L’automne de l’être humain

C’est un tableau vivant que voici… Les feuilles aux couleurs chaudes se promènent au gré d’un vent qui chante la venue de l’automne ; le sol bétonné est habillé de pommes de pin, d’aiguilles de sapin et de feuilles mortes le temps d’une saison ; le bruit du bois qui crépite danse enflammé dans les cheminées. Cette brise si particulière, mi-printanière mi-hivernale caresse les visages. Tous ces éléments l’annoncent : l’automne s’est invité parmi nous.

Les prémices d’un rude hiver se font parfois ressentir avant l’heure, ainsi l’automne est pour beaucoup synonyme de fatigue et d’isolement. Le soleil se fait avare et le froid du nord déborde sur les vents du sud. Mais ne succombez pas devant ce leurre qui vous condamne à ne pas savourer pleinement les trésors de cette saison : ce qui sommeille regorge de vitalité. Il suffit juste de prendre le temps de voir, voir avec ses cinq sens.

Ces feuilles mortes tombent pour laisser place aux prochaines : essence de vie.

A l’intérieur de ces arbres dénudés, aux branches frêles et asséchées se cache la promesse d’une existence.

La vie se meurt pour mieux renaitre…

L’automne est l’occasion pour nous de laisser mourir ces parasites qui nous empêchent d’éclore religieusement, une occasion de ne pas tomber dans une incurie d’actes d’adoration.

C’est une opportunité divine (au même titre que les trois autres saisons qu’IL a créées) que de pouvoir s’éteindre lentement afin de se revigorer : physiquement ET spirituellement. Qu’est ce qui irradie notre foi ? Il est souvent recommandé de faire une pause pour prendre du recul. Notre religion nous l’a parfaitement inculqué lors de nos prières, où le retour à l’essentiel en harmonie avec les éléments naturels qui nous entourent nous « Rappel » que ce deuxième pilier doit nous servir pour Le servir. IL est là, si proche… les prières se rapprochent, s’intensifient et nos journées si courtes sont ponctuées par ces « monologues aux réponses divines ».

Au même titre que cette terre, acceptez de vivre au rythme de cette saison. Écoutez votre corps, ses besoins mais également et surtout écoutez votre âme qui vous appelle. Avec la volonté d’Allah, vous en ressortirez revivifié inshaAllah.

Parmi ses nombreux trésors : cette saison est là pour nous rappeler que l’hiver de notre vie approche… Elle est là pour nous rappeler qu’il est encore temps d’agir avant que le froid glacial s’empare de nos corps sans âmes…

« En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin. Lorsqu’avril refleurit et que la terre et le printemps célèbrent leurs noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles. » Khalil Gibran

Nous y sommes… Il est temps de récolter nos peines, nos échecs, nos sombres émois dans le jardin de notre foi. Entretenir notre terre en la parsemant de prières. Ainsi ces fleurs éternelles parfumeront notre âme sur le chemin de Sa Guidée…