Expiez vos péchés grâce au jeûne d’Arafat

Alors que le Hajj, 5ème pilier de l’islam, a commencé depuis quelques jours, nous assistons par procuration – par le biais de photos, de vidéos ou d’émissions – à ce voyage spirituel et cultuel unique que chaque musulman espère accomplir un jour incha Allah. Un jour particulier approche, Arafat, 9ème jour du Dhoul-Hijja et veille de l’Aïd el Adha : jeûner ce jour-là est un moyen de profiter un peu des bienfaits du pèlerinage, même à distance. Voici les raisons en quelques explications.

kaaba

C’est quoi « Arafat » ?

Arafat est un mont sur lesquels les pèlerins passent une journée en prières, invocations et évocations. C’est le pilier le plus important du Hajj et plusieurs paroles prophétiques, dont celle qui suit rapportée par Aïcha radhiAllahou’anha, donnent une idée de son importance :

« II n’est pas de jour où Allah affranchit autant de Ses créatures du feu de l’Enfer que le jour de ‘Arafat. Allah descend jusqu’au Ciel le plus bas, vante leurs mérites auprès des Anges et dit : ‹Que veulent ceux-ci ?› » [Muslim]

C’est un jour de louanges et de remerciements ; de Pardon et de repentir ; de demandes et d’exaucement ; mais aussi d’introspection et de sincérité. Le cœur et l’âme sont à nus, les larmes inondent les visages et le musulman espère en la Miséricorde divine.

Arafat, un jour capital pour les pèlerins, mais pas seulement !

 » Jeûner ce jour, expie les péchés commis entre l’année écoulée et ceux de l’année à venir. » [rapporté par Muslim]

Profitons de la possibilité qui nous est offerte de faire table rase de nos mauvaises actions. Jeûnons ce jour-là avec une intention sincère et l’espoir de la Miséricorde divine. Une belle façon d’accompagner les pèlerins par la pensée et le cœur et de vivre à distance un peu des mérites du Hajj.

Bon à savoir…

Le jour d’Arafat a été ponctué d’évènements capitaux dans l’histoire islamique.

  • C’est le jour où a été révélé le verset « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’islam comme religion pour vous » [Sourate 5, verset 3]. Dans les différents sahih on trouve cette parole d’Omar Ibn el Khattab radhiAllahou’anhou. Boukhari a enregistré ce hadith par bin Al-Hasan As-Sabah de Jafar ben Aoun. « Les Juifs dirent à Omar, « Par Dieu ! Il y a un verset qui est lu par chacun d’entre vous, et s’il avait été révélé à nous, nous aurions pris ce jour-là (sur lequel il a été révélé) comme un jour de fête. »

Omar dit : « Par Dieu ! Je sais quand et où ce verset a été révélé et où le Messager était à ce moment-là. C’était le jour d’Arafat, et j’ai été à Arafat, par Dieu. »

  • C’est en ce lieu qu’Allah a tiré toute sa descendance du dos d’Adam alayhi salam (du premier au dernier Homme) et nous a fait témoigner de notre entière soumission. Un hadith rapporte :

« Certes Allah a reçu l’engagement à partir du dos d’Adam à Nou’man (c’est-à-dire Arafat), il a fait sortir de ses entrailles toute sa progéniture qu’Il avait créée et les a éparpillé entre Ses mains telles des fourmis et leur a adressé cette parole :

{Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d’Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes : « Ne suis- Je pas votre Seigneur? ».
Ils répondirent : « Mais si, nous en témoignons… » afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection :
« Vraiment, nous n’y avons pas fait attention », ou que vous auriez dit (tout simplement) :
« Nos ancêtres autrefois donnaient des associés à Allah et nous sommes leurs descendants, après eux.
Vas-Tu nous détruire pour ce qu’ont fait les imposteurs? »}
[ Al-A’raf, Versets 172-173]   [rapporté par Ahmad et jugé authentique].

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend