Fashion Week de New York : Anniesa Hasibuan est entrée dans l’histoire

Chronique du Modest Fashion par Imaan de Gulshaan

La New York fashion week s’est achevée en beauté. Ce que la France mettra du temps à faire, New York ville ouverte sur le monde, l’a fait. Anniesa Hasibuan, fashion designer indonésienne récemment à la Modest Fashion Week d’Istanbul, a présenté sa collection entière sur des mannequins portant le hijab. C’était la première fois à New York, que tous les mannequins défilaient voilées lors d’un défilé (c’est seulement en février dernier que le même challenge a été relevé à la fashion week de Londres). C’était aussi la première fois qu’une styliste indonésienne présentait sa collection à New York. Et le public, contre toute attente, a ovationné la créatrice, qui s’est retrouvée propulsée en une de tous les magazines de mode du monde entier.

anniesa-hasibuan-hijab

Si son nom ne vous dit rien, c’est que la marque de la designer n’a qu’un an ! Le « rêve américain » prend donc tout son sens pour celle qui aimait dessiner des vêtements pour les partager avec sa famille, mais ne s’est engagé dans le projet d’en faire son métier que l’année dernière. Inspirée par sa ville natale, Jakarta, la collection de haute-couture d’Anniesa Hasibuan, quarante-huit look, était un mélange de couleurs pastels, composé de kimonos, de pantalons, de vestes, de robes, et dont les ceintures de soie élégamment arrangées ont fait l’unanimité. New York fashion week est sûrement la plus internationale des fashion week, car elle accueille nombre de créateurs étrangers, contrairement aux fashion week très fermées de Paris ou de Milan. Cependant, la participation à cet événement est souvent considérée comme le point culminant d’une carrière de designer de mode, en quelques sortes l’ultime consécration. Ce n’aura pas été le cas pour Anniesa Hasibuan, qui en un an, s’est retrouvée figure de la mode indonésienne et référence reconnue.

anniesa-sukses

Le point positif, c’est que la designer de vingt-huit ans n’a pas fait le buzz seulement pour le fait que ses mannequins portaient le hijab. Au contraire, la finesse de ses modèles ont fait l’unanimité, et le travail des matières et des perles a été salué par la critique. Une nouvelle étape pour le modest fashion, car plus qu’amener le hijab dans le paysage de la mode dite « mainstream », Anniesa Hasibuan a apporté une crédibilité, et inspiré de la sympathie. Découvrez son univers, ses créations et ses collections sur son site internet.

anniesa-sukses-nyfw

 

  • reply chiquie ,

    wahh que des superbes robes !!

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Send this to a friend