Les clés du bon comportement

Mais qu’est ce que le bon comportement ?  Avant tout, très certainement un mot qui en dit long et qui en cache d’autres…

COMPORTE  MENT             ou encore                  COM PORTE  MENT 

Alors ? Que Comporte le mot Ment qui agit sur le comportement ?  Suis je Menteur ou Mentor ? Et Comment je le Porte mon comportement ?

Et oui… Ce mot en lui-même appelle à la réflexion.

Imaginez vous devant cette grande porte : très grande porte. Une chaleureuse lumière rayonne sous la porte et se diffuse jusqu’à vos pieds, le reste de votre corps réclame la même attention : laisser la lumière vous envelopper… Derrière cette grande porte : des sons inaudibles si ce n’est par l’âme (nafs) vous happent. Il est temps, oui il est temps de l’ouvrir afin de vous immerger de tous les bienfaits que revêt le bon comportement.

Mais pour ce faire… Il faudra faire face à cette porte si particulière : accessible et inaccessible à la fois… Elle comporte plusieurs serrures, certaines plus petites, certaines si complexes…

Les clés sont encore plus particulières que la porte car elles ne peuvent que vous appartenir, et c’est en vous que chaque clé se cache. C’est en vous que vous trouverez  comment atteindre la félicité qui vous mènera sur Son chemin parsemé de Gloire.

Il faut savoir que cette porte a un nom, croyez moi car je ne vous mens pas lorsque je vous dis qu’elle se nomme : Le bon Comportement.

Certains ont pu ouvrir cette porte et sont devenu si riche spirituellement…Vous savez ceux là même qui dégagent une paix intérieure sans pareil, ceux là même qui respirent la sagesse. D’autres encore – dont la majorité d’entre nous font partie – ont trouvé certaines clés, parfois même la plupart d’entre elles, il n y en a même à qui il ne manque qu’une clé pour ouvrir « Le bon Comportement ». Quel désespoir pour moi que de vous confier que certains n’ont pas accès à ces clés car ils n’ont même pas connaissance de cette porte…

C’est sans pédanterie aucune que j’ai la joie de vous annoncer que la communauté musulmane est naturellement dotée d’une clé : la foi. Veillez néanmoins à ne pas la perdre ! Elle est si petite et si fragile mais à la fois si puissante lorsque l’on s’en sert…Croyez moi ! Cette clé est de loin ma préférée ! Car elle est capable de vous mettre en connexion avec Dieu et d’espérer approcher les autres clés : ne la sous estimez pas et prenez soin d’elle surtout !

Ceux qui connaissent le bon comportement nous ont rapporté une chose extraordinaire : c’est le travail d’une vie qui sommeille en chacun d’entre nous. Il paraît même que certaines clés se transmettent de générations en générations… Il faut pour ce faire apprendre par cœur leurs noms et en déchiffrer leurs sens :

La modestie

C’est en restant humble que notre être rayonne. C’est lorsque vous sentez naitre la force, la puissance de toutes vos capacités physiques, mentales, sociales ET matérielles qu’il vous sera donné l’occasion de trouver cette clé : la modestie. Se rappeler de l’insignifiance de votre personne au sommet de votre gloire et penser à deux choses de là où vous êtes : soit redescendre à la hauteur de ceux qui vous entourent, soit les élever avec vous. Car nul n’est mieux que l’autre : chaque créature est profitable à l’autre. C’est une gloire à Sa Création que d’être modeste et de balayer les poussières d’orgueil qui nous salissent.

La vérité

Parce que l’islam est la vraie religion, il est primordial de se rappeler que son étendard est porté par les véridiques. Nous sommes ceux qui portent cette religion tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Nous sommes musulmans, nous sommes l’ISLAM.  Ainsi : que le mensonge quelque soit la forme qu’il comporte tarisse à la porte de notre être pour ne jamais abimer notre âme. Faisons honneur à la suprématie de la vérité, Le Vrai.

La patience

Le bon comportement rime avec patient et endurant et c’est selon moi LA définition qui lui sied le mieux. Dans la douleur comme dans la joie : la patience est le baromètre de nos émotions…Elle nous permet d’accepter de vivre une situation comme IL l’a décrété. Pour tout vous dire elle positive le mot : frustration. Car avec la patience on apporte un repas frugal à notre corps qui en vérité est enrichi de saveur pour notre âme, notre foi. Notre être est clairsemé de paix, de sérénité. Qu’il est bon d’être patient dans les lourdes épreuves à la même échelle que dans la vie de tous les jours. Qu’il est bon d’être patient plus que jamais aujourd’hui dans notre société. Oui, qu’il est bon d’être patient plus que jamais à l’intérieur de soi. Je crois que c’est un art que manient parfaitement les grands sages…

On rapporte qu’il n’est pas bénéfique de citer toutes les clés, car paraît il c’est l’unicité de chaque âme qui renferme les clés dont elle a besoin pour ouvrir la porte du bon comportement…

Comment ne pas conclure cette réflexion (si j’ose dire que ce sujet peut se clore…) avec cette sagesse  :  

 Lorsque l’on demanda à un pieux de quiil avait appris la politesse, il répondit qu’il l’avait apprise des gens impolis, tachant ainsi d’éviter de reproduire leurs mauvais comportements.

Découvrez le blog de Sabrina G. Dahmani