Les derniers mots du Prophète (sallalahou ‘aleyhi wa salam)

Celui que l’on appelle « le dernier sermon du Prophète (sallalahou ‘aleyhi wa salam) » est le discours que notre Bien-Aimé a prononcé pendant le hajj, le neuvième jour de dhul-hijja de l’an dix, près du mont Arafat, devant les milliers de compagnons qui avaient rejoint les rangs des musulmans. Peu de temps après, le Prophète (sallalahou ‘aleyhi wa salam) allait quitter ce bas-monde et l’humanité. Ce sermon était pour les compagnons présents, mais aussi pour toutes les générations de musulmans qui allaient suivre jusqu’à aujourd’hui, comme une recommandation que l’on se transmettrait en héritage ; « transmettez ce message à ceux qui ne pouvaient être présents parmi nous aujourd’hui ».

Le respect

Le Prophète a insisté sur l’importance du respect du droit de chacun ; « considérez aussi la vie et les biens de chaque musulman comme sacrés. Retournez à leurs légitimes propriétaires les biens qui vous ont été confiés. Ne blessez personne afin que personne ne puisse vous blesser. Souvenez-vous qu’en vérité, vous rencontrerez votre Seigneur et qu’effectivement, Il vous demandera compte de vos actes. »

L’usure

Il a ensuite mis en garde contre le danger de l’usure, ce qui confirme que cet acte fait partie des grands péchés, lourds de conséquences : « Dieu vous a défendu de pratiquer l’usure  […] »

Shaytan

Ensuite, le Prophète (sallalahou ‘aleyhi wa salam) nous a incité à nous méfier de shaytan, et du fait que même si, en tant que croyants, nous nous éloignons des grands péchés, celui-ci nous attendrait sans relâche sur les petits péchés : « Il a perdu tout espoir de ne pouvoir jamais vous amener à commettre les grands péchés; attention, donc, à ne pas le suivre dans les péchés mineurs »

Droits des époux

Le prophète (sallalahou ‘aleyhi wa salam) s’est également attardé sur le devoir de l’homme et de la femme de donner leur droit à leur époux ou épouse : « Ô peuple!  Il est vrai que vous avez certains droits à l’égard de vos femmes, mais elles aussi ont des droits sur vous.  Souvenez-vous que c’est par la permission de Dieu que vous les avez prises pour épouses et que c’est Dieu qui vous les a confiées.  Si elles respectent vos droits, alors à elles appartient le droit d’être nourries et habillées convenablement. Traitez donc bien vos femmes et soyez gentils envers elles, car elles sont vos partenaires et elles sont dévouées envers vous. Il est de votre droit qu’elles ne se lient pas d’amitié avec des gens que vous n’approuvez pas, et qu’elles ne commettent jamais l’adultère. »

L’essentiel

Le Prophète (sallalahou ‘aleyhi wa salam) est revenu sur les cinq piliers de l’islam :  « Adorez Dieu, faites vos cinq prières quotidiennes, jeûnez pendant le mois de Ramadan, et donnez votre richesse en zakat.  Accomplissez le Hajj si vous en avez les moyens », mais aussi sur l’égalité entre les hommes : « Toute l’humanité descend d’Adam et Ève.  […] Vous savez que chaque musulman est le frère de tous les autres musulmans.  Vous êtes tous égaux. »

Les dangers de l’innovation

Il a mis en garde contre les dangers de l’innovation : « Souvenez-vous, un jour vous vous présenterez devant Dieu et répondrez de vos actes.  Prenez garde, donc, ne vous écartez pas du droit chemin après ma mort.  Ô peuple!  Aucun prophète ni messager ne viendra après moi, et aucune nouvelle religion ne naîtra. »  mais nous a également enjoint à nous attacher aux deux choses qui ne nous égareront jamais, à savoir le coran et la sunna.

L’importance de la transmission

Il a demandé aux compagnons présents de transmettre ses paroles, pour que le message nous arrive intact jusqu’aujourd’hui : « Que tous ceux qui m’écoutent transmettent ce message à d’autres, et ceux-là à d’autres encore; et que les derniers puissent le comprendre mieux que ceux qui m’écoutent directement.  Sois témoin, ô Dieu, que j’ai transmis Ton message à Tes serviteurs. »

Le Prophète (saws), sachant la révélation terminée affirma devant les compagnons, citant le Coran : « … Aujourd’hui, J’ai parfait votre religion pour vous et J’ai accompli Mon bienfait sur vous.  Et J’ai choisi l’islam comme religion pour vous. » (Coran 5:3)

 

 

Le Prophète (saws) nous a quitté, et nous souffrons du manque de sa présence, nous l’aimons sans l’avoir jamais vu plus que tout être humain, et nous nous languissons de le rencontrer enfin. Mais il nous a laissé ces mots précieux, conseils d’un homme de ce monde à tous les Hommes qui le suivraient. Il nous les a laissé pour qu’ils nous arrivent, intacts, comme le jour où il les avait prononcé, sentant la fin proche, devant la communauté musulmane enfin victorieuse des Hommes, soumise à Allah dans le rite suprême du pèlerinage. Ces mots sont un trésor, gardons-les précieusement. Ils renferment à eux seuls tous les secrets de la Révélation, le sens que nous devons donner à notre vie.

Qu’Allah nous permette de rencontrer notre Bien Aimé… Amine

Le sermon en entier est rapporté par Al-Bukhari hadith 1623, 1626, 6361,  sahih Muslim fait aussi référence à ce sermon dans le hadith 98. L’Imam al-Tirmidhi a mentionné ce sermon dans les hadith 1628, 2046, 2085. L’Imam Ahmed bin Hanbal a rapporté une version plus longue dans on musnad  Hadith no. 19774.)

 

Par Imane M

  • reply lamya ,

    barak allahou fik pour ce rappel et pour ces partage va mail
    qu’allah vous recompense pour votre travail

    • reply gydou ,

      Ramadane

      • reply Omm Noor ,

        baraka Allahou fiki hokhti Imane M.

        • reply Siham ,

          As salem aleykoum wa RahmatuLLAH wa Barakatuh,
          j’en ai les larmes aux yeux… Il (SallAllahu Aleyhi wa Salam) nous a laisser la clé du Paradis et on l’oublie trop souvent…
          Barak’Allah Ufikoum

          • reply Linda Touati ,

            As-salamou alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatou, baraka u fikoum pour ce rappel pleins de sagesse. Qu’Allah vous préserver et vous récompense de votre travail. Amin ya rabi’al-amin?? ???

            • reply Ezo ,

              BarakALLAHou fik

              Laisser un commentaire

              Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

              Send this to a friend