« Comment je l’imagine… »

Nous continuons notre série sur la perception que les hommes ont de nous. La semaine dernière nous vous avons présenté le témoignage d’un père, non musulman dont la fille s’est convertie à l’islam. Il nous a parlé avec pudeur et sincérité des sentiments qu’il a ressenti et de la manière dont il voit sa fille, aujourd’hui voilée.

Cette semaine nous nous penchons sur l’homme célibataire qui est une énigme pour nombre d’entre nous. Comment pense-t-il ? Comment envisage-t-il son mariage ? Comment imagine-t-il son épouse ? Tant de questions souvent sans réponses que nous avons été posées à l’un d’entre eux. Il nous répond sans langue de bois.

« Belle, grande, pieuse, douce, gentille, attentionnée, dynamique,  …. Voici comment j’imagine la femme de ma vie, la femme idéale quoi ! 

Plus sérieusement, j’approche de la trentaine et l’envie de me marier se fait de plus en plus présente. Ma vie de célibataire ne me dérange pas tant que ça mais il me manque une femme à mes côtés  avec qui partager des moments de complicité, une épouse avec qui avancer dans la vie et construire notre famille.

Je perçois aussi le mariage comme un élément important dans l’évolution de ma foi et mon rapport à ma religion. En tant qu’homme et vues toutes les tentations auxquelles nous sommes soumis dans la société actuelle (pub, tenues provocantes, …), le mariage serait aussi un moyen pour moi de préserver ma chasteté. 

Vis-à-vis de la religion, il est nécessaire qu’elle souhaite avancer et apprendre dans la même direction que moi mais je n’ai pas de critères particuliers par rapport à son niveau. Pour le reste, loin de moi l’idée de vouloir faire revivre un préjugé bien connu, mais il vrai que ma femme je la souhaite un peu à l’image de ma mère. Je souhaite une épouse qui sache tenir un foyer, qui sache éduquer nos enfants comme il convient et qui ait un grand sens de la famille. Mais je souhaite également une femme avec qui je puisse rire, sortir, passer de bons moments en toute simplicité et qui saura m’épauler et me conseiller au besoin. Pas si compliqué mais j’ai de réelles difficultés à la trouver. 

Que ma femme souhaite travailler ou non ce sera son choix, mais il est nécessaire à mes yeux qu’elle ait une activité quelle qu’elle soit : association, travail, sport ou autre. J’ai la ferme conviction que c’est primordial pour que mon couple n’étouffe pas. Je suis conscient que mes années de célibat ont fait de moi quelqu’un de très (trop) indépendant mais toutes mes activités (sportive, associative, travail) me permettent de m’épanouir, de rencontrer de belles personnes et je souhaite la même chose pour la femme qui partagera ma vie. 

Je suis bien évidemment prêt à faire des concessions dans ma vie de célibataire mais encore faut-il que j’arrive à la rencontrer. J’ai l’impression que l’on a beau être à l’ère de la communication, faire de bonnes rencontres me parait bien compliqué. Autour de moi certains couples se sont formés par des réseaux sociaux, d’autres ont été présentés par des connaissances communes, d’autres encore par la famille. J’ai sollicité ces différents moyens sans succès. Les personnes semblent frileuses à l’idée de faire se rencontrer deux personnes. La peur de mal faire peut être, la peur de se tromper assurément. Je continue donc de placer ma confiance en Allah qui mettra sur ma route celle qui me conviendra mais je suis dubitatif quant aux moyens de la rencontrer. 

Comme tous je souhaite un mariage qui durerait la vie. Comme beaucoup je reste dans l’attente de trouver celle avec qui je sauterai le pas. Une chose est sûre, rien n’arrive sans la volonté d’Allah et la patience reste ma compagne aujourd’hui. »

Soufiane, 29 ans.