Article invité écrit par Sanaba du blog www.bellevievertueuse.com

Comme tout musulman, nous sommes parfois confrontés à des baisses de foi.  Ce sentiment de s’être éloigné de la religion, de s’être noyé dans les préoccupations et les méandres de cette vie d’ici-bas. Une vie pleine de tentations qui nous invite à faire des actions qui ne nous rapportent rien de bénéfique en tant que croyant. 

Des futilités qui nous mènent droit vers l’éloignement puis vers l’égarement : la perte de temps, la médisance, la recherche de biens matériels, les mauvaises fréquentations etc. 

Elles nous détournent de l’essentiel, de notre but réel et ultime sur cette terre :  à savoir l’adoration d’Allah, la recherche constante de Sa proximité, de Son amour, ainsi que de Sa satisfaction. 

À cause de cet éloignement avec notre Seigneur, il est possible de se sentir triste face à cette situation et d’être dans un mal-être profond. Oû on est amené à se poser ce genre de question : “Qu’est-ce que je pourrais faire pour plus me rapprocher d’Allah ? Goûter à la douceur de la foi pour enfin devenir une personne épanouie ? »

Le musulman doit-il être parfait ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet. Il faut se rappeler une chose essentielle : Personne n’est parfait. La perfection n’appartient qu’à Allah. Il est l’Unique Parfait.

Il n’est jamais trop tard pour changer, pour entamer un nouveau chapitre de sa vie, un peu plus en conformité avec la législation divine. 

Pour cela, Allah nous a mis à disposition un outil absolument formidable: c’est le repentir sincère vers Allah.

Ne soyons pas de celles et ceux qui désespèrent de la miséricorde d’Allah. Car quelque soit le nombre de péchés que nous avons commis dans le passé : n’oublions jamais que notre Seigneur est certes l’Accueillant au repentir et le Grand Pardonneur. 

Allah Le Très-Haut dit dans le Coran :

La révélation du livre vient d’Allah, le Puissant, l’Omniscient.

Le Pardonneur des péchés, l’Accueillant au repentir, le Dur en punition, le Détenteur des faveurs. Point de divinité à part Lui et vers Lui est la destination.

Sourate 40, versets 2 et 3

Voici donc 3 remèdes pour se rapprocher d’Allah en cas de baisse de foi.  

Premier conseil : identifier les causes de son éloignement

Chacun d’entre nous a sa propre histoire, son propre vécu, son lot d’épreuves, ses qualités, mais aussi ses propres défauts et ses propres failles.

C’est pourquoi il est nécessaire de se connaître, de faire une mise au point sur soi. Une sorte d’examen de conscience pour permettrr de mettre le doigt sur le problème et d’éviter de retomber dans les mêmes travers.

Pour provoquer un déclic et faire naître une belle prise de conscience, il est donc important de déterminer les causes de son éloignement. Pour cela, on peut par exemple se poser ces 6 questions :

  1. Combien d’interdits ai-je transgressé ? 
  2. Y a-t-il un péché que j’ai réussi à délaisser ces derniers temps ? 
  3. Je suis là où Allah m’a demandé d’être ?  
  4. Où suis-je par rapport aux obligations qu’Allah m’a demandé de faire ?
  5. Pour répondre à ces deux questions, est-ce que j’ai suffisamment de connaissances concernant ce qu’Allah m’a ordonné et m’a interdit ? 
  6. Quels sont les obligations et interdits dans notre religion (les plus grands) ?

Après ces questionnements, il est temps maintenant de passer à l’action. Car il ne suffit pas de se poser les bonnes questions, il faut aussi y répondre de manière sincère en recherchant les points à améliorer, ceux à éviter et ceux que l’on dois conserver.

Deuxième conseil : le repentir en Islam

Les péchés font partie intégrante du quotidien du croyant. C’est naturel, et propre à l’humain. Nous ne sommes pas des Anges. Nous sommes des êtres humains imparfaits, seul Allah détient la perfection. C’est pourquoi il est important de ne pas se dire que l’on a commis trop de péchés et conclure par  : “Allah ne me pardonnera jamais.”

Parmi les signes du croyant sincère. Il y a le fait de se repentir après avoir commis un péché. Comment faire ? A travers ses prières (salât), son dhikr, ses invocations (du’a), il faut tout simplement demander à Allah de nous pardonner tout en ayant la ferme intention de ne plus recommencer.

Allah le Très-Haut dit dans le Coran : 

« Ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d’un repentir sincère. Il se peut que votre Seigneur vous efface vos fautes et qu’Il vous fasse entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, le jour où Allah épargnera l’ignominie au Prophète et à ceux qui croient avec lui. Leur lumière courra devant eux et à leur droite ».

Sourate 66 – verset 8

Allah le Très-Haut dit également : 

«  Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès ».

Sourate 24 – verset 31

Tous ces versets nous incitent au repentir et c’est un cadeau qu’Allah nous a donné. Alors servons-nous de ce bienfait pour se rapprocher de notre Créateur.

Troisième conseil : étudier sa religion 

Allah Le Sublime a envoyé Ses messagers et a fait descendre Ses livres saints (le Coran, la Bible et la Tora), pour une seule sagesse, un but unique.

Dans le Coran, Allah le Très-haut nous dit à ce propos : 

«Et Je n’ai créé les djinns et les humains que pour qu’ils M’adorent. Je ne cherche pas d’eux une subsistance, et Je ne veux pas qu’ils Me nourrissent. C’est Allah qui est le Grand pourvoyeur, le Détenteur de la Force, l’Inébranlable. » 

Sourate 51, versets 56 à 58

Et Il nous dit aussi :

« Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: « Adorez Allah et écartez-vous du Tâghoût ». Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l’égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs».

Sourate les abeilles, verset 36

Les versets qui vont dans ce sens sont nombreux dans le Coran, ils nous font comprendre que nous avons été créés dans l’unique but de L’adorer.

Et l’une des meilleures façons de l’adorer comme il se doit : c’est en recherchant la science, le savoir. C’est une obligation qui incombe à tout musulman dit mukallaf.

D’après Anas ibn Malik, le Prophète a dit ﷺ  :

« Quérir la science est une obligation pour tout musulman, et certe, toute chose demande le pardon (à Allah) pour lui (celui qui recherche la science), jusqu’aux poissons de la mer.»

Comment pouvons-nous prétendre adorer Allah si on ne Le connaît pas ?

Plus nous connaissons notre Seigneur à travers Ses Noms et Ses Attributs et plus notre Amour pour Lui augmentera.

Allah nous a guidé et a fait de nous musulmans, c’est un grand bienfait. Un cadeau inestimable. Ne l’oublions jamais.

Pour apprendre la religion, nous avons deux sources de référence :

  • la première c’est le livre sacré au caractère inimitable : le Coran
  • la seconde : la sunna authentique du Prophète (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui)

Aujourd’hui, la recherche scientifique est devenue très accessible. Il existe des écoles, des cours à la mosquée, des instituts en présentiel ou en ligne, ainsi que des livres pour débuter l’apprentissage de la religion.

La meilleure manière reste d’apprendre directement d’une personne de science reconnue pour sa piété et sa connaissance et qui a l’autorisation d’enseigner.

« Celui qui emprunte un chemin par lequel il cherche un savoir, Allah, par cela, lui facilite un chemin vers le paradis ». 

Rapporté par muslim

Qu’Allah nous préserve et nous facilite le cheminement vers Lui.

Sanaba est la fondatrice du blog www.bellevievertueuse.com

Sa mission : accompagner les musulmanes qui ressentent un mal-être profond dû à leur éloignement de la pratique religieuse à rétablir leur foi pour mener une vie plus vertueuse et positive.

Pour télécharger son livre numérique gratuit. « Sors du coma spirituel » cliquez ici

En savoir plus sur son parcours.

N’hésites pas à partager cet article pour aider les personnes vivant une baisse de foi. Pour allez plus loin dans ce sujet, un autre article spiritualité qui vous propose 3 remèdes pour garder un coeur vivant et vibrant pour Allah : Baisse De Foi : 3 remèdes pour garder son coeur Vivant