Un magazine comme les autres, mais pas tout à fait !

L’IEF : un choix assumé

En cette rentrée, voici un joli témoignage d’une soeur qui fait l’IEF (ndlr Instruction En Famille). Qui a tenté cette expérience et quel est votre retour ?

ief-enfant-parent

Nous faisons l’IEF et ce depuis toujours. J’ai 3 enfants de presque 7 ans, presque 5 ans et 2 ans.

J’ai fait ce choix alors que mon plus grand était encore tout bébé. Déjà dans un premier temps parce que dans les environs proches de chez moi (à ce moment-là) il n’y avait aucune bonne école. Ensuite, il y a aussi les raisons religieuses. Après, il y a le fait qu’à l’école on essaye juste de nous formater pour être comme tout le monde. Si on est un peu différent, on est tout de suite catalogué et ça reste toute la scolarité. Il y a aussi les méthodes à l’école ‘traditionnelle’ qui ne correspondent pas à tous les enfants, c’est un apprentissage abstrait et je trouve cela tellement mieux d’apprendre avec du concret. Il y a aussi le fait de pouvoir suivre les envies (et besoin) de chaque enfant pour l’aider dans son apprentissage.

Le côté dine est, bien entendu, très important aussi.

Les points forts : une plus grand complicité avec les enfants, le plaisir de les voir évoluer et apprendre, pouvoir leur enseigner au mieux nos valeurs religieuses sans contradictions avec ce que l’on peut dire à  l’école, on passe beaucoup de temps avec ses enfants….

Les points faibles : il faut un minimum d’organisation, les enfants toujours avec soi (ce qui demande une certaine organisation pour les courses, papiers, ménage…), temps de préparation de la matière à voir.

Je n’ai absolument aucun regret et si c’était à refaire je referais la même chose sans hésiter.

L’impact … je ne sais pas on a toujours vécu ainsi…. Juste j’ai découvert l’amour que j’ai de transmettre mes connaissances à mes enfants.

*Pour plus d’infos, retrouvez le blog de Oum Hilal

  • Siham ,

    Salam alaykoum,

    baraq ALLAHou fiki oukhty pour ton témoignage.
    Cela fait un moment que j’y pense et j’ai l’intention de le faire insha ALLAH (je peux pas encore car ma fille n’est pas encore née lol).
    Je voulais juste rajouter que ça ne fait pas de nos enfants des associables (j’ai vu beaucoup de témoignages qui le confirme) et qu’il faut bien penser que c’est à l’école que les enfants apprennent beaucoup de betises. Les camarades ne sont pas toujours suivi au niveau de l’éducation et peuvent leur apprendre des choses en contradiction totale avec notre religion (gros mots, musiques haram, idoles …)
    Mieux vaut les préserver et ne pas prendre de risques, ce sont des éponges et on est
    pas toujours au courant de tout ce qui se passe. C’est mon avis ^^

    • MuslimNuts ,

      Salam aleykom,

      Une question me traverse l’esprit : les parents ont un certain niveau, arriveront-ils à transmettre des connaissances dont ils ne maîtrisent pas ? Par exemple, je suis étudiante en Comm, vous pouvez me parler de tout sauf des maths que j’ai fait que durant la secondaire (collège et lycée en France) docn comment les parents font à ce niveau-là ?

      • Nadia ,

        Salem o alikoum,
        Moi j aimerais bcp en savoir plus, ou trouves tu les programmes. Tu parles de concret et non d abstraits, c.-à-d.? Tu fais bcp de choses en extérieur? Découverte nature, etc. Ma fille a fait sa première rentrée maternelle il y a qq jours et honnêtement je me pose bcp de questions sur les apprentissages en milieu scolaire. La sociabilisation y est importante, ce que j apprécie et ce dont a besoin la fille (unique pr le moment( mais est ce le bon choix, je ne sais pas. ) merci pour vos réponses plus exhaustives. Et ma cha Allah alik pr ton initiative.

        • oum Hilal ,

          assalam alaykouna wa rahmatoulahi wa barakatouh

          Barak Allahu fikounna pour vos commentaire akhawati, c’est un plaisir de pouvoir partager mon témoignage avec d’autres soeurs.

          Siham, tu as tout à fait d’accord au niveau de la sociabilité. C’est un argument qu’on nous sort assez régulièrement (voir systématiquement quand on dit que l’on fait l’IEF) et qui est complètement faux.
          Les enfants à l’école sont toutes la journée avec des enfants de leur âge, c’est ça la socialisation? Est ce comme ça dans la vie de tout les jours? Non bien sûr, nous sommes confronté à des personnes de tout les âges. Justement avec l’IEF, les enfants ont l’opportunité de rencontré des personnes de tous âge comme dans la vie de tout les jours étant donné qu’ils participent avec maman à toutes les activités que l’on doit faire au quotidien (les courses, les papiers, …).

          MuslimNuts à l’heure actuel, on peut trouver tout les supports nécessaire en librairie ou sur le web. C’est un faites qu’à partir d’un certain niveau, il faudra sans doute se remettre dans le bain et revoir certaines notions. Si on a vraiment des difficultés, il est toujours possible de demander une aide extérieur (demander à d’autres soeurs, à la famille, voir à un prof particulier si on en a les moyens).

          Nadia pour le programme français, je ne sais pas vraiment te dire (je suis de Belgique ^^) mais on peut je pense le trouver sur le net sans trop de difficulté Allahu a’lem.
          Pour le concret et l’abstrait … Moi j’ai fait le choix de pédagogie dites ‘actives’, c’est à dire que l’enfant est acteur, il apprend avec des manipulations que ce soit pour les maths et le français ainsi que la géographie ….
          L’enfant apprend de manière concrète c’est à dire, il voit, il touche ce qu’on lui apprend.
          Par exemple avec cuisenaire (qui utilise des réglettes colorées pour les mathématiques), la réglette 1 (qui est blanche) on peut la mettre 2 fois dans la réglette 2 (qui est rouge). L’enfant le voit, le touche, le construit. Il manipule. Ce n’est pas un chiffre qu’on écrit sur le tableau et dont on dit c’est 2 et voila.
          (J’espère m’être bien expliqué lol).
          Pour les activités en extérieur, j’avoue être assez casanière lol je n’aime pas beaucoup sortir. Mais les enfants vont à l’école arabe, font du sport, si il y a des sorties intéressantes à faire on y va, on va au parc (selon la saison et le temps bien sûr).
          Pour ce qui est de voir d’autres enfants, il y a le sport, les sorties au parc, les rencontres avec d’autres soeurs qui font l’IEF. C’est pas les occasions qu’il manque de se faire des copains ^^.

          Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas j’y répondrais avec plaisir inchaAllah.

          • Siham ,

            Baraq ALLAHou fiki Oum Hilal ^^
            ça donne des idéés et prouve que c’est accessible à tous. ça rassure et motive davantage

            Laisser un commentaire

            Envoyer à un ami