Mes 3 alliés : « dormir, boire, jeûner »

Les pilules coupe-faim, les tisanes drainantes et autres régimes draconiens ne sont pas forcément les meilleurs partenaires pour une perte de poids idéale. Des actes simples, dont nous négligeons souvent les bienfaits physiques, peuvent nous aider à éliminer graisses et toxines, sans trop d’efforts.

Je vous présente nos 3 alliés : dormir, boire, jeûner.

• Dormiiiiiiir… ZzzzzzZzzzzZ

« Et Nous vous avons créés en couples, et désigné votre sommeil pour votre repos, et fait de la nuit un vêtement » (S. 78, v.7 à 9)
Le sommeil c’est merveilleux… on rêve, on se ressource, on recharge ses batteries et on maigrit !!
En effet, il existe une relation entre le sommeil et les hormones responsables de la régulation de l’appétit : la leptine et la ghréline.
La leptine est anorexigène et signale à notre cerveau que nous avons mangé suffisamment.
La ghréline quant à elle est dite orexigène et stimule la prise alimentaire.
Le manque de sommeil serait responsable d’une stimulation de la synthèse de la ghréline et inhiberait celle de la leptine. Certaines études démontrent un risque accru de surpoids chez les personnes qui ne dorment pas assez.
Attention, cela ne signifie pas qu’il faut passer son temps sous la couette ! Une bonne nuit de sommeil dure de 7 à 8 heures, apprenez à dîner léger et assez tôt (2 à 3 heures avant le coucher)
Une bonne soupe ou une bonne salade, accompagné d’une tranche de pain complet et d’une charcuterie maigre seront amplement suffisants 🙂

• Boire

«Mangez et buvez agréablement pour ce que vous avez avancé dans les jours passés». (S. 69, V. 24)

L’hydratation est primordiale, on ne le rappellera jamais assez. Dans le cadre d’un amaigrissement, le fait de boire avant les repas réduira naturellement la prise alimentaire. En effet, il est difficile pour le corps de différencier les sensations de soif et de faim. Si vous ne buvez pas assez, vous pouvez vous méprendre et manger plus qu’il ne faut.
Prenez garde à la déshydratation, même faible, elle réduira vos dépenses énergétiques et interférera avec le mécanisme de la perte de poids.
Boire permet également d’évacuer les toxines libérées des cellules graisseuses lorsque l’on maigrit.
Buvez un litre et demi sous forme d’eau, thé, café. Favorisez les aliments riches en eau : soupes, légumes, fruits, produits laitiers à faible teneur en matières grasses.

• Jeûner

« Ô croyants! On vous a prescrit le jeûne (Al-Siyam) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (S.2 v. 183)

Les bienfaits du jeûne, tant spirituels que physiques sont innombrables. Le Siyam lorsqu’il est pratiqué correctement, permet d’augmenter son taux d’HDL-Cholestérol (bon cholestérol) et de réduire le taux de LDL-Cholestérol (le mauvais).
Le foie mobilise les réserves graisseuses pour fabriquer du glucose, qui n’est plus apporté par les aliments durant la journée.
Les mécanismes de digestion se mettent au repos au profit des processus d’élimination et de détoxification d’assainissement de l’organisme.
Voici quelques conseils pour faciliter la perte de poids lors du jeûne :

Pour le souhour :
Il doit être riche en glucides complexes, à diffusion lente : muesli, pain complet, pain aux céréales.
Il devra contenir des protéines : viande, oeuf ou fromage à faible teneur en matières grasses, lait ½ écrémé.
Et pourquoi pas un fruit, si vous avez de l’appétit.
Il faudra boire 1/3 de son besoin en eau : environ 2 grands verres.

Pour le ftour :
Rompre le jeune avec quelques dattes et du lait ou de l’eau, conformément à la Sunna, cela fournira du glucose assez rapidement à votre corps et diminuera la sensation de faim.
Prenez ensuite un repas léger, riche en légumes, moyennement riche en féculents et en viande. N’oubliez pas de boire régulièrement, avant et après votre repas.

A l’aide de ces 3 alliés, mettez toutes les chances de vôtre côté 😉