Sarah, coordinatrice d’événements pour Gedis

Dans quelques jours nous serons à la foire musulmane et lors de la réservation de notre stand nous avons eu le plaisir de faire la rencontre de Sarah, coordinatrice d’événements pour Gedis, la société en charge de la partie « commerciale » de cette manifestation.

Et comme à chaque fois que nous rencontrons une femme occupant une position intéressante nous avons souhaité en savoir plus sur elle, son parcours, et son poste :

Pouvez-nous présenter votre parcours, vos études, votre formation ?

Oui avec plaisir.  J’ai fait des études dans la gestion d’entreprises qui se sont conclues par un Master 2 en « Négociation  Relation Client ». J’ai approché la société Gedis en étant étudiante et ceux-ci m’ont offert l’opportunité d’y faire mon stage de fin d’études. Par la suite, j’ai été retenue pour devenir coordinatrice d’événements.

Sarah, coordinatrice d’événements, en quoi consiste concrètement votre poste ?

Le poste de coordinatrice d’événements consiste à gérer la relation avec le client avant, pendant et après chaque salon organisé par Gedis. En effet, en amont de l’événement,  je m’occupe principalement de la prospection et de la commercialisation des stands. Puis, pendant c’est la gestion des problèmes techniques rencontrés par les clients. Enfin, après le salon, c’est le suivi et l’évaluation de la satisfaction générale.

A-t-il été difficile en tant que femme d’arriver à ce poste ? Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer et comment les avez-vous surmontées ?

A vrai dire, la difficulté je ne l’ai pas rencontrée dans le cadre de mon travail,  ni avec mes collègues, mais plutôt face aux exposants qui  cherchaient naturellement à contacter directement le responsable sans passer par la coordinatrice de l’événement. Mais avec le temps, j’ai réussi  à m’imposer et imposer mon style,  et je pense être appréciée par la majorité des exposants.

D’après vous, quelle est la valeur ajoutée, pour une société, d’intégrer des femmes dans les postes à responsabilités ?

Aujourd’hui, le regard féminin est indispensable pour une entreprise qui évolue dans le domaine de l’événementiel parce qu’elle apporte  une touche de sensibilité et une lecture des choses qui est complémentaire de celle des hommes.

Quel conseil donneriez-vous à nos lectrices pour prétendre à des postes tels que le vôtre ?

Je pense que pour prétendre à un poste tel que le mien , en plus des compétences académiques, il est indispensable d’avoir un vrai sens du relationnel,  ainsi qu’un gout très prononcé pour la négociation et  surtout une certaine ouverture d’esprit.

Merci Sarah d’avoir répondu à nos questions. Voici donc une interview qui va je l’espère inspirer certaines d’entre vous à envisager des postes à responsabilités et à se battre pour imposer leur style !

Quant à nous on se retrouve à la foire musulmane 2014, Stand D35 !

Imane-Bourget