Déclinaison de recettes de soupes

Ah l’hiver, le froid, les frissons, et tout et tout … Ok, la Marie Asiyah est un brin frileuse … Mais je reconnais néanmoins que pour l’instant, nous n’avons pas trop à nous plaindre du froid. Toutefois, janvier/février est en général une période bien difficile, où l’on ne rêve, la journée, que d’un bon repas bien chaud et d’une couverture sur les genoux ! Et la soupe est un véritable bonheur en cette saison, surtout qu’une fois qu’on a mis la main à la pâte, on se rend compte que 1. C’est facile, et 2. Une fois qu’on a commencé, on ne peut plus s’arrêter ! Seuls alliés indispensables : un mixeur à tête plongeante et un brin d’imagination !

Voici donc quelques idées de soupes rapides et savoureuses, testée et approuvée par mes papilles !

La soupe de courgettes à la vache qui rit (ou tout autre légume qui vous donne envie)

Émincez un oignon et faites-le revenir dans deux cuillerées à soupe d’huile d’olive. Ajoutez-y un kilo de courgettes coupées en dés, puis versez un litre d’eau auquel vous aurez ajouté un bouillon de bœuf. Laissez cuire à feu doux pendant 20-25 minutes. Enfin, ajoutez la vache qui rit coupée en morceaux, laissez cuire 5 minutes et mixez le tout.

Facile, rapide, un classique que beaucoup d’entre nous agrémentent à leur sauce, un régal !

La soupe aux patates douces et lait de coco

Pelez 4 patates douces ainsi que 4 grosses carottes (vous pouvez aussi décider de mettre 2 carottes et 2 pommes de terres). Coupez tout cela en petits dés et faites-les cuire dans une casserole remplie d’eau, jusqu’à ce que les légumes soient tendres (environ 20 minutes).

Mixer alors le tout, puis incorporez le lait de coco et poivrer. Réchauffez légèrement avant de servir (attention ! L’association patate douce / lait de coco peut vite être écœurante, alors n’ayez pas la main trop lourde en matière de lait de coco!).

La soupe de lentilles à la tomate

[pas de remarques du genre : Quoiiii Marie Asiyah, celle qui dit qu’il ne faut pas manger des tomates en hiver, elle propose une soupe à la tomate ?!?!!!! J’assume, ce seront des tomates concassées en conserves, et toc!]

Faites chauffer 3 cuillerées à soupe d’huile dans une casserole. Faites-y revenir un oignon émincé, jusqu’à ce qu’il devienne légèrement doré. Ajoutez 250g de lentilles brunes (sèches), une boîte de 400g de tomates concassées et un litre de bouillon de légume. Portez à ébullition puis laissez mijotez à feu doux une trentaine de minutes.

Assaisonnez à votre convenance (sel, poivre, mais aussi curry pour les amatrices) et ajoutez une touche de crème fraîche si le cœur vous en dit !

La soupe au lait de ma grand-mère

Petite j’aimais tellement ça que je me dis que vos enfants pourraient aussi apprécier, et c’est faciiiiile !

Faite chauffer un litre de lait dans une casserole. Une fois que celui-ci a été porté à ébullition, ramenez à feu doux et incorporez-y des pâtes à potages (cheveux d’anges, petites étoiles, etc.). Les pâtes devront cuire dans le lait. Une fois cuites, la soupe est prête, il ne reste qu’à assaisonner et poivrer !

L’incontournable (enfin …) soupe à l’oignon

Dans une grande casserole, faite chauffer 2 cuillerées à soupe d’huile et 25g de beurre. Ajoutez-y 4 gros oignons finement émincés et faites-les revenir à feu vif pendant environ 3 minutes. Ensuite, baissez le feu et laissez cuire à feu doux pendant environ 30 minutes, en remuant fréquemment. Lorsque les oignons ont pris une couleur mordorée, ajoutez 1L de bouillon de légumes. Portez le tout à ébullition puis recouvrez partiellement la casserole.

Laissez mijoter 30 minutes et assaisonnez.

Accompagnée de pain grillé (ou biscottes), c’est délicieux !

Que mettre dans sa soupe, une fois celle-ci dans l’assiette ?

Si vous avez un peu le flegme de faire autre que votre soupe pour le dîner, et que vous aimeriez bien que celle-ci constitue le repas dans son ensemble, vous pouvez ajouter ceci (us et coutumes de ma maman, testé et approuvé par mon frère, ma sœur et moi-même ^^ !)

–          Biscottes ou pain grillé
–          Jambon de dinde passé au hachoir
–          Œufs durs écrasés
–          Gruyère râpé

Enfin, et cela vaut surtout pour les soupes en bouillon plus que pour les veloutés, vous pouvez, en fin de cuisson, cassez un ou plusieurs œufs dans la soupe. L’œuf cuira dans la soupe et dans l’assiette, au moment où vous mettrez un coup de cuillère dedans, le jaune se répandra … huuuuuum !!

Crédit photo