Les vrais « héros » de nos enfants

 Ne vous est-il jamais arrivé de dire à une personne ingénieuse et bricoleuse: « Waaaah, t’es Mac Gyver toi  » ? Parce que Mac Gyver, c’est LA référence de toute une génération… Y compris chez les musulmans … Mais entend-on dire, par exemple : « Waaaah, t’es courageux comme ‘Umar ibn al Khattab toi » ? …

Les vrais

Le problème ? Nos références ne sont pas les bonnes … Car même si, après tout, ce bon vieux Mac Gyver était très fort (faut bien le dire), nos références premières ne sont pas orientées vers celles et ceux qui devraient être nos vrais modèles : les prophètes, les compagnons, les savant(e)s et pieux(ses) musulmans.

« Je voudrais être un sahabi » 

Il nous a été rapporté l’histoire suivante : une professeur avait demandé à ses élèves de répondre à la faaaameuse question : « Que veux-tu être quand tu seras plus grand ? » et voilà qu’un enfant a répondu : « Je voudrais être un sahabi »…. Intriguée, l’enseignante parti interroger la mère de l’enfant sur cela… et par la suite des choses, elle finit par accepter l’Islam !

« Je voudrais être un sahabi » … N’est-ce pas une merveilleuse réplique ? Si cet enfant (qu’Allah le préserve) a formulé cette réponse, c’est que ses parents lui ont raconté leurs vies, lui ont inculqué ces valeurs, qui sont alors pour lui si évidentes qu’elles deviennent une référence. Parce que ces hommes sont devenus ses héros.

Batman, Spiderman, machin-man, tous ces héros qui sauvent la veuve et l’orphelin (ah y’a Robin des bois aussi, mais il est moins « in » avec ses collants verts … les collants bleus ou noir, c’est mieux). Bon aller, on rigole, mais leurs tenues en plus, elles sont moches et moulantes … Rien ne vaut un homme courageux comme un lion, généreux et habillé avec la pudeur de la sunnah… les voilà nos valeurs !

A l’image de l’enfant qui voulait être « sahabi » quand il sera plus grand, il nous appartient d’ancrer en nos cœurs, puis dans ceux de nos enfants, l’amour pour les grands de notre oummah … Les compagnons (qu’Allah les agrée), mais aussi les prophètes, les grands savants qui ont marqué notre histoire, si riche.

Apprendre la vie du Prophète SAWS et des grands Hommes de l’Islam 

La vie de notre bien-aimé Prophète (salaLlahou ‘alayhi wa salam), surnommé al-Amîn, devrait être lue à nos enfants, car l’amour pour lui (salaLlahou ‘alayhi wa salam) a malheureusement aujourd’hui tendance à diminuer chez les musulmans, qui préfèrent regarder des dessins animés avec des héros qui sont à leur yeux plus réels, plus réels car ils les « côtoient » tous les jours. Lisons-nous tous les jours les biographies de ces personnalités à nos enfants ? Les lisons-nous nous-mêmes ?

Si l’on se réfère au courage, pensons à Khalid ibn Walid ou à Abu Dujana ! Si l’on se réfère à la patience c’est notre prophète Ayoub (‘alayhi salam) qui devrait être le premier à pénétrer nos esprits !

Lorsqu’une personne est intelligente, on a tendance à la surnommer « Einstein » ! Merci Einstein, bien évidemment, et nous devons connaître ce qu’il a apporté à la science. Mais n’avons-nous pas eu de grands scientifiques ? Pourquoi les oublier de la sorte ?

Et les modèles féminins n’en sont pas moins grands. Notre mère ‘Aisha (radhi Allahou ‘anha) est à elle seule un modèle parfait pour la femme musulmane, et aussi pour les jeunes filles. Si notre fille a besoin d’héroïnes, contons-leurs les histoires des Mères des croyants, des filles du Prophète (salaLlahou ‘alayhi wa salam), des pieuses qui suivirent, car combien de mères furent derrière les grands savants ? Mais encore une fois, les connaissons-nous nous-même ?

Il ne s’agit pas de dire qu’il faut bannir Harry Potter ou autres à nos enfants. Il ne s’agit pas de restreindre strictement nos connaissances aux personnalités de l’Islam, car nous nous devons de connaître le monde. Il s’agit simplement de donner sa valeur à notre religion, qui construisit de grands hommes (et femmes), qui devraient nous inspirer. Nous inspirer, et inspirer nos enfants, pour construire la oummah de demain, qui a besoin d’être forte.

Enfin, une autre jolie histoire qui nous fut transmise, à propos d’une famille en Mauritanie … et qui pourrait, inchaAllah, nous encourager : un jeune enfant avait dit qu’il recevait chaque soir la visite d’un compagnon… Imaginez-vous demander à un enfant : « qui était avec toi hier soir? » et lui de répondre : « Usama b. Zayd b. Harithah, radhiaLlahou ‘anhouma »… La pieuse mère racontait en effet, chaque soir, une histoire d’un sahabi à son enfant…

Puisse Allah nous aider à suivre ces pieux modèles, et puisse-t-Il récompenser toutes nous sources d’inspiration.

  • reply YAWMI ,

    salam aleykoum

    merci pour ce trés bel article ma cha allah !
    message à oum imene : le lien vers le blog ne s’ouvre plus ? quel dommage ça m’intérressait tellement !

    wa alikoum salam

    • reply céléna ,

      salam aleykoum c’est une très bonne initiative, et ca ma fait prendre conscience que moi même je n’en connais pas assez voir très peu. Je vais donc m’y mettre incha Allah. est-ce que vous me conseillez des sites ou des livres? Baraka Allahu Fikoum

      • reply Bâlqis ,

        Salam,

        Et les expressions, remettons les expressions aux goûts du jour :
        Juste comme Umar.
        Aussi pudique que Uthman.
        Etre aussi rouge que le turban …..

        Mmm … Mac Gyver en plus est devenu sacrément différent, nos héros à nous eux, resteront éternellement les mêmes.

        ps : houdhoud, on a dû se croiser non ?

        • reply autour du Kitab ,

          Très belle article, malheureusement maintenant quand nos enfants disent qui « je suis le Prince des Croyant » ou  » Je vais être une savante comme Aicha (das) ou encore « Sallah Din inb Ayoub(das) « . Des gens de la oumma rigolent ou se moquent …
          C’est triste…
          Qu’ALAH nous donnent la force de faire revivre la vie des nos prophètes (sas) des mères des Croyants des compagnons et de leurs épouses (das) …
          BarakaALLAH ofik, Marie
          Pauvre Mac Gyver et machin man……

          • reply Oum Ilyes ,

            salam alaykunna wa rahmatullah wa barakatuhu

            Tout d’abord, baraka Allah fiki pour cet article qui est très interessant et qui nous rappelle les priorités dans l’éducation de nos enfants, et quelles doivent etre leurs vraies références (et les notres…)… Qu’Allah nous aide dans l’éducation de nos enfants et nous accorde la réussite.

            Je me permets pourtant une remarque. Je suis tout a fait d’accord dans le fait qu’on doit apprendre a nos enfants la vie de nos « héros » musulmans mais qu’on ne doit pas non plus les couper complètement du monde dans lequel on vit et donc qu’ils puissent connaitre et lire des références non religieuses. PAR CONTRE, lorsque je lis « Il ne s’agit pas de dire qu’il faut bannir Harry Potter ou autres à nos enfants…. « , je ne suis pas d’accord… Oui je sais, nous sommes dans LA génération Harry Potter. MAIS NON ! C’est de la magie, et c’est opposition entre une « bonne » magie et une magie noire ou mauvaise est très négative pour nos enfants. Toute la magie est mauvaise en Islam, et cela fait même partie des très grands péchés. Donc vraiment, je pense qu’il est préférable que nos enfants ne lisent pas ce genre de livre ou ne regardent pas des dessins animés ou film où il y en a… Certaines pourraient me dire : « ce n’est pas réel… Ce n’est qu’un livre, qu’un dessin animé…  » Mais sincèrement, c tellement immense auprès d’Allah que justement leur interdire TOUT EN LEUR EXPLIQUANT pourquoi leur fait comprendre l’importance et la gravité de la magie…

            Voila, en lisant cet article, j’ai eu besoin de partager cela… Je ne veux absolument pas rabaisser la valeur de ce très bon article, je voulais juste montrer du doigt ceci…

            Baraka Allah fik

            Oum Ilyès

            • reply fatima ,

              Salam alaykoum!

              Amin!

              C’est vrai « Autour du kitab » ce que tu dis, mais rira bien qui rira le dernier!

              • reply chacha ,

                Salaam Aleykoum,

                Je viens de repenser à cet article en lisant une histoire à mon fiston^^: un livre pour les enfants et les grands à partir de 5ans(le mien à un peu plus de 3 ans et ça le fait aussi) qui est dans le mil de ce sujet, il s’appelle « Je veux ressembler au Prophète(saaws) collection j’apprends ma religion, ça fait 32 pages et coûte 4€50, ça apprends aux enfants à travers une jolie histoire très bien illustrée et adaptée pour eux à vouloir suivre l’exemplarité du Prophète (saaws) et le prendre pour héros!
                wassalâm

                Laisser un commentaire

                Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

                Send this to a friend