Adoptons les soins du corps issus de la sunnah

L’Islam est une religion si complète qu’elle a vocation à toucher chaque parcelle de notre quotidien. Ainsi, cela comprend également le fait de prendre soin de soi, et comment le faire … Et subhân Allah, à bien regarder, ce qui était valable il y a 1400 ans l’est toujours aujourd’hui, alors pourquoi ne pas s’en inspirer !

Adoptons les soins du corps issus de la sunnah

Je me souviens d’un texte que j’avais étudié au lycée, en classe d’espagnol. Il s’agissait d’un texte sur l’Andalousie, dans lequel il était notamment expliqué que les espagnols traitaient les musulmans d’efféminés car ils se lavaient sans arrêt (5 fois par jours pour leurs ablutions, le bain pour le ghusl). De plus, les musulmans aimaient les parfums à la rose, à l’orange, au jasmin, etc., à une époque où se laver une fois par mois était déjà énorme (s’agissant de cette dernière information, ma source est Jacquouille la Fripouille, d’une incontestable véracité, vous en conviendrez …). Aujourd’hui alors que la propreté est chose normale, on oublie quelle révolution tout cela fut dans les mœurs moyenâgeuses.

Toujours valable aujourd’hui, les musulmans doivent avoir à cœur d’être beaux, propres, présentables, sentir bon, afin de se sentir bien, et aussi afin de montrer la noblesse de notre religion.

L’entretien du corps,

un devoir

pour le musulman

Un hadith du bien-aimé Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) dit que : « Cinq choses font partie de la Fitrah : ôter les poils du bas-ventre, la circoncision, se tailler les moustaches, s’épiler les aisselles, se couper les ongles ». (Hadith rapporté par Al Bukhari et Muslim)

Ainsi, le musulman (et la musulmane) se préservent des odeurs douteuses depuis des siècles, notamment en ôtant poils et saletés, et ceci, bien plus que faisant partie de la bonne hygiène, fait partie des principes même que l’Islam exige des croyants.

Il y a même une façon sunnah de se couper les ongles : commencer par l’index de la main droite, puis majeur, annulaire auriculaire, puis commencer la main gauche en allant de l’auriculaire au pouce, et terminer par le pouce droit. L’Imam al Ghazali (rahimahullah) expliquait qu’ainsi, on commence par le doigt qui sert à attester l’Unicité du Très-Haut, et l’on finit par la main droite. Et à nous de constater que chaque chose en Islam est méticuleusement pleine de sens sublimes, mashâ Allah !

Autre symbole de l’entretien du corps, l’usage du siwak, que l’on appelle également le bâton d’arak. Subhân Allah … A une époque où en France on se vautrait limite dans la boue, en Arabie, un homme, sallallahu ‘alayhi wa sallam, enseignait que se nettoyer les dents était une chose élémentaire, et expliquait qu’il n’osait ordonner d’utiliser le siwak avant chaque prière de peur de surcharger sa communauté (rapporté par al Bukhari et Muslim), tant il tenait à son usage !

Le siwak est trop négligé de nos jours, alors qu’il devrait être utilisé très souvent. Certains shuyukhs refusent même l’entrée en cours aux étudiants qui n’ont pas de siwak, tant cette sunnah est importante ! A nous donc de nous y attacher, et de la faire vivre et perdurer, car sa valeur est immense (d’autant qu’on voit de plus en plus de siwak fleurir dans les supermarchés bio, où l’on y vante ses vertus, alors si nous, musulmans, on s’en prive, et que les non-musulmans recommandent leur usage … bref …).

Enfin, le musulman et la musulmane, outre l’hygiène de leur corps qui est une chose primordiale, doivent s’attacher à l’usage du parfum. Le parfum était l’une des choses les plus aimées du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam), et nous devrions là encore appliquer cette sunnah, d’autant qu’il s’agit d’une sunnah très simple ! Bien évidemment, les femmes s’abstiendront de se parfumer pour sortir … ce plaisir doit rester dans l’intimité du foyer !

La beauté de la femme musulmane

à travers la Sunnah

La beauté du corps est une chose que les femmes connaissent. Elles aiment cela, et leurs époux aiment qu’elles prennent soin d’elles.

L »utilisation de henné par exemple. Non seulement recommandé par le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam), le henné est une alternative au vernis à ongle pour celles qui aiment (parce que le-vernis-à-ongles-bien-chimique-et-qui-sent-fort, merci bien) ainsi qu’un moyen d’embellissement pour la femme. Je me souviens avoir été touchée par une sœur somalienne (qu’Allah la préserve) dont le mari était en voyage. Nous passions une soirée à discuter, et je la voyais se décorer les mains avec concentration. Elle m’expliqua alors que son mari revenait le lendemain, et qu’elle se faisait belle pour l’accueillir. N’est-ce pas magnifique ? Elle utilisait une sunnah (l’utilisation du henné) pour accomplir une autre sunnah (se faire belle pour son môssieur) !

Nous préciserons cependant que la sunnah du henné pour la femme consiste à se peindre les ongles, et non pas à se « décorer » les mains, ceci étant issu d’une tradition arabo-indienne.

henne-ongle-musulmane

On sait également que les sahabiyat, y compris les nobles épouses du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam), à l’image de notre mère Umm Salama (qu’Allah l’agrée), aimaient de faire belle dans leur foyer.

Nous devons, mariées ou non, prendre soin de nous, à l’intérieur, en s’attachant à sentir bon, grâce au parfum ou aux huiles naturelles qui hydrateront peau et cheveux tout en les parfumant, habillées joliment, mais surtout, surtout, ne pas prendre l’habitude de nous négliger. Quant au moment où nous sortons dehors, nous devons, à défaut de sentir suuuuper bon puisqu’on ne se parfume pas pour sortir, nous préserver de toute mauvaise odeur, afin de n’incommoder personne sur notre route.

Telle est la sunnah de notre bien-aimé Rasul Allah, sallallahu ‘alayhi wa sallam, et nous prions d’être parmi ceux qui l’aiment et le suivent.

  • reply Lilou ,

    Assalamou aleykom wa rahmatouLlahi ta’ala wa barakatouhou

    Barak’Allahou fik ma très chère soeur pour ce rappel !!
    Je savais qu’il y avait un ordre pour couper ses ongles selon la sunnah mais j’avais perdue la capture !!
    Donc vraiment barak’Allahou fik .

    Sinon pour celles qui l’ignorent encore, le hénné est vraiment un médicament subhan Allah .

    J’ai souvent des douleurs aux jambes suite à une maladie des os (wa alhamdou Lilah) et une tante m’avait conseillée de mélanger du hénné naturel avec un tout petit peu d’eau chaude et le reste de vinaigre .Alors certes on se retrouve avec un mélange qui sent assez fort le vinaigre vu qu’il n’y a que très peu d’eau chaude (juste de quoi chauffer le hénné) mais le résultat est garanti .
    Cela est à appliquer aux pieds ou aux mains selon le cas .
    Je tiens à préciser que je ne ressent presque aucune douleur pendant trois mois, sachant qu’en temps normal j’ai mal quasi tous les jours et suit alité assez souvent !
    Mais alhamdou Lilah ce n’est plus le cas .
    Je le conseille à toutes personne souffrant de douleurs aux jambes, dos, aux personnes souffrant d’arthrose, aux personnes souffrant de rhumatisme .

    Et aujourd’hui c’est à vous que je le conseille donc faites comme moi mettez le en pratique ou bien faites le savoir à vos proches !!!

    Salamou aleykom mes très chères soeurs .

    • reply Maëva ,

      Salam aleykum. Super article, merci !
      J’aimerai savoir si c’est tes mains sur la photo? Si oui, c’est quoi le henné que tu as mis? Le henne tazarine ou un autre? Barak Allahou fik.

      • reply Hyt ,

        Selem très Beau rappel de ta par qu’Allah te récompense , les femmes du prophète y utiliser qu’elles soins sur leurs cheveux ? Merci d’avance

        Laisser un commentaire

        Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Send this to a friend