Hijab et travail : ma double vie

Bonjour,

J’aimerais faire mon témoignage anonyme pour rapporter ma situation qui est commune à toutes mes amies.

Je suis de confession musulmane, je prie, je jeûne, je suis voilée et … je travaille à temps plein dans une administration publique.

L’administration dans laquelle je travaille se veut neutre (mais respecte plutôt les pensées « « « « laïques » » » ») et refuse le port du voile en ses murs.
Depuis qu’ils savent que je suis musulmane, ils m’enlèvent les dossiers relevant de positions pointilleuses du point de vue éthique et acceptation de l’autre, car ils pensent que je serai trop laxistes envers ma communauté alors qu’eux même gèrent les dossiers avec beaucoup de partialité et de sentimentalité.

Je dois donc me rendre chaque matin à mon travail, prendre les transports en commun et tout cela voilée et arrivée à mon lieu de travail, enlever mon voile dans l’ascenseur pour être une bonne fonctionnaire acceptable dans l’administration publique.

Reste à ce qu’ils acceptent de ne pas « me faire la bise » pour me dire bonjour. Cela est aussi très mal perçu de ne pas accepter d’embrasser un collègue masculin au boulot. Comme si cela créait un lien, une occasion de se parler. Pourtant, de part le monde, il y a des populations européennes ou pas qui se côtoient professionnellement sans devoir se toucher ni s’embrasser pour avoir de bonnes relations professionnelles… Au Royaume-Unis par exemple.

Mais si on ajoute la composante (non négligeable) le Ramadan, là c’est l’incompréhension totale, c’est la déchirure dans les relations entre collègues (j’exagère un peu mais c’est presque la réalité).

Tout en sachant que les principes de l’Islam sont archi-médiatisés, que mes collègues ont environ la quarantaine (donc ils devraient avoir une connaissance générale sur les croyances et principes des religions), que dans la région où je vis les musulmans sont bien représentés, que ce n’est pas la première année que je fais le Ramadan en leur présence, ils me posent toujours la question: « Pourquoi tu décides de ne plus te nourrir? C’est en protestation contre une politique? Et ta petite fille de trois ans le fait aussi? T’es sûre que tu ne veux pas plutôt prendre un sandwich ce midi? C’est plus léger tu sais si c’est un régime que tu fais. Tu jeûnes pour des convictions religieuses? Ouais d’accord mais ne le fais pas mercredi car il y a un lunch de prévu… «  Et j’en passe de vertes et des pas mûres.

Donc voilà ce que c’est ma vie de femme musulmane qui se veut active et pratiquante. Nombreuses sont les personnes qui me diront: « Change de métier et arrête de te plaindre! » Mais nombreuses sont celles qui comme moi pour x ou z raisons doivent se résoudre à jouer ce jeu malsain et hypocrite qui font de nous des pures schizophrènes parfois entre nos deux vies.

C’est vraiment quand je rentre chez moi ou pendant le week-end que je me sens vraiment moi-même.

Si comme moi vous devez jongler entre vie privé, professionnelle et convictions religieuses, merci de partager vos trucs et astuces afin que mon gagne-pain ne soit pas systématiquement un mauvais moment à passer avant le réconfort.

Merci

Crédit photo

  • reply melissa ,

    Salam aleykoum, c’est un poste qui date de 2 années , je sais pas si j’aurai une réponse ais je tente quand même.
    Je travaille également dans la fonction publique où je reçois pas mal d’usagers et j’aimerais me voiler mais j’hésite vraiment car il y a pas mal de racisme. J’espère à court terme quitter la France.
    Comment avez vous sauté le pas ? Comment vos collègues ont réagi ? Aujourd’hui est ce que vous êtes toujours en poste ?
    Merci d’avance pour vos réponses.

    • reply ness ,

      salam alecoum

      j’ai travaillè 7 ans dans la fonction publique, ( en tant qu’assistante d’éducation et assistante administrative). je suis également voilée depuis un peu plus de 8 ans. J’aimais mon travail, j’avais pour la plupart du temps une super équipe, des supers patronnes, un milieu professionnel tolèrant, je ne serrais pas la main au hommes, le jeune passait bien, je m’habillais comme je le souhaitais( tuniques longues, jupe, pentalon large…..), exception faite du voile, les élèves etaient sympas..j’arrivais a priais dans les temps….. une de mes patronne était reconvertie, l’autre avait des origines algèriennes, bref autant vous dire que l’ambiance était vraiment bien. Mais voila, j’avais encore un contrat d’un an, mais j’ai arrêté. Je ne me sentais pas bien de retirer mon voile, vraiment je n’en pouvais plus, je me sentais hypocrite , fausse; aussi bien avec ma pratique que ma croyance. Je me disais c’est Allah qui gère tout, qui donne notre subsistance, c’est Lui le Pourvoyeur, mais voila que dans mes actes ne traduisent pas du tout mes pensées. Auparavant ce n’etait pas  » si grave » pour moi de le retirer bien que je n’étais pas bien, mais l’annèe passè sobhannallah ça a étè un electro choc pr moi, je n’en pouvais plus. j’ai donc arretè.
      Mais si j’ai un conseil c’est de rester ferme, pr ma part des le début de mon contrat j’ai dit aux hommes  » je ne sers pas la main aux hommes », content pas content je m’en fiche, je leur ai dis c pas conviction. et pareil pour d’autres point, apres je compensais en offrant règulièrement des cadeaux a mes collègues et patrons, j’apportais le petit dejeuner, je preparais la cafè…. et franchement de bonnes relations se sont crèers. Je ne dis pas que les gens ne parlaient pas dans mon dos, mais ça je m’en fiche

      • reply Lina2508 ,

        Salam alekoum voilé depuis plus d’un an je jongle eglement avec mon boulot mais Al hamdulilah je n ai jamais eu de probleme avec mes collegues aucune que sa soit pour le ramadan ou du faite que je ne fasse pas la bise aux hommes . Tous mes collegues savent que je suis voilee ainsi que mes superieurs et je n ai jamais eu de remarque . C est sur que cela pese de devoir le retirer a chaque fois mais malheuresement on es en France ou dans tres peu d endroit cela est tolere . A nous d etre patiente , car pour moi je considere cela comme des epreuves .

        • reply Une soeur ,

          Salam alykum
          Je vis la même situation mais actuellement je suis en congés parentale. Mère de 3 enfants, voilée depuis 8 ans et travail dans l’administration publique, j’ai décidé de plaire à personne sauf à Allah. De ce fait, je souris à tout le monde, je porte des chapeaux quand je me déplace avec mes collègues, en parallèle a mon poste, je suis secrétaire adjointe de notre CE, je suis à l’écoute des salariés, je suis forte de proposition et je parle ouvertement de mes convictions comme au self le faite de manger que du poisson ou de ne pas rigoler sur des blagues vulgaire. Je pense que chacun est libre d’être ce qu’il est comme celle qui ont décidé d’etre hypocrite ou méchante ou inhumaine… enfin avec le temps, on apprecie les bonnes personnes. J’ai eu des soucis avec ma supérieur en pensant que a force le problème c’etait moi. Et aujourd’hui, cette cadre a été plus ou moins forcé de prendre un autre poste. Et oui, je ne me suis pas laissé faire. J’ai utilisé mes droits comme arrêt maladie pour burn out. C’est parlant des jours d’absences que de rien faire. Je te souhaite une bonne continuation ma soeur. Je sais que ce n’est pas facile… mais avec le temps et la patience, Allah est grand et juste.

          • reply bibi ,

            Assalam wa’likoum wa rahmatulah wa barakatu. Je souhaiterai trouver un travail où je peux garder mon hijab comme ttes les soeurs voilées… étant seule avec un enfant je suis obligée de travailler et dc de retirer mon voile. Ce qui me dechire le coeur évidemment ts les matins. Mais je suis obligée de subvenir aux besoins de mon enfant. C est dur mais je fais tt pour bien m entourer au travail dc ca compense alhamdoulilah il y a des muslims ds mon service dc ca va. Mais c vrai que c pas évident. Je souhaiterai me remarier inchaAllah pour m occupé essentiellement de ma famille inchaAllah (si mon futur mari sst d accord évidemment 😉).

            • reply Oumjenna ,

              Salem aleikoum. Jai l impression soubhanallah qu on vit la meme histoire. Moi aussi je travaille dans la fonction publique. Ca faut plus de 2 ans qu eje porte le voile. Ce fut un choc pour certains collegues. Jamais ils auraient cru qu un jour je franchirais le pas. Pour certaine personne ca ete simple de leur expliquer et pui pour d autre c est l incompréhension totale. Et il avance bcp cette pseudo « laïcité  » a leur sauce qu on connait tous. Mais voila cest toujours les memes questions (debiles) concernant le ramadan. Une fois on m a sorti prends un café ca irait mieux lol. J aurais beau repondre a lzurs questions je suis certtaine que lannee d apres ce sont les memes questions qui reviennent. Enfin marre aussi de faire un peu lhypocrite avec ma religion. Pa sle temps aussi de s armee avec le savoir et l’apprentissage de notre noble religion. A tputes je vous souhaite bon courage… salem aleikoum 😘

              • reply mery ,

                Salam mes soeurs. Venez dans le privé. Je travaille à la societé générale au siege et hamdulah je portes le voile. je ne me suis jamais aussi bien senti. Venez travailler dans les entreprises à caractère international. Moi j ai un master en administration publique mais quand j ai porté le hijab j ai tout de suite changé de voie.
                Bon courage mes soeurs.

                • reply Zineb ,

                  Bonjour,
                  Tu peux me donner ton facebook ou bien une façon de te contacter j’ai besoin de te poser des questions si c’est possible
                  Merci d’avance !

                Laisser un commentaire

                CADEAU DE BIENVENUE
                Recevez GRATUITEMENT votre magazine numérique "Bonjour Nouvelle Vie"

                x

                Send this to a friend