Soif d’émotions, de suspens, d’effets spéciaux, nous vivons -subissons- le siècle des grandes technologies. A l’heure où les gens se ruent devant leurs écrans pour y découvrir des histoires pour la plupart fictives, il en est bien une que l’on se doit de connaître : une histoire VRAIE qui éveille tous les sens de l’être et de l’âme : celle de Maryam oum ‘Issa (Marie mère de Jésus).

Quelques lignes ne suffiraient pas pour parler de cette noble femme et des miracles qui ont entouré sa vie. C’est la raison pour laquelle je vous encourage vivement à lire sa biographie, annexe incontestable de la vie du prophète Issa (Jésus, paix sur lui), afin de vous imprégner d’un personnage d’une grande sagesse, leçon de vie pour nous.

Bien plus qu’un exemple, Maryam oum ‘Issa est un modèle de vie qui devrait nous servir de part sa patience, sa pudeur,et son inflexible tawwakul ( s’en remettre à Allah en toute circonstance).

Sa naissance à elle seule relève du miracle, surgissant à un âge mûr pour sa mère qui se croyait stérile, Maryam voit le jour… « La porteuse de miracle » est née …

Sa vie est dévotion en notre Créateur . Qu’en est-il de la notre ?

Elle passera ses jours comme ses nuits dans l’adoration d’Allah. Le jeûne, les actes de charité et les prières sont un quotidien dont elle ne se lasse pas. Jusqu’au jour où…Allah envoya l’ange Djibril pour lui annoncer la bonne nouvelle : Maryam la vierge portera de manière miraculeuse un prophète d’Allah…Le restant de sa vie accentuera ses actes de piété passés au côté de son fils Issa, porteur du Message divin.

Allah élève la pureté de cette femme en nommant une sourate dans le saint coran « Maryam » , de même que son prénom est souvent précédé de celui de son fils Issa « Issa ibnou maryam » (c’est un fait exceptionnel car dans les sociétés sémites, le nom du fils est rattaché au père et non à la mère. Issa, de part sa naissance miraculeuse sans père, constitue une exception à ce fait.)
Maryam est donc un prénom que l’histoire ne doit pas oublier, un prénom qui porte à lui seul une histoire empreinte de valeurs et bercée par la miséricorde d’Allah.

Le prophète Muhammad salallahou ‘alayhi wa salam, élève Maryam à travers ces propos : « Aucune femme n’a atteint la perfection sauf Maryam et Assya (épouse de pharaon) ».

La perfection…

Qui souhaite atteindre la perfection et la satisfaction d’Allah se doit de connaître la vie de Maryam – et Assya- et de dépeindre son comportement sur soi.

Allah dit dans le Coran « … les anges dirent : Ô Maryam, Dieu t’as élue et t’a purifiée. Il t’a élue au dessus des femmes des humains » (s3 v42).