Se préparer (spirituellement) à l’arrivée de Ramadan

Saadia, à l’initiative du blog One way to ihsan, partage avec Imane magazine aujourd’hui quelques astuces pour se préparer spirituellement à l’arrivée de ramadhan.

Le Ramadhan est une école tout comme l’est la vie. Certains s’y préparent chaque jour que Dieu fait, d’autres mettent le turbo quand le « jour J » arrive mais le plus important reste la préparation.

Etape 1 : état des lieux.

Avant de charger le fusil du changement, il faut savoir quelles cibles viser ! Un préalable briefing est donc nécessaire dans les catégories suivantes :

•  Cœur : Suis-je attentive à mes manquements ? Que dois-je changer vis à vis de mon âme ? Suis-je celle que je désire être ? Mes repentirs sont-ils assez fréquents ?

•  Prière : Est-ce que j’observe les prières à des heures fixées ? Mon arme est-elle la concentration ? L’humilité ? Et les prières nocturnes alors ?

Dhikr & Coran : Est-ce qu’une partie de mon temps quotidien est consacrée au rappel divin, à la lecture de Sa parole ?

•  Comportement : Est-ce que je m’efforce de faire de chacun de mes gestes, chacune de mes paroles, une illustration des injonctions divines ? Qu’est-ce que je ne mets pas en pratique ?

Aumônes : Est-ce que je consacre une partie de mon budget à aider mon prochain ?

Parasites : Qu’est-ce qui me prend du temps ? (sommeil, tv, pc, smartphone, discussions…)

Pour chaque catégorie, attribuez-vous une cote sur une échelle de 0 à 10.

Etape 2 : viser oui, mais comment ?

Une fois la liste des objectifs faite, il faut maintenant veiller à affronter ce mois de jeûne avec un seul mot d’ordre : planifier, planifier, p-l-a-n-i-f-i-e-r ! Rares sont ceux dont les cœurs sont rassasiés par la nourriture appropriée, ce pour quoi il nous faut faire nos provisions afin de ne pas faire de notre cœur un désert de sécheresse !

• Faites-vous un calendrier spécial ramadhan et listez-y vos rendez-vous.

• Consignez chaque prière avec un cadeau pour votre coeur de 10-15 min avant chacune d’elles : lecture ou récitation coranique, invocations, dhikr… Ainsi vous serez préparées et à l’heure !

• Pour les plus courageuses mais surtout les plus inspirées, planifiez des menus sains à l’avance et avec mesure pour chaque jour du mois : pas de temps à perdre en cuisine !

• Prévoyez des veillées nocturnes soit à la mosquée (taraweeh) soit chez vous, une heure avant la prière de l’aube.

• Réfléchissez à des activités pour vos petits bouts : pas question que la tv s’en charge !

• Veillez à morceler votre lecture coranique : le mois du Ramadhan est le mois du Coran, donnons-lui son droit en essayant de faire son maximum pour clôturer au moins une fois sa lecture !

• Consacrez un temps pour le don de soi aux autres : familles, amis, nécessiteux, prisonniers… Des gens à aider, il y en a en masse mais les aidants manquent à l’appel !

Etape 3 : je veux, je voudrais, je désire.

On veut toutes un tas de choses, ce mois sacré est l’occasion idéale pour invoquer au Généreux qui répond à l’appel de celui qui demande !

Il est donc vital d’énumérer par écrit tout nos désirs, tous nos souhaits, tout ce qui manque à notre vie pour être comblée en Lui. Cette étape facilitera l’inspiration durant nos prosternations et balayera nos défauts de mémoire !

Conseils en vrac

• N’oubliez pas d’invoquer Allah de vous aider dans vos tâches à court ou long terme, rien n’est possible sans Son aide !

• Débutez ce mois le cœur léger : oubliez les rancœurs et rancunes du passé, pardonnez !

• Checker votre entourage : y-a-t-il des sœurs converties seules que vous pourriez inviter à votre table ?

• Alliez l’utile à l’agréable : faites le plein de conférences et écoutez-les pendant que vous êtes aux fourneaux.

• Une journée de jeune facilitée débute avec une sunnah revivifiée, j’ai nommé : le repas du suhur !

• Entretenez votre corps ! Jeûne ne rime pas avec sommeil : vélo, marche rapide, …

• Offrez de l’encens à votre mosquée : quel accueil agréable pour vos consœurs !

• Concurrencez-vous dans le bien : fixez vous un nombre de prières surérogatoires à faire et tenez-y vous !

• Préparez-vous à dormir peu et à œuvrer beaucoup : soit en prières, soit en actes.

• Faites le point chaque semaine : ai-je atteint mes objectifs ?

• Apprenez à connaitre vos limites : cela ne sert à rien de se fixer des buts trop hauts et d’être déçue ensuite… Ne vous chargez donc pas trop, les actions qui durent sont meilleures !

Joyeux Ramadhan !

Fraternellement

Découvrir le blog One way to ihsan

Crédit photo