Passer aux lavables (tuto inside)

L’ère du tout jetable est révolue ! Nous savons toutes maintenant qu’il est important que chacune de nous, même à notre toute petite échelle, fassions un geste pour la planète. Savez vous qu’une femme utilise en moyenne entre 360 et 730 cotons et/ou lingettes par an ? Savez vous aussi que le coton à démaquiller est blanchi au chlore, qui est une source de pollution très importante ? Voilà pourquoi je vous propose aujourd’hui de passer aux lingettes lavables, que ce soit pour le change de bébé ou pour le soin de votre visage.

Où trouver des lingettes lavables ? 

Sur internet, de plus en plus de sites en proposent, il vous suffit de taper « lingettes lavables » dans votre moteur de recherche pour le constater. De toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les couleurs ; à vous de faire votre choix, vous pouvez même les assortir à la déco de votre salle de bain !

Quelles matières choisir ? 

Personnellement j’aime quand elles ont une face absorbante (éponge, bambou, chanvre) pour nettoyer à l’eau et une partie douce pour appliquer du lait de toilette ou du liniment. Le polaire est une matière qui a l’avantage d’être douce, peu coûteuse, facile d’entretien et hydrophobe (l’eau ne pénètre pas dans le tissu).

D’une manière générale, pensez à prendre des lingettes de tailles, formes ou couleurs différentes selon l’utilisation (visage, derrière du bébé).

Comment les entretenir ?

Tout simplement en les passant à la machine à 40° avec le reste de votre linge. Bien sûr celles qui auront servies à nettoyer les selles de bébé, je vous conseille de les passer tout de suite à l’eau chaude afin d’enlever le plus gros, le lave linge fera le reste.

Une à deux fois par an, vous pouvez les décrasser en les lavant à 60°C avec deux cuillères à soupe de cristaux de soude, 1 cuillère à café de bicarbonate de soude et un demi-verre de vinaigre blanc dans le bac à assouplissant.

TUTO : Confectionner ses lingettes lavables 

Pour cela rien de plus simple, vous aurez besoin de tissu éponge et de polaire. Si vous n’avez pas de mercerie près de chez vous une serviette de bain et une couverture polaire feront l’affaire.

materiel lingettes

Découpez dans du carton un gabarit de lingette au format que vous désirez, reproduisez ce modèle sur vos tissus autant de fois que vous désirez et découpez.

découpe

A ce moment là il y a deux écoles :

– soit, vous assemblez vos tissus envers contre envers et piquez au point droit à 1cm du bord. Ensuite vous surfilez pour que le tissu ne s’effiloche pas. Si vous n’avez pas de point de surfil (aussi appelé point de surjet), vous pouvez faire une couture au point zig zag et recouper au ciseau ce qui dépasse du zig zag.

– soit, pour les réfractaires au surfilage, vous pouvez ajouter 1cm de marge de couture à votre gabarit et placer vos tissus endroit contre endroit cette fois. Piquez au point droit tout le tour de votre lingette à 1cm du bord en laissant une ouverture de 5cm. Retournez la lingette et refermez l’ouverture en piquant à nouveau au point droit à 0,5cm du bord.

résultat

A vous de jouer !

  • reply SONIA ,

    super idée et merci pour la planète …
    par contre, si on n’a pas de machine à coudre y’a une autre astuce ?

    • reply SONIA ,

      super idée et merci pour la planète …
      par contre, si on n’a pas de machine à coudre y’a une autre astuce ?

      • reply lili34 ,

        Très bonne astuce pour limiter les déchets! j’adhère complètement.

        • reply lili34 ,

          Très bonne astuce pour limiter les déchets! j’adhère complètement.

          • reply Lynn ,

            Do you have this webazine in English?

            Laisser un commentaire

            Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

            Send this to a friend