Mère d’un enfant surdoué

Témoignage de  « Oummi de précoce »

 rubiks-cube

Être mère …

J’ai aujourd’hui la trentaine, et en tant que mère de famille, j’ai beaucoup appris sur moi-même depuis la naissance de mon aîné comme chacune d’entre vous probablement.

J’ai surtout appris ce que la Miséricorde qu’Allah a mis en nous pour pouvoir prendre soin d’eux, pouvait nous permettre de réaliser au-delà d’un « soi » qu’on pense connaitre.

Nous les accompagnons dans leur vie de manière singulière car chacun de nos enfants est unique.

Par ce biais, nous apprenons à les connaitre, mais aussi à connaitre nos propres failles et alhamdoulillah nos forces insoupçonnées.

 

Découvrir les particularités de son enfant

Notre rôle de mère nous amène à être vigilante, à l’écoute du moindre changement, d’être soucieuse de leur bien-être afin d’en faire un être proche de Son créateur, un musulman épanoui incha Allah, être digne de ce qu’Allah nous a confié comme mission, comme responsabilité …

Au fil des années, Allah nous éprouvera à travers leur état de santé, leurs pleurs, leurs angoisses, mais nous comblera aussi par leurs avancées, leurs apprentissages, leurs découvertes, leurs éclats de rires …

 {{ Sachez que vos biens et vos enfants sont tentation (fitna)  !  Alors qu’auprès d’Allah est une immense rétribution.}} (Coran :  sourate 8, verset 28)

L’apprentissage dans notre religion occupe une grande place et le chemin du savoir est long, sinueux et riche alhamdoulillah

Les 1ères années où l’enfant apprend à lire et à écrire sont une étape primordiale à franchir qui permet d’évaluer l’aisance ou la difficulté de l’enfant à acquérir ces notions qui l’accompagneront tout au long de sa vie.

C’est alors qu’on est confrontés aux difficultés auxquelles se heurtent notre enfant pendant que d’autres n’en rencontrent aucune, bien au contraire.

Instruisant mes enfants à domicile, j’étais au plus près pour constater celles de mon aîné et me suis interrogée sur ses causes. Allah a mis sur mon chemin les bonnes personnes qui ont pu mettre des mots sur ses souffrances, alhamdoulillah, qu’Allah les récompense.

 

Se découvrir surdouée

Ce que j’ai appris lors de l’entretien avec une sœur psychologue c’est que mon fils était aussi précoce soubhana Allah. Beaucoup d’enfants surdoués rencontrent des difficultés scolaires à cause notamment de troubles de l’attention liés à leur pensée en arborescence. C’est ensuite que j’ai su que cette particularité était génétique et découvert que je l’étais aussi. Une révélation pour lui, une révélation pour moi … tout s’explique enfin soubhana Allah.

Cette découverte est toute récente et ce témoignage a pour but de mettre sur la voie ces enfants et ces adultes surdoués qui s’ignorent et en particulier au sein de la oumma. Des perles cachées, des talents gâchés …

Beaucoup s’interrogent, souffrent de se sentir différent. Ce sentiment d’être constamment en décalage, d’avoir eu un parcours scolaire chaotique … peuvent trouver une explication, se comprendre, comprendre son fonctionnement et ainsi éviter tous ces gâchis et révéler des dons qui peuvent profiter à la meilleure des communautés incha Allah (créativité, multitâche, passionné, perfectionniste ….)

{{ Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez en Allah }} (Coran : sourate 3, verset 110).

Pour poursuivre cet effort de faire connaitre cette particularité qui existent chez 2 à 5% de la population et faire prendre conscience qu’elle existe aussi au sein de la oumma, j’ai eu le souci d’ouvrir un espace d’échanges par le biais d’un groupe privé réservé aux sœurs sur facebook ainsi qu’une page sous le nom de « Oummi de précoces » et un compte sur twitter (@OummiEIP) afin de partager des lectures et vidéos sur le sujet. L’occasion aussi de prendre conscience que notre religion est un atout indéniable renforçant cet autre bienfait qu’est la douance alhamdoulillah.

Allah Alam