Manger avec baraka

Article écrit par Nadia B.

A l’heure où la nourriture est devenue un objet marketing florissant et que, parallèlement à la profusion insolente des pays riches, des Hommes meurent encore de la famine dans le monde, les pays occidentaux innovent en matière de communication pour inciter à consommer toujours plus. Ce mode de vie occidental, qui pousse à toujours manger plus et plus gras, nous éloigne fortement de ce que notre bien aimé Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam nous a enseigné.

Se nourrir est devenu une question de temps et d’argent. Manger plus vite et moins cher, ces deux crédos ont fait naître les maladies du 21ème siècle : diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, obésité…

Manger pour le musulman n’est qu’un moyen pour entretenir sa forme physique qui conditionnera ses actes de dévotion envers Allah. Quelles sont les règles de bienséance concernant le repas en islam ? Comment avoir la bénédiction d’Allah dans son repas ? Pour le savoir, voici quelques hadiths qui mettront en lumière les habitudes qu’avait notre Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam ainsi que leurs bienfaits sur le corps humain.

 

De la prononciation du nom d’Allah au début du repas

Omar Abou Salama a dit : « L’Envoyé d’Allah m’a recommandé ceci : d’invoquer le Nom d’Allah, puis de manger avec la main droite ce qui se trouve devant moi. » (Hadith sahih, Riyad as salihine p. 476).

Omar Ibn Abou Salama rahimahullah raconte : « J’étais un petit garçon confié au bons soins du Messager de Dieu, et ma main se promenait tout autour de l’assiette pendant que je mangeais. Le Messager de Dieu me dit une fois : « Hé ! Petit ! Évoque le nom de Dieu puis mange avec la main droite et prends dans l’assiette ce qui est le plus proche de toi ». Et depuis, je me mis à appliquer ces recommandations en mangeant (Sahih Boukhari 5376).

De la recommandation d’apprécier un met et de ne pas le déprécier

Abou Houraïra rapporte que l’Envoyé d’Allah n’a jamais fait la fine bouche devant un plat. Ce faisant, s’il trouvait celui-ci appétissant il le mangeait, s’il ne l’aimait pas, il le laissait tout simplement. (Hadith ayant reçu l’unanimité, Riyad as salihine p 480).

Le musulman, lorsqu’on lui offre un met, ne doit pas le déprécier. Il doit évaluer la faveur d’Allah qui lui a facilité l’acquisition de cette nourriture. Par ailleurs, il est recommandé de faire l’éloge d’un met qui nous plait comme l’a fait notre Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam lorsque du vinaigre lui fut présenté  alors qu’il avait demandé de la sauce à ses épouses. Cela fait donc partie de la guidée du Messager d’Allah salaLlahu ‘alayhi wa salam.

Avoir la bénédiction dans son repas…

La nourriture du musulman doit  être honnêtement acquise comme Allah  dit : « Croyant, Mangez des aliments sains et bien acquis que Nous vous avons offerts ». (Sourate al-Baqarah, verset 172).

Wahshi Ibn Harb rapporte que les compagnons du Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam ont dit un jour : « Ô Envoyé d’Allah nous mangeons sans pour autant nous rassasier ». Il leur répondit : « Il se peut que vous mangiez de façon séparée ». Ils dirent : « Oui ». Il leur dit alors : « Rassemblez-vous autour de votre repas et prononcez le Nom d’Allah avant de manger. Ainsi votre repas sera béni ». (Rapporté par Abou Daoud, Riyad as salihine, p. 485.)

Pour ce qui est des personnes qui mangent et ne sont pas rassasiées, il y a plusieurs raisons à cela : soit elles n’ont pas prononcé le Nom d’Allah avant de manger, ce qui permet au diable de manger avec elles ; soit elles mangent au milieu de l’assiette, ce qui enlève la bénédiction de cette assiette car le Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam a interdit de manger au milieu de l’assiette, car c’est là où se trouve la bénédiction, on doit au contraire manger sur les côtés ; soit que les gens se séparent en mangeant, c’est à dire que chacun d’eux mange dans une assiette à part, ce qui disperse la nourriture et y enlève la bénédiction.

D’après Abou Hourayra, le Messager de Dieu dit : « La nourriture faite pour deux personnes suffit à nourrir trois, et celle faite pour trois suffit à nourrir quatre personnes ». (Sahih Boukhari 5392).

D’après Abou Oumâma, chaque fois que le repas du Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam était desservi (qu’il finissait de manger), il disait : « Al hamdoulillâh Hamdane kathîrane taiyibane moubârakane fîhi, ghayra makfiy wala mouadda’ wala moustaghna ‘anhou Rabbana ! » (Beaucoup de bonnes louanges à Dieu qui nous a contenté et abreuvé ! Nous ne méconnaissons ni abandonnons Ses bienfaits ; et nous ne nous passons pas de Lui !) (Sahih Boukhari 5458).

Quelques règles de bienséance à respecter lors des repas…

Il est recommandé de se laver les mains avant de manger car elles sont exposées à la saleté. Il convient de mettre le repas à même le sol ou sur une petite table conformément à l’attitude de l’Envoyé d’Allah salaLlahu ‘alayhi wa salam.

Il convient de mentionner le Nom d’Allah au début du repas, de manger avec la main droite en formant de petites bouchées, et de bien mâcher chacune d’elles. Il convient également de ne pas boire durant le repas et de boire lentement, en position assise à trois reprises pour respirer en buvant.

L’Homme ne doit pas manger en étant adossé à quelque chose afin de ne pas être repu, mais il doit être agenouillé afin de ne pas trop manger, en vertu de la parole du Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam : « L’homme n’a jamais rempli un récipient aussi mauvais que le ventre. S’il ne peut pas faire autrement, qu’il fasse en sorte que le tiers de son ventre soir réservé à la nourriture, l’autre tiers à la boisson et l’autre tiers à la respiration » (Rapporté par Ahmad).

Manger accoudé ne facilite pas la digestion, cette façon de s’asseoir ne fait pas partie de la guidée du Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam, quant aux autres positions, elles sont toutes permises. Le musulman doit  ainsi s’asseoir modestement en s’agenouillant et reposant son corps sur le dos des pieds, ou  bien il s’assoit sur le pied gauche et dresse le genou droit. C’est ainsi s’asseyait le Prophète qui disait : « Je ne m’accoude pas quand je mange, je ne suis qu’un serviteur, je mange comme un serviteur et m’assoie comme un serviteur ». (Boukhari)

Le musulman doit commencer par servir les personnes les plus respectables, ensuite il sert celles qui sont à sa droite. Le Messager d’Allah dit : « Commencez par ceux qui se trouvent à droite » aussi «  Celui qui sert à boire aux autres sera le dernier à se servir ».

Enfin, pour finir le repas il est recommandé d’essuyer ses doigts et de nettoyer son assiette. Ibn Abbas rapporte que le Prophète a dit : « Lorsque l’un d’entre vous mange de la nourriture, il ne doit pas essuyer ses doigts avant de les avoir léchés ». (Hadith ayant reçu l’unanimité)

Voici donc les quelques règles à observer afin de manger selon les recommandations de notre Prophète salaLlahu ‘alayhi wa salam. Ces règles sont à suivre afin d’obtenir un apaisement physique et physiologique mais aussi de préserver sa santé et de se rapprocher d’Allah à travers un acte du quotidien. Ces bonnes manières ne doivent pas être délaissées au profit d’un mode de vie emprunté à notre lieu de vie, mais doivent être inculquées dès le plus jeune âge aux enfants.

Puisse ALLAH nous guider dans le droit chemin et nous permettre de nous épanouir dans notre parfaite religion qu’est l’islam.

Amine.