Un magazine comme les autres, mais pas tout à fait !

Parentalité positive : à l’école de Faber et Mazlish

Nous sommes des apprentis parents…

Parce qu’être parent est un challenge de chaque jour, parce que l’on n’a pas solution à tout, parce qu’on est tout simplement des parents en apprentissage, il est utile de s’inspirer de méthodes fondées sur des expériences concrètes.
C’est ce que proposent Adèle Faber et Elaine Maslish, deux mères américaines convaincues par les travaux du psychologue Haim Ginott. Celles-ci ont donc écrit une méthode de communication pour enfants et adolescents dans les années 70 aux Etats-Unis : Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent, un best-seller mondial, très en vogue en France depuis une décennie.
De ce livre sont nés des ateliers éponymes qui permettent une véritable mise en pratique, des échanges, par petits groupes de parents, animés par un formateur qualifié ou par des parents avertis.

Déroulement des ateliers

En 7 séances de 3 heures, espacées d’environ 15 jours pour en mûrir les informations, vous aborderez l’écoute attentive des sentiments des enfants car ne pas les nier, c’est déjà établir le contact. Toute la méthode Faber et Mazlish repose sur le respect à la fois des enfants mais aussi des parents, au quotidien, en favorisant la coopération des enfants, en privilégiant aussi la sanction qui met en jeu la réparation par l’enfant de sa faute, contrairement à la punition. L’autonomie est encouragée; l’estime de soi, chez l’enfant, est travaillée.
L’efficacité de ces ateliers tient notamment à la mise en pratique de jeux de rôles : vous comprendrez, en l’expérimentant vous-mêmes, le ressenti de votre enfant et ses réactions. D’autre part, le partage de vécus avec les autres parents ouvrira votre point de vue et enrichira votre compréhension.

Et après?

De cette véritable école des parents, bon nombre de questions sont soulevées et se poursuivent bien au-delà de ces 7 séances. On se questionne, se remet en question, on tente de mieux comprendre son enfant. Mais il y a également d’autres perspectives : quelle relation souhaite-t-on entretenir avec son enfant? Quel parent veut-on devenir ? Quel couple de parents sommes-nous?
Que l’on soit futur parent, jeune parent, parent « expérimenté », parent d’adolescent… ces ateliers s’adressent à tous afin de bâtir une relation respectueuse et saine avec son enfant mais aussi pour la rétablir ou tout simplement pour ne pas l’abîmer. Et c’est tellement essentiel que vivre cette formation en couple -même en différé- consolide également la relation parentale.
Régulièrement, vous pourrez revenir au livre qui prendra véritablement sens après la formation. Les formateurs Faber et Mazlish proposent également des ateliers spécifiques pour les relations dans la fratrie et aussi des temps de rencontres pour les « anciens » afin de se rappeler et d’échanger entre parents.
A l’issue de cette formation (entre 150 et 180€), vous en appliquerez à la lettre les habilités, vous les réajusterez aussi, les reporterez, les oublierez…peut-être pour mieux y revenir. Quoiqu’il en soit, cela deviendra vôtre.
En tous les cas, l’efficacité de ces ateliers n’est plus à prouver : certaines CAF (1) vous en offrent la formation! (2)
(1) Caisse des Allocations Familiales
(2) notamment en Haute-Vienne
Isabelle
Maman Relais Maman Blues Limoges

Laisser un commentaire