Les oubliés du Ramadhan

Le blog d’une de nos intervenantes Saadia, One way to ihsan, lance cette année l’opération « les oubliés du ramadhan ». Une bien belle initiative belge que l’on ne pouvait pas ne pas partager avec vous ^^.

 

« Quelle que soit la période, quelle que soit la situation, la générosité est toujours de mise pour le croyant. » Que dire quand il s’agit du mois du Coran, du don de soi aux autres, du surpassement, j’ai nommé : Ramadhan ?

Pilier de l’Islam, la générosité n’en reste pas moins sélective aux yeux des gens. On donne, certes, mais à qui ? À la construction de mosquées, aux orphelins du Pakistan et d’ailleurs, aux victimes de catastrophes naturelles…

Pourtant, on ne pense pas à tous ! Et si on donnait autrement ? Et si cette fois, on tentait de balayer devant notre porte en pensant aux frères et sœurs qui vivent sur le même continent voire le même territoire et qui n’en restent pas moins isolés ?

« Ils accomplissent leurs vœux et ils redoutent un jour dont le mal s’étendra partout et offrent la nourriture, malgré son amour, au pauvre, à l’orphelin et au prisonnier, (disant) : « C’est pour le visage d’Allah que nous vous nourrissons : nous ne voulons de vous ni récompense ni gratitude. » Sourate 76 – versets 7 à 10.

Ce pourquoi nous vous proposons l’opération  «  Les Oubliés du Ramadhan » : une action simple et collective qui fera honneur aux oubliés vivant dans le tabou : les prisonniers.

Peut-être, un père, un grand frère, une sœur, un oncle, une amie, quelqu’un qui, au cours de sa vie, a chuté et n’a pas trouvé la main adéquate pour se relever ? Quelqu’un comme nous en somme, sujet à faiblesse, qui n’a pas eu ses fautes occultées…

Le topo est simple : des dattes, une citadelle du musulman, un livre, quelques collations, un calendrier de prière, une enveloppe affranchie afin de renouer avec les siens… Tout ça dans un colis qui allie matériel et spirituel à petit prix ! En parallèle, nous comptons constituer une bibliothèque avec les essentiels pour chaque prison concernée !

Nous visons les 1300 colis, ce qui couvrirait 5 à 6 prisons belges, inchaAllah.

Vous pourriez… Vous déplacer ? Donner un rein ? Partir au front ? Non, rien de tout ça ! Ce qui fera avancer les choses se résume à un don de 5€ par colis et on s’occupe du reste, bi idniLLâh ! »

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le blog http://onewaytoihsan.wordpress.com/

 

Un petit geste pour une grande cause !

Crédit photo