Sois belle et t’es toi

Remplir les critères de beauté, être une super-maman-bienveillante-active-bio-équitable, être intéressante, être inspirante, être créative… être, être, être… on nous demande sans cesse d’être quelqu’un, quelque chose. Quelqu’un d’autre. Quelque chose d’autre. Partout. Tout le temps. En tout. Et d’y exceller.

Mais voilà, nous sommes chacune ce que nous sommes, avec nos défauts, avec nos faiblesses, avec notre histoire, et cette pression permanente, cette exigence de la perfection sociale nous étouffe et nous culpabilise, parfois jusqu’au mal être.

Sois belle et sois foi

On le sait : nous avons été créés faibles. Une faiblesse qui ne peut jamais servir d’excuse mais toutefois une faiblesse réelle, tant physique que spirituelle, qui fait partie-même de notre constitution et qui se manifestera à divers moments de notre vie. C’est en prenant conscience de cette faiblesse, en sachant l’accueillir et l’accepter que l’on devient plus forte, sans se cacher derrière. Quand on sait qui on est, on sait où on va.

Alors non je ne suis pas parfaite en tout, non il y a des actions que je ne fais pas, oui il y a encore des erreurs que je répète, oui je passe à côté de certaines choses qui me seraient bénéfiques. Ma faiblesse fait partie de moi, elle fait partie de qui je suis, je le sais, ma foi me l’a appris. Mais j’y travaille. Je sollicite doucement mon cœur pour parvenir à mon rythme à me réformer, à laisser certaines choses derrière moi, à définir ce que je veux et ce que je ne veux plus. Le temps du cœur n’est pas le temps des Hommes. J’essaye, et c’est déjà la moitié du chemin.

Sois belle et sois là

L’auteur italien Alessandro Baricco a écrit dans un de ses ouvrages : Etre là c’est déjà un geste. Alors « être là » ça peut être quoi ? Être là c’est être en conscience, réveillée, éveillée. Être là c’est ne pas se laisser endormir par le chant des sirènes de cette vie. Être là c’est la démarche de se poser les bonnes questions, et ce, même si l’on n’y répond pas concrètement de suite. Être là c’est rester consciente que tout ne sera pas tout rose, que tout ne sera pas facile, que tout n’ira pas nécessairement dans le sens que l’on veut.

Être là c’est garder ton cœur vivant qui aspire au mieux sans se laisser étrangler par les ficelles que d’autres veulent tirer pour toi. Être là c’est t’accepter telle que tu es, avec tout se qui t’a forgée, tout en ayant conscience que tu disposes d’assez de ressources en toi pour devenir encore mieux, une meilleure version de toi-même. Être là c’est que tu restes consciente à la fois de tes faiblesses mais aussi de tes capacités.

Sois belle et sois toi

Tu ne seras jamais aussi belle que lorsque tu seras toi. Vouloir être autre que soi-même, essayer de se cacher, consciemment ou tout à fait inconsciemment d’ailleurs, derrière le masque d’un faux sourire, d’un faux discours, d’une fausse adhésion, d’une fausse piété ne fera que poser des pansements provisoires sur ton mal être. Et lorsque le pansement s’usera, se décollera, et bien il faudra en remettre encore un… jusqu’au prochain.

Apprends à revenir à toi, en toi. Ta vulnérabilité te rend belle car elle est ce qui te rend humaine. Sans elle tu serais quoi ? Un robot ? Une image ? Une coquille vide ? Tu es belle en étant toi, avec tes aspirations et tes espoirs, avec tes « démons » et tes combats. Tu es belle en étant entièrement toi. Alors sois belle et sois toi.

Emilie L.

  • reply oumzaineb ,

    Salam aleikoum le meilleur moyen de se débarrasse de ses démons qui nous enlaidissent c’est le repentir toujours se repentire même si ‘lon croit que l’on fait rien de mal shaytan noous fait croire que nous sommes mieux qu’on le pense jusqu’à nous faire tomber dans l’orgueil fermons la porte au shaytan et ses démons détracteurs en faisant beaucoup de dikhr egalement ça rend jolie !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Send this to a friend