Réveil des Cœurs

Il est rassurant, en tant que femme, de savoir que l’on peut compter sur les hommes de la Oumma … Alors quand j’ai découvert l’association dont je vais vous parler, créée par des frères, j’ai vraiment, vraiment eu un coup de cœur.

L’association Réveil des Cœurs a été créée en avril 2011 par des frères qui ont eu la volonté, qu’Allah les récompense, de venir en aide aux sœurs qui se trouvent à la rue, pour diverses raisons (suite à un divorce, rejet des parents à cause de l’islam, etc.). Mais plus encore, l’association a à cœur d’aider ces sœurs à se réinsérer dans la vie active, en les aidant à trouver un travail, un logement.

L’association dispose d’un appartement capable d’accueillir 5 sœurs.

Quant à l’équipe, elle est à ce jour composée de 10 frères et de 13 sœurs bénévoles, qui apportent leur aide et leur soutien aux sœurs hébergées, en les aidant dans leurs démarches (recherche d’un travail, d’un mari, d’un appartement, etc.), mais qui leur tiennent également compagnie, en rencontrant la sœur au moins une fois par semaine, pour faire le point sur sa situation mais aussi pour faire des activités avec elle le week-end afin qu’elle ne souffre d’aucun isolement (activités autour de la religion ou diverses activités, sorties, pique-niques, etc.)

L’action de l’association ne s’arrête pas là puisqu’elle met aussi en place une aide aux familles en difficulté, avec la distribution de colis alimentaires.

Interview de Hosni, l’un des fondateurs de l’association, assistant du président et responsable du pôle ‘din’ :

• Salam ‘alaykum Hosni. Pourriez-vous nous parler un peu de l’association Réveil des Cœurs : d’abord, comment a germé l’idée de sa création ?

Wa’alaykum salam wah rahmatoulahi wah barakatouhou. En fait 2 frères on été choqués en apprenant qu’une sœur convertie vivait dans la rue et à 4 nous nous sommes réunis dans une voiture et nous nous sommes mis à imaginer ce que l’on pourrait faire pour éviter que de telles choses se produisent. On se disait que des musulmans dignes de ce nom ne pouvaient pas rester inactifs, que le musulman devait être actif pour sa communauté. L’idée de l’association pour aider nos sœurs a rapidement suivi.

• Aujourd’hui, où en êtes-vous ? (moyens dont vous disposez, personnes aidées en ce moment)

Aujourd’hui avec l’autorisation d’Allah (le Très haut) nous avons pu aider 18 personnes en 1 an et demi, principalement dans le pavillon que nous avions auparavant à Sevran (93).

Aujourd’hui nous disposons d’un appartement à Epinay sur Seine (93), nous sommes soutenus financièrement par des donateurs réguliers que nous remercions pour leur confiance et leur soutien, et nous sommes aidés par d’autres associations notamment Au Cœur de la Précarité, Qibla ou Muslim Help.

Actuellement nous n’hébergeons plus personne mais l’appartement pourrait se remplir très rapidement puisque l’on doit faire 5 entretiens dans les jours qui viennent.

 • Lorsque vous hébergez une sœur, concrètement, comment cela se passe ?

Tout d’abord il y a la prise de contact : soit nous sommes informés qu’une sœur est en difficulté et alors nous rentrons en contact avec elle, soit elle nous appelle directement. Puis des sœurs lui font un premier entretien téléphonique (afin de s’assurer que la personne est vraiment dans le besoin) avant de la rencontrer par la suite en face à face lors d’un second entretien. Ensuite si la personne est acceptée elle est prise en charge par un binôme de sœurs qui va aider la personne en fonction de la demande de celle-ci. En effet chaque personne lors de l’entretien nous explique ce qu’elle recherche, réconciliation avec les parents, un travail, un logement, une collocation, etc. Le week-end, des sœurs de l’association viennent passer du temps avec les femmes hébergées pour essayer de leur faire oublier leurs difficultés.

• Cela fait un peu plus d’un an que vous avez créé l’association ; peux-tu nous en dresser un rapide bilan ? (personnes aidées, etc.)

Alors l’association était assez mal structurée pendant la majeure partie de son existence ou nous réagissions en permanence aux urgences. Aujourd’hui l’association qui compte 10 frères et 13 soeurs est bien plus structurée avec des postes bien établis pour chacun(e)s, des réunions plus sérieuses et plus ponctuelles. Nous espérons pouvoir aider au maximum et de la meilleure manière qui soit. D’un point de vue financier l’association est très fragile et c’est d’ailleurs la raison qui nous a fait perdre le pavillon de Sevran. Merci beaucoup de nous accorder ces quelques lignes dans votre journal, qu’Allah vous récompense, Amin. Wa’salam

Hosni, assistant du président de Réveil des coeurs.

Chose hautement appréciable, l’association Réveil des Cœurs a vraiment à cœur de respecter la Charia, aussi, les sœurs membres de l’association sont les interlocutrices privilégiées des sœurs hébergées, et les frères ne sont sollicités qu’en cas de nécessité. Tout est fait pour éviter un tête à tête, même par mail. De même, les façons d’obtenir de l’argent pour faire fonctionner l’association sont rigoureusement surveillées. Et quoi qu’il arrive, en cas de doute, l’équipe est en contact avec plusieurs savants, vers qui ils se tournent dès que besoin est.

Réveil des cœurs fonctionne grâce aux dons, aussi, n’hésitez pas à les contacter pour savoir comment leur apporter votre soutien. De même, si vous souhaitez devenir membre bénévole biidhnillah !

Leur page Facebook : http://www.reveildescoeurs.fr/

Crédit photo