T’as pas chaud ?!

Et oui, l’été est là et avec lui arrive la sempiternelle question, posée sur un ton mi-éploré/mi méprisant : « mais t’as pas chaud là dessous ? »

Bon allez, pour se détendre un peu, voici une petite compilation des phrases choc qui nous ferait leur répondre : « Et toc ! »

Le tac au tac

Et toi, t’as pas froid quand par -10˚, tu inaugures ton costume 3 pièces ‘spécial hiver’ bas résille/mini jupe/décolleté?

Réaction de l’interlocutrice : CQFD ! Rien à dire

La raison

Moi je m’habille comme ça pour plaire à Dieu et toi… c’est quoi ta motivation?

Réaction de l’interlocutrice : « mais c’est pour me sentir belle et me plaire à moi-même ! »

Mmouais… et si je débarque à l’improviste chez toi en plein mois de février, je te trouverai pas emmitouflée dans ton pyjama en pilou-pilou bien sûr ?

La dérision

Je me prépare pour la prochaine collection mode printemps/été de 2013. A ce qu’il parait, ce sera chapka et jupe en laine.

Réaction de l’interlocutrice : Œil hagard et gros conflit interne : « Nooon… pas possible ! Quoique… Je vais peut-être quand même zieuter les prochaines tendances sur tu-seras-au-top.com

L’absurde

Tu penses ! Je gèle ! J’ai mis ma combinaison réfrigérée ! C’est un tissu high-tech que tu mets la nuit au congélateur, autonomie 12h et là, chaire de poule garantie toute la journée ! T’aurais pas un petit gilet à me prêter d’ailleurs s’il te plait ?

Réaction de l’interlocutrice : En son for intérieur : « Elle me prend pour un lapin de 3 jours ou j’ai pas été bien attentive pendant le dernier téléshopping ? »

La logique

Je suis bien plus cohérente que toi finalement aux vues des habitudes vestimentaires  des autochtones vivant dans des pays aux climats extrêmes : pour ma part, j’ai jamais vu de touaregs en bikini se dorer la pilule au Sahara ! Ou une inuit sortir de son igloo  en nuisette !

Réaction de l’interlocutrice : Yeux écarquillés, bouche bée : no comment !

L’avis médical

Mais dans 20 ans, lorsque tu auras – dans le meilleur des cas – la peau ridée, desséchée et parsemée de gracieuses tâches brunes, et dans le pire un mélanome, tu regretteras peut-être de ne pas avoir adopté le même dress-code que moi qui aurai conservé mon « capital beauté ».

Réaction de l’interlocutrice : Pétrifiée face à l’inimaginable et gros conflit intérieur : « ELLE ne pourrait quand même pas être plus belle que moi un jour ?! »

L’extra-terrestre

Ah ben, c’est que je n’avais pas remarqué que c’était le jour. Nous, on ne vit que la nuit dans la famille des chauves-souris ! Du coup, là je suis à la limite de la fonte !

Réaction de l’interlocutrice : Sourire gêné, tourne les talons, et bye-bye !

Et attendez les Imanette… car on le sait, cette question existentielle du « métapacho ? » va bientôt être supplantée par la non moins originale « métapasoif ? »

Chouette, encore un peu de patience ! Ramadhan arrive ! Mais cette fois, les frères non plus ne vont pas y couper !