Tariq Ramadan : redonner sa place au silence

Concernant Mr Tariq Ramadan, jamais de demi-mesure. Admiré ou détesté, il fait partie de ces personnalités qui ont développé quelque chose de tellement à elles qu’elles déchaînent les passions. Alors évidemment, ayant été accusé récemment de faits graves, plus que jamais deux camps se déchaînent sur les réseaux-sociaux : les défenseurs et les scandalisés.

Ce qui est formidable avec les réseaux sociaux, c’est qu’ils ont donné le pouvoir à de « courageux » personnages de donner leur avis sans qu’on le leur demande. Un pouvoir grisant. Un monde où la diffusion prévaut sur l’information. Chacun se persuade de ses propres prises de position, les érige en vérité, se donne le droit de s’élever en juge et de trancher sur cette affaire.

Aussi certains s’interrogent sur le silence de quelques medias, notamment de celui d’Imane magazine. Il est vrai que nous avons hésité avant de se décider à publier cet article. Car se doit-on finalement d’avoir un avis sur tout ? N’avons-nous pas le droit de ne pas prendre position ? A en croire ces personnes, lorsque l’on est musulman, non.

Chez Imane magazine nous faisons le choix du silence. Pas d’un silence complice. Mais d’un silence sage, responsable, rationnel, qui est d’ailleurs une réponse en soi. Nous nous rangeons ici du côté de la personne victime d’injustice, QUELLE QU’ELLE SOIT.

Nous laissons les autorités compétentes faire leur travail car nous ne nous donnons pas le droit de juger dans cette affaire. Nous ne savons rien. Nous redonnons sa place au silence.

Emilie L.