La circoncision : une arme contre le VIH

Si en tant que musulmans on était déjà certains de l’utilité et du bienfait de la circoncision, cette pratique issue des normes de la Fitra (sunnan al-Fitra), le monde médical commence aussi à en être convaincu!

sida

« Dix pratiques font partie de la Fitra : se tailler les moustaches, laisser pousser la barbe, utiliser le siwak, inspirer l’eau par le nez (lors des ablutions), se couper les ongles, se laver entre les doigts (lors des ablutions), s’épiler les aisselles, ôter les poils du pubis, se purifier avec de l’eau après avoir fait ses besoins ». Et le rapporteur du hadith a dit : « j’ai oublié la dixième chose, à moins que ce ne soit le fait de se rincer la bouche pendant les ablutions ». [Muslim]

Depuis quelques années, n’en déplaise aux plus sévères adversaires de la circoncision, cet acte était recommandé par l’OMS  et faisait l’objet de grandes campagnes de prévention en Afrique. En effet, on avait noté une baisse sensible du taux de propagation des MST (maladies sexuellement transmissibles) chez les hommes circoncis.

Ce fait est maintenant avéré! Les résultats d’une étude scientifique ont été publiés mardi  et ont mis en lumière la baisse probante de la transmission du VIH lorsque les hommes sont circoncis.  Plus de 20 000 circoncisions (gratuites et médicalisées) sur des hommes âgés de plus de 15 ans ont ainsi été réalisées dans un bidonville sud-africain entre 2007 et 2011. On a observé qu’après l’intervention,  une couche de cellules similaires à celles protégeant la peau se forme sur la muqueuse, limitant ainsi l’entrée du VIH.

Le Professeur Bertran Auver, directeur de l’étude, confie ainsi dans le webzine américain Plos Medicine :

« L’effet protecteur de la circoncision sur le risque d’être infecté par le VIH chez l’homme avait déjà été montré dans un essai clinique réalisé en 2005 en Afrique du Sud, et confirmé par des essais au Kenya et en Ouganda, mais nous n’avions pas la preuve jusqu’à présent que la méthode était utilisable dans la vraie vie et à grande échelle […] Chaque fois qu’on fait 5 circoncisions, on évite une infection par le VIH dans les 15 ans qui viennent. […] Le succès des programmes de circoncision pourrait réduire l’épidémie mondiale de sida d’environ 25%.»

  • reply Lam ,

    Salam aleykoum

    Hé oui =) Les cellules remplaçant celles de type « muqueux » après la circoncision sont une barrière plus efficace contre toutes les maladies infectieuses (pas seulement le VIH) !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Send this to a friend