El-Yousra, espace d’écoute pour ados, femmes et couples

Il y a quelques mois, un projet a vu le jour. À mi-chemin entre le bébé éprouvette et l’innovation timide. Si vous avez établi campement à Bruxelles, vous en avez peut-être déjà eu vent.

Le premier espace d’écoute à destination de la communauté musulmane a vu le jour. Une ASBL ouverte aux nouveaux challenges, de la créativité, une jeune praticienne et l’aide divine ont pu faire de cette aspiration, une réalité.

Espace-Ecoute-700x989

« Pourquoi une telle initiative ? »

Ça pourrait presque être une question rhétorique au vu de notre situation. Que ce soit au niveau culturel ou communautaire, peu de place est laissée à la vie émotionnelle et donc le relationnel, l’affectif qui sous-tend tout rapport à l’autre est mis à mal. Il y a quelques « psychologues musulmans » (débordés) mais la plupart de nos frères et sœurs, couples et familles n’ont de choix que de se diriger vers des structures qui ne disposent parfois pas de connaissance de leurs particularités spirituelles et culturelles.

Pourtant, la Oumma a des moyens. Les restaurants sont légions, les initiatives pour faciliter les « prêts halal » aussi. Tout ce qui touche à la consommation est pris en charge. Mais lorsqu’on arrive aux soins apportés à notre âme, notre outil ici-bas, il y a moins de monde. Cette modeste initiative vient donc changer la donne.

« Espace d’écoute ? Mais tout le monde sait écouter ! Pas de quoi en faire un concept… »

Mis à part les sourds et malentendants, tout le monde a la capacité d’entendre les sons environnants, qu’il s’agisse de son amie d’enfance qui confie ses problèmes conjugaux ou cet oiseau qui chante des louanges à l’Unique. En revanche, lorsque le but vise l’écoute des ressentis de la personne, la reconnaissance de sa souffrance, de ses propres conflits internes, sa culpabilité ou encore ses espoirs floutés par l’incertitude du futur, il y a moins de monde au balcon. Et pour cause, l’écoute est un art qui se fait métier !

« C’est sans doute vrai… Devra-t-on s’allonger et parler de notre enfance ? »

Dans une société où tout va très vite sauf la résolution de nos soucis, il est bon d’avoir des espaces dédiés à notre vie interne et relationnelle. Aucune position horizontale n’est requise, tout se joue au niveau de la relation consultant-consulté. Quand le courage est pris, une première rencontre a lieu. Le temps mis sur pause durant 45 minutes, on se penchera sur ce qui nous anime, détruit, motive et ralentit. La situation est exposée, un échange se fait, le feeling passe ou reste au stade départ et on se décide si l’on continuera l’aventure ou pas.

« Que vais-je en tirer ? »

Avant tout, une tentative de reconnexion avec sa vie intérieure. Nous avons tous un fonctionnement propre, hérité de nos années sur Terre. Beaucoup ne sont pas conscients des mécanismes qui animent leurs actions et réactions. Apprendre à les connaître, à décrypter ceux des autres et à ainsi composer avec ces derniers offre des perspectives d’évolution.

J’ajouterais à cela, les fruits et la ni’ma qu’impliquent une écoute professionnelle. Je vous laisse y goûter et en tirer vos propres conclusions.

« Qui s’en charge ? »

Moi-même. Formée à l’écoute professionnelle et au conseil conjugal et familial, c’est en fin de cursus que cette opportunité m’a été donnée. Une belle manière de partager et mettre au service de ma communauté, les compétences qu’on m’a transmises.

« Qui peut venir ? »

Le public cible est limité aux ados, femmes et couples. Le projet est naissant et il n’est pas possible d’agrandir la prise en charge pour l’instant. Puisse Allah nous permettre de venir un aide aux autre chaque jour plus.

La structure offre une double confidentialité : professionnelle et fraternelle.

Pour des informations supplémentaires, deux choix s’offrent à vous :

– par mail : El-yousra@elhikma.be

– par téléphone : +32486/99.36.65

– la page FB Espace écoute : el-Yousra.

Qu’Allâh nous permette d’être des poutres pour nos frères et sœurs.

Fraternellement,

Saadia.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend