Comments (10)

Salam aleykoum,

Je suis pliée en 8 devant mon pc. Moi j’ai eu 3 grossesses, toutes différentes, avec une appendicite pour ma deuxième.
Je pense que je peux parler des changements du corps. Je remarque surtout qu’ils parlent de changements extérieurs mais rien sur les changements internes du corps de la femme.
A savoir, que pour faire de la place au bébé, tous les organes se poussent. Ainsi quand j’ai eu mon appendicite (au meilleur moment moi qui avait peur de l’avoir depuis toute petite imaginez mon état), celle-ci était montée au niveau haut de la taille alors que normalement elle est au dessus de la jonction du ventre et de la cuisse. Maintenant j’ai une belle cicatrice qui me le rappelle…

Enfin continuez comme ça avec vos super dossiers mais avec surtout vos annotations anonymes assez pertinentes 😉

Salam aleykoum,

Que de vérité !! Votre article m’a bien fait rire après un moment de déprime parce qu’avec mon bidou Machallah de 8 mois je ne pouvais pas me faire une petite pédicure toute seule ……..J’ai appris la pose du fakir et le yoga par la même occasion.; des contorsions comme jamais 🙂 Lors de ma première grosses je pensais être au fait de tout ce qui touche bébé 🙂 avec mes 10 nièces et neveux machallah je pensais être au top Hamduallah ….. c’était sans compter sur une belle surprise lors des premiers changes de bébé 🙂 …. le méconium …. qu’est ce donc ce mot barbare? Futures mères je vous laisse à vos claviers pour cette 🙂 Google est notre ami

Noussa, je suis completement d’accord avec toi, ma premiere grossesse a eu comme conséquence l’ablation de la vesicule biliaire due au changement chimique a l’interieur de mon corps, il parait que ca arrive souvent j’avais une quarantaire de calculs qui se promenait!

Salam Aleycoum

Comment elle m’a rassuré l’article, franchement jusqu’au jour d’aujourd’hui ils disent les hormones je trouve au c’est faux.
Pour moi c’est tout simplement une grossesse, un fœtus, 9 mois, des envie et tout cela se résume ainsi.
Le pire c’est les moments de pleurs J’ADORE CE MOMENT. Tout au long de la journée je dis a mon mari si je pleure pas aujourd’hui je vais mourir, je me sens pas bien j’ai grave envie de pleurer, et je me retiens toute la journée jusqu’à 23h minuit et la j’explose
Mash’Allah le bonheur d’un gros câlin rassurant fait tellement plaisir

Alhamdulilah <3

Asalam aleykunna, haha, subhanaLlah, c’est exactement comme ça que j’étais pendant ma grossesse lool Al hamdouLileh

Qu’Allah nous facilite <3

HafidakunaLlah

Boussa

Salam aleikoum,

Barak Allah oufik oukhty pour cet article, que de souvenirs mashaAllah, eh oui, la grossesse, soubhanAllah, des moments de bonheur, de coups de cafard, ce corp qui se transforme et des envies bizarres que l’on ne comprend pas toujours (surtout pour la 1ère lool) mais hamdoulilah, dès que l’on voit le petit minois de ce petit être tout est oublié, c’est magique hamdoulilah, Allah nous facilite!

Salam Aleikom,
Sans parler des odeurs! J’ai détesté mon parfum vanille et l’odeur de ma cuisine pendant le premier trimestre.
Sans parler de mes cauchemars dénués de sens, de ma peur lorsque je suis en voiture (même à du 50 à l’heure), …
J’ai beaucoup aimé l’article!

As salam alaikoum,je suis mdr devant votre article,cela est bien vrai,j ai eu une grossesse ,un petit garçon ma sha Allah ,pendant 8 mois j en pouvez plus,j ai eu la chance de pas prendre de pois,2 ou 3 kg même pas,les médecins m ont spécifié que j étai un cas très rare,mdr,mais pour tous ce qui est des pieds qui gonfle,les nausée ,on ne mange pas ce qu on mange d habitude,alor mon mari c étai même pa la peine,y a des moment ou j allai dormir chez ma mère tellement que je le supporte plus,mais franchement le petit est sorti toute sa tête,kom koi c bien vrai quan on a une grossesse et qu on ne supporte pa kelkun il sort avec la même tête ,mdr,mais bon maintenan jsui contente al hamdoullilah , y ressemble a son papa puis je suis très bien avec mon mari al hamdoullilah,merci a vous et a cette article qui m dériblement fait rire.

Salem aleikoum,

Merci pour cet article, j’apprécie sa franchise et son humour ainsi que les commentaires que ça génère. Sobhanollah on en apprends tout les jours (appendicite pendant la grossesse je n’aurai jamais pensé). Sinon côté grossesse oh que vous dites vrai. Les émotions sont au rdv quand bebe bouge ou pas. Quand on rit ou pleure on a vraiment l’impression d’être en décalage avec la réalité mais c’est comme ça qu’on ressent les choses. Des fous rires injustifiées ou presque, des colères ou des larmes en trop. Sans parler du after notamment de sa relation avec son corps, devoir l’accepter, se réconcilier. Accepter la dégradation du corps, j’en ai pris un coup avec ces nouvelles et vilaines vergetures. Mais quand je vois le visage d’ange de ma jolie fille et du bonheur qu’elle me procure on se rends compte que toutes ces galères en valent la peine. Et que cela fait partie du bonheur d’être mère El hamdoulilah !
Bisous les imanettes.

SoubhanAllahi je m’y reconnais mais complètement….

première grossesse en cours et 1er trimestre vécu comme heuu… comment décrire çà? ??

vous avez tout dit. L’hypersalivation, le dégoût de tout mais vraiment TOUT, perte de poids, nausées vomissement et perte de libido au max!!!!

Mon pauvre mari a bien été patient masha Allah.

Seconde vie… la fin du 1e trimestre début du 2nd. Al hamdoulillah!!!

Que Allah nous facilite à toute cette étage de la vie.

Nous sommes des femmes fortes.

Barak Allahou fiki à Imane magazine

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SCROLL TO TOP

CADEAU DE BIENVENUE
Recevez GRATUITEMENT votre magazine numérique "Bonjour Nouvelle Vie"

x