Ramadan : et si on osait le changement ?

 Au nom d’Allah Le Clément le Très Miséricordieux 

Le mois sacré du Ramadan approche à grands pas, et nous nous devons de nous y préparer spirituellement et psychologiquement, afin que ce ne soit pas un énième Ramadan qui passe comme les autres. Un Ramadan où l’on s’efforce de jeûner durant de longues journées d’été, de faire les Tarawihs le soir lorsqu’on se sent encore capable de veiller parfois jusqu’à une heure du matin (selon les mosquées) pour reprendre ensuite le lendemain matin le travail qu’il soit à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison… On arrive souvent à une routine bien connue : boulot, maison, tarawihs, dodo, et reboulot…

Comment sortir de cette routine pour profiter enfin de ce mois béni ?

Cessons de subir les événements et les circonstances et tâchons de devenir acteurs de notre quotidien. On insiste souvent sur les efforts spirituels à fournir durant ce mois, dans la lecture du saint coran, les invocations, les prières de nuit, mais on en oublie souvent une dimension essentielle de notre religion. Cette dernière est d’ailleurs le complément indispensable aux efforts individuels dans la spiritualité et leur donne un sens profond. Découvrons cette fameuse dimension grâce au hadith suivant de notre bien-aimé prophète :

« Parmi les gens, l’homme le plus aimable à Allah est celui qui est le plus utile. L’œuvre la plus aimable à Allah est celle qui consiste à introduire de la joie dans le cœur du musulman en le soulageant d’une situation affligeante, ou en payant sa dette, ou en le rassasiant s’il a faim. Il m’est plus préférable d’accompagner mon frère musulman pour qu’il obtienne ce dont il a besoin que d’effectuer une retraite spirituelle d’un mois dans cette mosquée (de Médine) […]Celui qui a couru avec son frère musulman pour régler une de ses affaires et a usé des moyens dont il dispose jusqu’à ce que celui-ci l’ait parfaitement réglée, Allah affermira ses pieds le Jour où les pieds trembleront (c.-à-d. le Jour du jugement)

[extrait du Hadith hassan rapporté par Ibn Abû Ad-Dunyâ dans qadâ’u al-hawâ’ij (n° 36)].

Il s’agit en effet d’une dimension altruiste, ouverte vers les autres, au service de notre prochain sincèrement pour Allah et dans la recherche de Sa satisfaction.

Osons changer nos habitudes !

Pourquoi considérons-nous la journée de jeûne comme une longue attente du « salut final » que serait …. « le ftour » ! (ou la rupture du jeûne) ? Jusqu’à quand allons-nous passer nos journées à  rêver des délices du repas du soir, sans évoquer les nombreuses heures de préparation passées aux fourneaux pour satisfaire nos caprices gourmands ?  Pourquoi nos mois de Ramadan se limitent souvent à la lecture du coran (dans le meilleur des cas), à la nourriture et aux prières de Tarawih ? Osons changer nos habitudes et fixons nous des objectifs à réaliser pendant la journée, et laissons la nuit (même si elle est courte) pour les efforts spirituels individuels. Le Prophète (sallalahou ‘aleyhi wa salam) ne précise-t-il pas que les meilleures prières après les prières obligatoires sont celles de la nuit ?

Sortons de notre individualisme et allons vers les autres.  Essayons de profiter de chaque journée pour réaliser au moins une action qui vise l’entraide mutuelle. Concrètement cela peut s’agir de visiter un proche, un voisin ou un malade, de donner un repas à un étudiant ou à une personne dans le besoin, accompagner en voiture, aider dans des démarches, tenir compagnie à une personne âgée ou seule. L’entraide n’est pas uniquement matérielle, l’écoute et le bon conseil font partie intégrante de notre religion. Réconforter, écouter, motiver, redonner confiance à quelqu’un est une forme d’entraide plus que nécessaire. Nous avons tous dans notre entourage des connaissances plus ou moins proches, voisins, amis, famille lointaine. Donnons-nous le bon conseil, encourageons-nous vers le bien. Nous pouvons tous être cause de propagation du bien autour de nous, encore faut-il en avoir l’intention et nous fixer des objectifs quotidiens simples et réalisables.

De quelle façon pouvez-vivre un Ramadan différent des autres ?

Un Ramadan qui vous permette d’être en accord avec votre foi, votre corps et votre entourage ? Nous vous proposons pour cela de vous aider grâce à un programme que nous avons conçu pour répondre à TOUS les problèmes qui ternissent votre jeûne. Conseils, fiches pratiques, outils d’organisation, émulation grâce à un partage d’expériences et d’un accompagnement motivant : tout a été pensé pour que viviez un Ramadan à la hauteur de vos espérances.

Découvrez le Imane Ramadan Challenge

Invoquons Allah soubhanahou wa ta’ala la nuit dans nos prières et nos invocations pour nous permettre d’être cause de bien tout en étant patients, et efforçons-nous d’œuvrer en conséquence durant la journée en s’ouvrant aux autres. Nous vivrons alors chaque jour une nouvelle expérience qui rendra ce mois sacré de Ramadan exceptionnel et nous rapprochera davantage de notre Seigneur soubhanahou wa ta’ala.

 

Laisser un commentaire