Un si beau Ramadan…

ramadan-joieAs salam Aleykoum

 

Je me suis convertie à l’Islam le 24 novembre 2012, masha Allah.

Lorsque j’ai fait mon premier jeûne du mois de Ramadan l’année dernière cela m’a apporté beaucoup d’apaisement.

J’avais alors 20 ans, je vivais (et je vis) toujours chez mes parents, dans une famille non musulmane. 

Les mois précédents avaient été très difficiles, tant pour moi que pour ma famille, et, étonnamment, le mois de Ramadan s’est très bien passé, masha Allah …

 

Je ne voulais pas en demander trop à mes parents, j’avais dit à mes parents que je jeûnerai lors de ce mois mais je voulais être la plus discrète possible et éviter les disputes le plus possible. Pour tout vous dire, je n’allumais aucune lumière le matin pour aller à la cuisine, je mettais des chaussettes pour ne pas faire de bruit, le soir je préparai à l’avance ce que je mangerai, là encore pour ne pas faire de bruit et ne réveiller personne..

 

Dans ma famille, le moment du repas est un moment de partage important, je savais que ce serait difficile pour mes parents et mon frère qu’on ne mange pas ensemble, surtout le soir, alors j’avais dit à mes parents que je jeûnerai mais que je viendrai m’asseoir à table avec eux, quelque soit l’heure de leur repas, pour être ensemble.

 

Ma mère m’a dit que le soir, mes parents et mon frère attendraient l’heure de la rupture du jeûne avant de passer à table afin que nous mangions tous ensemble..

 

Ma mère m’a fait la surprise de faire des courses pour moi la veille du Ramadan…

 

Ma mère s’est levé en même temps que moi les 5 derniers jours du Ramadan pour ne pas que je sois seule…

 

Masha Allah… J’en ai encore les larmes aux yeux aujourd’hui tellement Allah m’a aidée pendant ce mois béni.

Jamais je n’aurais osé demander quoi que ce soit à ma mère, et par la grâce d’Allah, elle m’a accompagnée lors de ce mois du mieux qu’elle pouvait malgré toutes les difficultés que nous avions traversées les mois précédents et malgré son incompréhension concernant ma conversion..

J’y pense encore très souvent et je remercie Allah autant que je peux.

 

Je conseille à toutes mes soeurs jeunes converties qui vivent encore dans leur famille non-musulmane de rester patientes et bienveillantes envers leurs parents et de faire beaucoup d’invocations à Allah… Allah entend toutes nos invocations et nous vient en aide au-delà de nos espérances…

 

Assia