Rencontre avec Hanane Charrihi : le livre hommage à sa mère morte dans les attentats de Nice

Semons ensemble
Soyez Prête pour RAMADAN 2018

Accompagnement GRatuit Dès le mois de RAJAB - Inscrivez-vous vite ça commence bientôt !

Un premier livre magnifique aux éditions de La Martinière, qui fait l’unanimité, des lecteurs au rendez-vous et une auteure qui garde le sourire… Avec « Ma mère patrie » coécrit avec la journaliste Elena Brunet, l’écrivain Hanane Charrihi rend à la fois hommage à sa mère, première victime des attentats de Nice perpétrés le 14 juillet 2016, et à sa patrie. Un récit poignant plein de lucidité et de douceur, un appel à la paix.

 Votre livre s’intitule Ma mère patrie. Avez-vous souhaité passer un message, ou simplement relater votre histoire?

Hanane Charrihi. Ma mère patrie est une double déclaration d’amour : à ma mère Fatima Charrihi à qui je rends hommage et à ma patrie, la France, dans laquelle je suis enracinée.

A quelles difficultés peut-on se heurter en écrivant un tel récit Hanane ?

Hanane Charrihi. La plus grande difficulté réside dans l’écriture elle-même. Se remémorer chaque minute de la soirée des attentats pour retracer fidèlement l’historique du décès de ma mère, plonger dans les réminiscences des bons moments avec elle, relater le deuil respectueux auquel je n’ai pas eu le droit lorsqu’en famille nous avons été victimes d’amalgames, de haine et d’insultes devant le corps de ma mère… Ce voyage dans le temps a mis en évidence la vaste étendue de la gamme de mes émotions et de mes sentiments : joie, colère, rire , tristesse… Ma mère patrie n’est pas un rêve, c’est un récit personnel difficile. L’écriture du livre a été salvatrice.

Que souhaiteriez-vous que vos lecteurs retiennent au sujet de votre maman ?

Hanane Charrihi. Je souhaite qu’ils se souviennent que ma mère était une bonne mère, qu’elle était Française et musulmane et qu’elle a été victime du camion qui l’a fauché comme les 86 victimes sur la promenade des Anglais. J’aspire à ce que mes lecteurs combattent les amalgames car ces deux termes ne constituent pas une antithèse, qu’ils prônent la tolérance comme nous l’a enseignée ma mère.

Quelles ont été les réactions des lecteurs de votre ouvrage ?

Hanane Charrihi. Les réactions sont très positives ! J’ai reçu des courriers manuscrits, des mails et des messages via les réseaux sociaux. Je suis surprise, c’est un véritable élan qui s’étend d’une tranche d’âge de 15 à 83 ans et de tous horizons culturels. Les personnes me complimentent sur la beauté du livre car l’appel d’amour et d’espoir les touche. Ils les pensent indispensables pour contribuer à une société humaine.

Procurez-vous ce livre poignant empli d’humanité. L’ouvrage est disponible en format papier et e-book.

Retrouvez Hanane Charrihi sur les réseaux sociaux.

Propos recueillis par Isabelle Catiau-Allouchi

 

Laisser un commentaire

PREPAREZ-VOUS POUR VIVRE UN RAMADAN EXCEPTIONNEL
ATELIERS GRATUITS - INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT !

x

Send this to a friend