si vous avez des carences et choisir ainsi des compléments alimentaires pour vous supplémenter avant et pendant Ramadan.

On passe à l'action !

Place à votre bilan : êtes-vous physiquement prête à accueillir le mois de Ramadan ?

Pour l'exercice de cet atelier il va être question : de faire le bilan dans un premier temps, puis de prendre des engagements envers vous-même pour vous préparer et améliorer ce qui peut l'être.

Pour cela, reportez-vous à votre livret d'exercices pour remplir votre fiche individuelle.

N'oubliez pas de clarifier et de renouveler vos intentions à cette étape.
Pourquoi vous le faites et pour Qui surtout ?