Le miracle de l’accouchement

Article écrit par Hayate Haïfi

Redoutée, rêvée, et surtout attendue, la venue au monde d’un nouveau-né est assurément un moment de libération pour toutes les femmes ayant patienté neuf longs mois. Neuf mois de persévérance qui deviennent parfois interminables. Pour aboutir à un miracle, à une merveille. Un prodige après cette période qu’ALLAH soubhnahou wa ta’ala a décrétée, où le corps s’est métamorphosé, où l’esprit a pris le temps de comprendre tous ces bouleversements, où Allah a fait Son œuvre sans fatigue ni efforts : « Sois » et le bébé « est ». Certes, comme toute future maman, vous appréhendez, vous vous inquiétez et donc vous allez parler, vous interroger et vous informer sur ce monde nouveau de la grossesse et ses étapes, et celui de bébé et de sa future éducation. Mais sachez qu’il y a une chose qui malgré vos multiples et incessantes préparations reste un épisode parfaitement incontrôlable et ô combien fascinant qui est pourtant depuis toujours le miracle le plus courant, le plus répandu, le plus universel même, tant Allah soubhnahou wa ta’ala le réalise et le reproduit sans cesse : l’accouchement.

pieds-bebe

Miracle de la Création

En effet, nous ne sommes pas les premières (et nous ne serons pas les dernières) à vivre l’enfantement. Mais pour chacune d’entre nous, la naissance de notre enfant reste un moment fabuleux, presque hors du temps, et surtout un miracle concret, palpable, un miracle tangible qui réalise sous nos yeux le Pouvoir de Création d’ALLAH soubhnahou wa ta’ala. En effet « […] Chaque jour, Il accomplira une œuvre nouvelle » [Ar-Rahman, verset 29], le Créateur est sûrement l’un de ses Attributs les plus merveilleux. Car comment appeler cela autrement qu’un miracle ? Savoir qu’un morceau de chair, une « adhérence », grandit en vous est une chose, mais se dire que bébé devra sortir de votre corps avec une tête, des yeux, des pieds, des bras et surtout une âme en est une autre.

La Force vient d’Allah

Mettre au monde un bébé reste un instant authentique et par Allah incroyablement exceptionnel malgré toutes les difficultés que la maman peut rencontrer et, d’ailleurs, même s’il ne s’agit pas du premier bout-de-chou. Nos mères vous le diront. Et bien que le stress, la fatigue ou encore l’angoisse se fassent ressentir, par la Grâce d’ALLAH soubhnahou wa ta’ala la future mère trouvera en elle la force de mener son « projet à bien ». Cette force qui provient d’Allah et qui nous fait relativiser toute épreuve et toute difficulté. Et c’est aussi cette force qui a permis à Imane de nous raconter son bonheur lorsqu’elle a eu la faveur d’assister à l’accouchement de sa sœur :

« Le travail avait commencé depuis plusieurs heures. Ma sœur était heureuse et très excitée d’accueillir son premier enfant qui était d’ailleurs le premier petit enfant des 2 familles. Avec le temps, la fatigue commençait à se faire sentir et je la sentais de plus en plus fatiguée. La sage-femme nous annonça que l’accouchement était imminent. Dès lors, ma sœur devint toute pâle, le visage inexpressif. Elle me confia qu’elle n’en pouvait plus, qu’elle se sentait fatiguée et qu’elle n’y arriverait sûrement pas. Suite à cette petite et terrifiante confidence, je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose. Il fallait que je la rassure coûte que coûte, que je l’apaise. Alors, je me suis approchée d’elle, et je lui ai récité à l’oreille toutes les sourates que je connaissais, je les ai répété inlassablement espérant de tout mon cœur qu’elles lui donneraient le courage et la force nécessaires dont elle aurait besoin le moment venu. En voyant la sage-femme entrer et préparer la salle pour l’accouchement, j’ai continué ma récitation et vu ma sœur se métamorphoser. SoubhanALLAH !! Elle relevait la tête, avait repris des couleurs et était bel et bien prête à mettre au monde son bébé. Après quelques efforts et beaucoup d’émotion, ma sœur donna naissance à un magnifique petit garçon. J’étais heureuse et extrêmement fière de ce que ma sœur venait d’accomplir. Mais plus sincèrement, j’étais impressionnée par cette naissance, par l’influence salutaire du Coran et surtout la puissance d’ALLAH ! Je n’oublierai jamais ce que nous avons partagé. Cette expérience a renforcé nos liens pour toujours. Ce moment mémorable restera gravé dans ma mémoire. »

L’accouchement est définitivement le grand miracle de toute une vie. Par cet événement, nous prenons conscience de la soumission totale de nos corps et de nos âmes à ALLAH, car c’est Lui et Lui seul qui décide avant tout de la naissance, de toutes les naissances et de tous ces miracles.