Campagne d’affichage dans le métro de New-York : Haine contre paix

Au nom de la liberté d’expression, les choses vont très loin aux Etats-Unis ! Pamela GELLER, une Américaine dont la diatribe délirante fait état d’un complot mondial des affreux musulmans qui chercheraient à conquérir le monde et détruire l’Occident, persiste et signe dans son acharnement. Vous pourrez vous rendre compte du niveau – en deçà du néant – de son discours si vous regardez le documentaire Islam, antéchrist et jambon beurre de Paul Moreira. Cette femme, bloggeuse influente aux Etats-Unis, distille son fiel à grand renfort de poses lascives sur les vidéos de son blog : heureusement pour elle, le ridicule ne tue pas !

Ceci étant, non contente de trouver un écho et une audience dans les médias, elle est allée plus loin en inondant de nouveau le métro new-yorkais d’affiches haineuses pour la modique somme de 70 000 euros financés par l’American Freedom Defense Initiative dont elle est co-fondatrice. Vous pourrez trouver la genèse et le déroulement de cette sordide affaire sur le site du CCIF.[1]

campagne-islamophobe

Au-delà de ce déferlement incompréhensible de bêtise et d’incitation à la haine, cautionnée par les instances judiciaires américaines, saluons l’initiative intelligente d’Ahmed REHAB (directeur du CAIR à Chicago) qui répond à un message de violence par un message de paix. Une campagne d’affichage explique en effet le sens profond du Jihad, qui est avant tout un combat avec soi-même pour s’améliorer et un combat pour diffuser l’essence de l’islam par le message révélé par Allah soubhanou wa ta’ala, à savoir la justice, la bonté, le respect, la solidarité, etc.

Cette campagne éducative propose diverses affiches placardées sur des bus et des trains ; des vidéos diffusées sur YouTube ; une page Facebook ; un hashtag #MyJihad sur Twitter pour que chacun puisse exprimer quel est son jihad quotidien.

Nous trouvons des messages du type « Mon Jihad est de continuer à avancer bien que j’ai perdu mon fils.» ; « Mon Jihad est de ne pas juger les autres sur leur apparence » ; l’affiche est ensuite ponctuée par la question « Et vous quel est le votre ? » pour interroger les consciences de chacun.

jihad-campagne3

jihad-campagne2

jihad-campagne

http://www.facebook.com/myjihad.org

http://myjihad.org/