La méditation : une prière pour se rapprocher

Nous aimons ce monde autant que nous le détestons. Il nous attire et nous fascine, et nous pouvons le rejeter, et il peut nous donner la nausée. La nature humaine est-elle donc si paradoxale ? Sommes-nous si versatiles et si contradictoires ? La réalité est que nous possédons au plus profond de notre être un garde-fou qui nous montre la voie et la limite. Nous sommes en mesure de savoir jusqu’à quel point nous pouvons nous perdre lorsque ce monde nous fascine et nous sentons que nous sommes capables de sombrer dans l’aliénation lorsque ce monde nous brise du mal que nous voyons. Cet équilibre que l’âme recherche est en nous : c’est le cœur qui s’agite et la raison qui veille.

meditation-islam

Alors, dans le chaos de nos vies, nous ressentons souvent le besoin de partir… l’isolement pour la réflexion, pour la méditation. Partir sans fuir et s’isoler pour mieux revenir. Un recul nécessaire pour la survie de notre âme, la préservation de notre cœur et la santé de notre esprit. Quand le monde arrive à faire vaciller notre équilibre intérieur, nous faisons appel à notre raison pour comprendre, analyser et méditer. C’est le début d’une quête qui te mènera à une élévation de ton cœur. La raison cheminera dans ton labyrinthe émotionnelle pour qu’elle retrouve le sens de ta présence ici. Cette quête renvoie à notre profonde humilité. Elle révèle nos faiblesses, le côté obscur de notre être et tu retrouves face à toi-même, à tes contradictions, à ta violence et à tes passions. C’est à ce moment précis que tu sens que tout t’échappe. Tu ne maîtrises rien et pourtant tu es responsable du bien que tu fais et du mal que tu engendres. Ta vie ressemble à des morceaux de verre éparpillés que ta raison doit assembler pour que ton cœur les consolide. Telle est la vie : tu es à terre, tu te relèves ; tu es détruit, tu te reconstruis, et tu avances, et tu restes debout.

Dès l’instant où tu t’isoles pour méditer, tu ressens un besoin inexplicable : le besoin de parler seul, de t’exprimer sans qu’aucun être ne puisse entendre le secret de tes mots et de ton intimité. Et pourtant tu ne t’arrêtes plus, tu parles de plus en plus, parfois plus fort et tes mots deviennent des doléances que tu adresses, des mots gravés quelque part dans le secret d’un souffle qui passe et combien tu aimerais que quelqu’un t’entende pour t’exaucer. Ne te méprends pas : ta méditation est devenue prière. Tu veux être exaucé et c’est ce moment où ton cœur s’exprime vers le Transcendant. Tu veux atteindre quelque chose qui te dépasse et être entendu dans le secret des cieux. La raison a cherché, le cœur a trouvé, Dieu t’a écouté. Le chemin fut difficile à trouver tant il était recouvert par la poussière de cette vie.

Tu as trouvé la paix à travers la méditation, avec la prière. Tu as trouvé l’équilibre pour ne pas te perdre. Tu as rencontré l’Être qui t’a fait être. Tu t’es réconcilié avec ce monde. Tu as maîtrisé ton destin et tu es devenu quelqu’un d’autre. A ton tour d’apporter la paix de ce que tu as trouvé. Tu donneras sans imposer. Tes paroles devront apaiser et accompagner. Face à la violence, tu devras te maîtriser et tes colères, jamais, ne devront t’aliéner. Dire la paix, dire le bien, dire la vérité, tout simplement. Être en paix avec soi-même et avancer. Prier encore et toujours pour mieux se renforcer.

Méditer sur ce monde est une épreuve. Il faut sans cesse chercher, comprendre et analyser. La quête devient belle lorsqu’on trouve le sens. Être exigeant envers soi-même pour ne pas se perdre et garder notre humanité. Le secret est de toujours ressentir en soi la présence de Dieu, cet Être Transcendant qui nous accompagne toujours. Ressentir sa présence c’est alimenter Son Souvenir, c’est L’évoquer souvent, c’est L’invoquer secrètement. Il entend lorsque ton cœur Lui parle. Il te montre le chemin quand tu commences à te perdre.

Méditer c’est aussi apprendre à être libre. La méditation c’est le choix que tu as fais de dire non à la frénésie de cette vie. Ta liberté consiste à faire de ton être ce que tu ne veux pas qu’il soit. Ta quête est de déterrer le trésor spirituel caché au fond de toi, ce lien vers Le Transcendant qui sommeille en toi. Réveille-le ! Habille-le de ta sincérité et emmène-le avec toi afin qu’il te protège.

Tu es libre ! A toi de trouver l’équilibre pour ne pas glisser dans les vagues de la vie. Ta méditation est une quête, ta prière est l’harmonie du cœur et de la raison, tes invocations sont la mélodie qui apaise ton âme dont les notes sont les larmes sincères qui t’offrent le Pardon du Très-Haut, In Shâ Allah…

Par Khalid Mossayd

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend