La fête des mères

D’après Abou Hourayra (qu’Allah l’agrée) un homme vint trouver l’Envoyé d’Allah (sallallau ‘alayhi wa sallam) et lui dit: « Quelle est la personne qui mérite le plus ma bonne compagnie? ». – « Ta mère », répondit-il. – « Et qui ensuite? ». – « Ta mère ». – « Et qui ensuite? ». – « Ta mère ». – « Et qui ensuite? ». – « Ton père ».

Je les entends déjà, les commentaires : « la fête des mères, c’est commercial », « t’façons, ça devrait être tous les jours la fête des mères » etc. Et c’est vrai : la fête des mères, ça devrait être tous les jours.

Tous les jours, on devrait remercier notre maman pour nous avoir aimées avant même que nous ne naissions, et ce malgré les nausées que nous lui infligions (« coucou maman, je te rappelle juste que je suis là »), les kilos qui ont poussé en même temps que nous, et les vergetures (« ça c’est cadeau maman … moi aussi je t’aime » … hinhinhin) …

Et tous les jours, on devrait la remercier pour nous avoir aimées, dès la première seconde de notre existence …

Tous les jours, on devrait la remercier pour nous avoir aimées dès le début, malgré les nuits blanches à écouter nos pleurs incessants, nos envies de manger, sans cesse comme ça, à heure fixes … Et tous les jours on devrait la remercier pour avoir su comprendre nos maux, nos demandes, avant même que l’on ne sache les formuler ….

Tous les jours on devrait la remercier de nous avoir appris, dès très petites, que non, les crottes de nez, ça ne se mange pas … Et tous les jours on devrait la remercier pour avoir mouché ce nez quand nous étions trop petites pour savoir comment faire …

Tous les jours on devrait la remercier d’avoir couvert moult bêtises à papa, nous évitant ainsi des raclées qui auraient pu entrer dans la légende … Et tous les jours on devrait la remercier pour  nous avoir secrètement inculqué les bonnes manières ; )

Tous les jours, on devrait la remercier d’avoir traversé, avec le sourire (enfin là, pas toujours), la période du collège, où on est juste des préados mais qu-on-croit-qu-on-est-des-adultes-et-c-est-pour-ça-qu-on-veut-un-piercing … Et tous les jours on devrait la remercier d’avoir compris cette période de notre vie et d’avoir su, patiemment, garder son calme alors que le premier quidam venu nous aurait envoyé balader sévère …

Tous les jours on devrait la remercier pour, tant de fois, avoir fait le premier pas après une dispute, même si celle en tort, c’était bien nous (ahhhh si, et ne dites pas non !! en pleine crise d’adolescence, on l’a toutes fait !!)… Et tous les jours nous devrions la remercier pour avoir accueilli chacun de nos (rares) premiers pas avec un sourire à faire chavirer le monde …

Tous les jours on devrait la remercier de nous avoir accompagnées dans toutes nos démarches de filles, de femmes, de mères …

Tous les jours on devrait la remercier pour nous avoir appris à voir la beauté dans un nuage, un couché de soleil, une fleur …

Tous les jours on devrait la remercier quand elle nous trouve belle dans notre hijab…

Tous les jours on devrait la remercier pour être notre soutien, notre pilier, notre roc …

Donc oui, la fête des mères c’est commercial. Mais au fond … jamais, et je dis bien ja-mais, je (nous, vous ?) ne pourrais donner autant à ma mère tout ce qu’elle m’a donné pour moi.

Finalement, la fête des mères devrait être considérée comme une fête faisant partie intégrante d’Islam … à célébrer tous les jours … non … ?

  • reply fatima ,

    Amine

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Send this to a friend