For Muslim’a création, vous connaissez ? Si ce n’est pas encore le cas il est grand temps de se mettre au goût du jour car c’est une petite marque qui a tout d’une grande !

Créatrice de vêtements sur-mesure, For Muslim’a création est une boutique qui propose un large choix de vêtements dédiés a la femme musulmane, entre élégance et sobriété. Cette couturière de talent propose également jouets et vêtements pour enfants, cosmétiques naturels, déco intérieure… bref, si vous avez à effectuer un achat pour votre quotidien, vous êtes incontestablement à la bonne adresse ! Et de surcroit, en plus d’être une créatrice douée, c’est une jeune femme au grand cœur qui se cache derrière cette enseigne puisque For Muslim’a création reverse 5% de ses bénéfices à des associations humanitaires.

for muslima

Si on vous en parle aujourd’hui c’est que cette jeune femme dynamique vient de remporter un prix reconnaissant la qualité de son travail et saluant le sérieux de son entreprise ! Elle a ainsi remporté non seulement le concours Facebook (photo remportant le maximum de « J’aime », comme quoi quand la oumma se mobilise, cela permet de se rendre compte de sa force !) mais surtout le concours régional des talents de cités, passeport pour participer au concours national !

Elle a très gentiment accepté de répondre à quelques unes de nos questions.

– Salamoualaykoum ! Pourrais-tu te présenter ?

Wa3laykoum salam. Je m’appelle Joy Anciot, mais on m’appelle Sema. J’habite à Nantes et J’ai eu 20 ans cette année, je suis jeune maman de deux bout de choux qui on 2 ans et 5 mois. La couture n’étais pas à la base une passion loin de là, j’étais totalement loin de m’imaginer que je ferai ce métier plus tard et même si je suis quelqu’un de très manuel je ne savais même pas coudre un bouton !

L’idée de créer mon entreprise m’est venue lorsque j’ai dû arrêter l’école à 16ans à cause des acharnements et harcèlements quotidiens que je subissais de la part de ma principale et ma CPE au lycée, étant donné que le port de mon voile ne leur plaisait pas (bien que je prenais soin de l’enlever avant de rentrer dans l’établissement). J’avais commencé un bac pro en comptabilité (donc rien à voir ! (rire)) et donc au risque de me faire virer j’ai dû quitter le système scolaire contre mon gré ! C’est vraiment une période noire de ma vie je l’ai très mal vécu, je préférais rester 3h à attendre seule dans le parc d’à côté plutôt que de me présenter en classe tellement c’était horrible… Une fois l’école quittée (avec je l’avoue un énorme soulagement) j’ai cherché un apprentissage dans plusieurs domaines mais je n’ai eu que des refus pour les mêmes raisons. A ce même moment j’avais beaucoup de difficultés à m’habiller avec mon foulard de façon à associer pudeur et esthétisme. J’en avais marre de m’empiler sous des couches de vêtements. C’est là que je me suis dit pourquoi ne pas les faire moi-même ?

Et c’est là que tout a commencé : j’ai pris quelque cours en atelier associatif mais j’ai dû vite arrêter car j’avais déménagé. J’ai alors appris toute seule et étant donné que je n’allais plus à l’école et que j’avais déjà mon petit studio de 10m² avec mon mari jem’entraînais du matin au soir. Je suis une acharnée très têtue et déterminée (un coktail explosif quoi pour mon mari ! riiiire) j’ai dû jeter plus d’une tonnes de croquis et de tissu pour réussir mais la patience paie wa-l hamdulillah. La création de mon entreprise est l’aboutissement d’un projet mûrement réfléchi et attendu depuis 4 ans al hamdulillah c’est un énorme soulagement d’être enfin autonome !

– Pourquoi tu as eu envie de participer au concours des jeunes talents?

Ça n’a pas été un acte réfléchi car je ne pensais pas être sélectionnée du tout (et alors encore moins de gagner !!!) c’est vrai qu’on a tendance à voir noir lorsqu’on subit des discriminations, je me disais «pourquoi ils me choisiraient, moi avec mon voile, et de plus si je propose des vêtements à l’image de l’islam ? » Je l’ai fait seulement car ma conseillère de la boutique de gestion me l’a conseillé.

Mais là c’est vraiment une belle victoire car c’est une vraie revanche mashaAllah ! Une revanche sur ce système scolaire mais aussi une preuve pour mes parents que je peux réussir, car c’est vrai que je n’ai pas vraiment eu leur soutien dans ce projet car ils n’y croyaient pas. La vraie présence que j’ai eu après Allah c’est celle de mon mari qui m’a toujours soutenue quoi qu’il arrive, dans les hauts et dans les bas hamdulillah. Vraiment l’argent n’a pas été mon but même si c’est d’une grande utilité, c’est ce trophée que je voulais, lorsque le jury me l’a remis je me suis dit « c’est celui là que je veux » car ça représente beaucoup pour moi et c’est une joie, un honneur, que mon travail et mes efforts soient reconnus.

Même si je n’avais pas gagné, le simple fait d’avoir été sélectionnée à ce concours m’aurait suffi.

for muslima gagne

– En quoi consiste la finale nationale?

Pour le moment je n’ai pas plus d’informations dessus, je sais juste que cela aura lieu à Paris en septembre et que tous les premiers prix régionaux y seront réunis in sha Allah. Je sais également d’après le jury que le prix sera bien différent.

– Quelles sont les motivations pour le futur?

Mes motivations sont de créer des emplois in sha allah donc je vais dans ce sens, d’autant plus que je cherche à ouvrir une boutique. Je compte également faire des ateliers et animations couture.

MachaAllah c’est une jolie revanche sur les préjugés et une sœur dynamique et talentueuse dont on ne peut que saluer le courage. C’est une belle aventure que nous ne manquerons pas de suivre. Ne l’oublions pas dans nos invocations ! Qu’Allah l’assiste et lui accorde un énorme succès ici et au-delà !

Eh pssstt ! Petite info, For Muslim’a création est devenue depuis peu un distributeur d’Imane Magazine ! N’hésitez pas à vous y procurer vos derniers magazines et à en profiter pour découvrir ses belles créations !

Voici son Site internet et sa page Facebook.