Muslimahpride : Reprenons la parole

Cette semaine encore, les femmes musulmanes ont  indirectement été la cible d’un mouvement féministe, Les Femen.

Retour sur les faits : 3 activistes du mouvement qui ont manifesté topless (torses nus) ce mercredi 3 avril dernier devant la mosquée de Paris en brûlant un drapeau noir portant la chahada. Selon l’une des fondatrices ukrainienne du projet, cette action avait pour but de dénoncer l’extrémiste religieux musulman et d’exprimer leur solidarité avec une militante tunisienne. Force est de constater que cette action a plutôt été un flop. L’action n’a eu que très peu d’écho médiatique et a duré à peine quelques minutes. Les photos de ces femmes nues ont été censurées de Facebook pour non-respect des règles sur la nudité. De plus, 20 minutes nous apprend ce matin que 6 militantes françaises ont décidé de quitter l’association, alhamdoulillah !

Suite à ces attaques (car oui nous imposer de voir ces corps nus est une attaque) les femmes musulmanes à travers le monde ont décidé de riposter et de s’unir pour répondre à ce mouvement en créant un mouvement sur les réseaux sociaux et notamment un évènement sur  facebook dont voici la traduction en français :

« Le 4 avril dernier, le groupe féministe FEMEN a instauré le « Topless Jihad Day » pour lequel elles demandent à toutes les femmes de se mettre torse nu et d’écrire « Mon corps contre l’islamisme » sur leurs poitrines nues. Nous, en tant que musulmanes et tous ceux qui nous soutiennent, avons besoin de montrer aux FEMEN et à ceux qui les soutiennent, que leurs actions sont contreproductives et que nous, en tant que femmes musulmanes, nous y opposons.

Donc s’il vous plait, postez des photos de vous, que vous portiez le hijab, le niqab ou non. C’est une opportunité pour toutes les femmes musulmanes d’exprimer nos idées et de montrer aux gens que nous avons également une voix qui se traduit sous différentes formes et tailles, que nous nous opposons à la manière dont nous sommes décrites en Occident, nous nous opposons à la manière dont nous sommes assimilées à des groupes sans nous donner la parole.

Pourquoi vous sentez-vous fières d’être musulmanes ? Pourquoi avez-vous choisi de porter le hijab / Niqab ? Pourquoi avez-vous choisi de ne pas le porter ? Quelle femme musulmane vous inspire ? Comment vous sentez-vous d’être sans cesse stigmatisée par les médias / les féministes / les politiciens en Occident ? »

Écrivez VOTRE histoire sur une feuille, prenez-vous en photo, et postez là sur le groupe dédié et sur twitter en utilisant #MUSLIMAHPRIDE et également #FEMEN pour que les messages puissent être centralisés. Montrons au monde que nous nous opposons aux FEMEN et à leur instrumentalisation des femmes musulmanes pour renforcer l’impérialisme occidental.

Retrouvez le texte original sur la page de l’évènement.

Les femmes musulmanes anglophones ne sont mobilisées  dans cette opération et voici une petite sélection de photos et messages postés :

Photo prise par @LaLyonnaise_ « Traduction : Je n’ai pas besoin de montrer ma poitrine pour dire au monde que je suis une femme libre ! »

Photo prise par @LaLyonnaise_
« Traduction : Je n’ai pas besoin de montrer ma poitrine pour dire au monde que je suis une femme libre ! »

 

Photo prise par  @TheLatif « Traduction : Les femen n’ont pas à me dire ce que je peux ou ne peux pas porter ! »

Photo prise par @TheLatif
« Traduction : Les femen n’ont pas à me dire ce que je peux ou ne peux pas porter ! »

 

 

Photo prise par Stéphanie Renee « Traduction : Aux Femen et à tous les hommes, Je porte le hijab pour moi et pour Allah. Les hommes ne font pas parti de cette équation alors déguerpissez ! »

Photo prise par Stéphanie Renee
« Traduction : Aux Femen et à tous les hommes, Je porte le hijab pour moi et pour Allah. Les hommes ne font pas parti de cette équation alors déguerpissez ! »


Vous pouvez retrouver l’intégralité des photos sur le groupe facebook dédié. Beaucoup de messages anglophones et trop peu de contributions francophones.

Trop souvent, les médias parlent pour nous, les féministes s’expriment en notre nom, les politiciens promulguent des lois pour nous « protéger ». Trop souvent sans jamais que la parole ne nous soit réellement donnée.

C’est donc une occasion de faire passer un message. Un espoir que ce message soit lu, entendu et compris par nos concitoyens. Une opportunité de s’unir à toutes ces femmes musulmanes à travers le monde.  Et si on faisait aussi entendre nos voix ? Quel message aimeriez-vous faire passer ?