Que transmettre à nos jeunes ?

« Lis au Nom de ton Seigneur qui a créé ! Il a créé l’homme d’un caillot de sang. Lis ! Car ton Seigneur est Le Très-Généreux qui a instruit l‘homme au moyen du calame et Lui a enseigné ce qu’il ignorait. » {Sourate l’Adhérence verset 1 à 5}

Dans ce verset, Allah Ta’Ala met en lumière l’importance, l’obligation même, de l’instruction (l’ordre est donné : « Lis ! »). Notre Seigneur fait référence ici à des notions existentielles : la lecture, la valeur du Qalam (la Plume), et donc l’écriture. C’est ici une recommandation très précieuse qu’est la recherche du savoir et la guerre à l’ignorance…Et tout cela passe par l’éducation, l’enseignement et la transmission…

Rasulullah (‘alayhi salat wa salam) l’a d’ailleurs rappelé dans ce ahadith rapporté par Al Bukhari : «Un parent ne peut rien léguer de mieux à son enfant qu’une bonne éducation ».
Tour d’horizon. Nous sommes en 2011, je sais. Et alors ? Cela empêche-t-il la méditation ? La recherche du savoir ? La notion de partage ? Non, 2011 et la Sunna peuvent cohabiter et encore heureux.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter), les jeux en ligne, le shopping répété compulsif, télé-réalité et autres propagations fléaux de ce type encouragent la nonchalance intellectuelle et dynamitent les comportements nobles… Et notre temps est croqué, croqué, jusqu’à ce que nos obligations religieuses en soient presque bâclées.
Un sage a dit : « Le savoir augmente quand on le partage. » Ne veux-tu pas qu’Allah augmente ton savoir et te place parmi Ses rapprochés ?
Alors, que transmettre à nos jeunes ?

• Dans un cadre purement religieux, il faut transmettre à nos chers enfants l’adoration d’Allah Ta’Ala, leur apprendre la da’wah par des paroles douces et un comportement sage. Notre devoir est de les habituer très tôt à l’approche de l’instruction et du savoir, des valeurs et des innombrables règles du savoir-vivre. Pour leur donner ce goût, usez de 1001 stratagèmes ! Activités manuelles pour les plus petits (fabriquer une petite Kaaba en carton par exemple ou une « sadaqa box » pour y mettre des pièces et des du’as) ; vous pouvez également organiser des quizz le dimanche en famille sur l’islam après avoir évoqué la religion. Vous voulez leur faire aimer la culture et l’écriture ? Enseignez-leur la prise de note. Racontez-leur une histoire du prophète (‘alayhi salat wa salam), et posez-leur des questions sur le récit. Questionnez, débattez, inspirez, stimulez. Et surtout, RECOMPENSEZ, car gagner du terrain dans la religion et dans la foi, cela se récompense !

• Habituez-les à ne pas devenir dépendants de la télé, des jeux-vidéos ou réseaux sociaux. Leurs messages sont fallacieux et hypnotiques. Voulez-vous que vos enfants s’enveloppent de pudeur et préservent leur corps ? Ne les laissez donc pas regarder les émissions de télé-réalité où les seules intrigues sont flirts, violence, pouvoir, argent et mode. Voyez les ravages que la télé cause tout autour de vous ! Tâchez donc de les éloigner de ces mœurs et tendances affreusement laides. La moralité et la normalité, ce n’est pas de céder et d’acheter une mini-jupe à sa fille de 5 ans, mais c’est plutôt de faire le contraire de ce que ce monde attend de nous et lui apprendre à s’aimer et se respecter. Vous êtes, avec l’aide d’Allah, la seule protection de vos enfants contre cet univers impitoyable de voyeurisme. Faites attention à tous les supports éducatifs que vous achèterez pour eux : livres, jeux, cds, cassettes…Veillez à mettre dans leurs mains des messages moraux et réalistes, armez-les contre les avilissements de ce monde.

• Enfin, la vie en société. C’est tout un art rempli d’amour et de bienfaisance : al hassan adhab (la bienséance) est une mission on ne peut plus essentielle. Apprenez-leur à devenir de vrais acteurs : œuvrez pour les autres en commençant par vos voisins, puis déployez vos efforts au-delà, en leur montrant l’exemple. Soyez actifs et dynamiques dans vos gestes et comportements, c’est le meilleur moyen pour qu’ils aient envie de vous imiter. Achetez un pain pour un sans-abri, déposez des courses pour les nécessiteux à la mosquée, cédez votre place à une femme enceinte ou une personne âgée, aidez quelqu’un à porter ses courses, souriez et remerciez lorsque l’on vous laisse passer sur le passage piéton…Al hassan khoulouq (le bon comportement) est très apprécié d’Allah Ta’Ala et engendre de très grandes récompenses. Ne vous mettez pas en colère en cas d’erreur ou d’oubli, mais apprenez-leur à évoluer dans le relationnel avec douceur et rahma. Aussi, n’oubliez pas d’apprendre à vos enfants à pardonner lorsqu’ils subiront les injustices de la vie.

En vous appliquant à éduquer vos enfants, vous vous appliquez à chercher l’agrément d’Allah. Certains réflexes sont parfois durs à acquérir, mais prenez patience, le chemin est long mais Ô combien gratifiant…

Crédit photo

  • reply Raniya ,

    As-Salamu ‘alaykum wa Rahmatu Allah ma shâ Allah trés bon article ! Il augmente l’envie de devenir maman mais tout vient à point à qui sait attendre ^^
    Baraka Allahu fikum <3

    • reply Nûr ,

      Salaam Aleykoum,

      Mashâ Allâh cet article est excellent et si important! Baraka Allâh Ufiki ma soeur, ce que tu écris est très agréable à lire et impacte Mashâ Allâh.
      Je trouve aussi l’idéé de la « sadaka box » avec pièces et duas à l’intérieur géniallissime!
      wassalâm

      • reply Jessica Sihame (Rédactrice) ,

        Waleykoum salam les soeurs, merki pour les gentils coms. Oui oui oui l’éducation de nos enfants (ou futurs ^^) ET nos jeunes générations est très importante. J’ai aimé écrire cet article.

        A très bientôt j’espère, qu’Allah vous facilite dans cette voie de transmission, amine.

        Je vous <3

        • reply Laila ,

          Salam ‘aleikoum

          barak’Allah fik pour ce très très bel article, c’est effectivement très important de s’éduquer pour éduquer, car le plus gros du travail se fait par notre comportement, on fait et nos petits reproduisent. On le sais si bien en plus

          A nous alors de prendre les bonnes habitudes et de chasser les mauvaises, pas si facile effectivement, mais on peut se donner les moyens en fréquentant les musulmans, car avec nos vies métro boulot dodo, on éponge vite les traits de caractère de la masse, càd non musulmans.

          De plus, il y a un autre moyen d’apprendre à éduquer les enfants, les de s’occuper d’eux, quand j’étais animatrice, j’ai découvert le monde des petits qui nécessite de faire attention à son langage à ses gestes à sa posture ce fut une belle rééducation !

          Et à tout cela ajouter la patience ! une bonne grosse dose de patience ! Voilà quelques ingrédients suplémentaires pour se préparer ou se recentrer sur cette belle tache de la transmission de nos valeurs à nos petits choux
          A bientôt

          Laisser un commentaire

          Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.