Comments (10)

Salam’aleykom wa rahmatuLLah,

BarakAllahofikom! J’ai toujours voulu en savoir plus sur les 4 écoles, subhannAllah l’islam est une science, et quelle science vaste… Qu’Allah nous augmente notre science..
Juste  » L’islam n’a jamais connu de plus grands savants que ces quatre grands imams. » Plutôt l’islam n’a pas connu de plus grands savants après la mort de ces 4 grands imams, non? Car les compagnons furent parmi les meilleurs après les Prophètes, ‘aleyhim salam, je me trompe?
BarakAllahofik 🙂

Salam alaikoum,

Merci pour cet article intéressant! Je me retrouve tout à fait dans le questionnement et il apporte des réponses concises et claires.

En plus de l’oubli et de la disparition des proches du Prophète, la naissance des 4 écoles juridiques est également très liée à l’apparition de nouvelles problématiques au sein des société dans lesquelles elles sont nées. Chaque imâm devait tenir compte des pratiques contemporaines de sa société afin d’accompagner les évolutions de celles-ci.
Aujourd’hui, nous avons grand besoin de retrouver le chemin de l’Ijtihad des origines avec sa conception novatrice afin de répondre aux nouveaux défis que pose la médecine, l’écologie, la politique, les relations homme-femme…

Je suis d’accord aussi avec le problème que pose l’attitude de certains qui, croyant bien faire sans doute, s’empressent de juger et de condamner. C’est le genre d’attitude à vous faire fuir. Donner des conseils n’est pas si facile surtout concernant la religion. Savoir ne suffit pas, il faut être pédagogue, respecter l’autre dans sa différence et par dessus tout, rester humble.
En parlant d’humilité, un jour on posa une question à l’Imâm Al Chaféi et ce dernier se tut. Quand on insista pour avoir sa réponse il répondit: « Que je sache avant s’il vaut mieux que je réponde ou que je me taise » (Extrait du Livre du Savoir, Al-Ghazali).

D’ailleurs il est intéressant de savoir que les 4 imâms avaient un immense respect les uns envers les autres. Ahmad Ibn Hanbal disait: « Je n’ai pas fait une seule prière depuis 40 ans sans oublier d’implorer Dieu en faveur de Chaféi » (Extrait du Livre du Savoir, Al-Ghazali). De même Chaféi disait : « Si on évoque les savants, Malek apparaîtra comme l’astre le plus brillant et personne n’est plus digne de confiance que lui » (Extrait du Livre du Savoir, Al-Ghazali).

Ces grandes figures de l’Islam nous donnent donc une vraie leçon de respect mutuel et d’humilité à garder en tête.

Salam alaikoum

salam alaikoum tres belle article, partager, in sha Allah

Salam alaikoum,

Merci pour cet article clair et concis. Je me retrouve tout à fait dans les questions posées particulièrement celle de savoir quelle école suivre.

Les écoles juridiques sont nées aussi pour répondre aux nouvelles interrogations apparues à leur époque. C’est là que le Fiqh trouve toute sa raison d’être et sa force, celle d’accompagner les évolutions de la société. Aujourd’hui les musulmans ont besoin de retrouver cette conception novatrice du Fiqh afin de relever les défis que posent l’écologie, la médecine, la politique, les relations homme/femme…

Enfin, je suis tout à fait d’accord avec l’auteur de l’article pour dire que certains sont très maladroits quand il s’agit de donner des conseils en pratique religieuse. Conseiller exige de la pédagogie, une ouverture d’esprit et de l’humilité. Il est d’ailleurs intéressant de savoir que les 4 imâms avaient un grand respect mutuel et préféraient se taire parfois quand une question leur était posée. Ils avaient conscience que les mots « haram » et « halal » (tellement galvaudés de nos jours) étaient lourds de sens.

Wa Allahou aalam.

Salam alaikoum.

Assalamou alaykoum wa rahmatullah

BarakAllahufik pr ce rappel. En effet c’est très imptt d’avoir et surtt de savoir d’où vient la science et ce que l’on fait ! Cela évitera des « Non! c’est pas comme ça kifofèr c haram (lol), c’est comme ça! » « Ah pourquoi? » « Ah ben parce que c’est comme ça c’est tout c’est comme ça qu’on l’a appris avec mamie » ^^

Car n’oublions pas « nous ne suivons PAS l’imam Malik » ou tel autre imam aveuglément (qui eux meme ont dit que si on voyait une erreur contraire au Prophète saws dans ce qu’ils ont pu dire, qu’on jette alors leur fatwa contre un mur masha Allah qu’Allah azawajel leur fasse miséricorde pour leur grand travail) mais le Prophète saws et nous référons aux savants sur certains points qui peuvent être confus pr notre niveau 🙂

L’imam Ahmad disait :
« Ne me suivez pas en tout et pour tout (on appelle cela «et-Taqlid »), ni même Malek ou ech Chafi’i ou eth Thawri, mais apprenez comme nous avons appris !»

Ainsi ‘Ali ibn abi Taleb disait :
« Tu ne reconnaîtras pas la vérité par les hommes (c’est-à-dire en suivant un homme en particulier), mais sache la vérité et tu reconnaîtras les hommes qui suivent la vérité (la vérité c’est la preuve du Coran de la Sounnah et de l’ensemble des compagnons)».

L’imam ech-Chafi’i disait :
« Il n’est pas permis à celui qui prononce des décrets religieux de se baser sur mes propos tant qu’il ne sait pas d’où je les ai puisés »

Et tous les savants sont unanimes pour dire :
« Lorsqu’un texte authentique contredit nos paroles, alors délaissez nos paroles et pratiquez les textes ».

Salam aleykoum!!

baraka ALLAH oufikm pour cet article 🙂

qu’ALLAH TAALA récompense ses illustres savants d’une très grande récompense!!

petite précision d’autres sources existent comme le principe du convenable, l’intérèt général

indéterminé, l’usage, la présomption de continuité, la loi des peuples monothéistes… mais les

quatres principales autour desquelles tout le monde se rejoint sont celles citées dans l’article :
1) Le Coran
2) La Sunna
3) Le Consensus
4) Le raisonnement analogique

Assalamou aleikoum !

Un article clair, concis, trèèès efficace . Baraka allahu fik.
Du coup, ici, en France, c’est quelle école qui prédomine ?

salam aleykum tres bon article , mais je n ai toujours pas de réponses concernant les différentes écoles et laquelle doit on suivre , je suis bien sur le coran et la sunna , mais la je suis perdue ;(

Salamalaykoum ,merci pour cette article très enrichissant.
Cependant, j’aimerais éclaircir un point qui pour moi n’est pas bien clair
Quand vous citer les règles à suivre concernant le suivit d’une école , notamment celle-ci : La troisième, ne pas choisir en fonction de son envie, du degré de souplesse, et de ce qui est le plus arrangeant.
Pourquoi ne pourrions nous pas suivre l’avis d’une école qui nous arrange le plus ,puisque ses 4 écoles sont toutes bonne a suivre.
Les savants de ses 4ecoles fondent leurs fatawas et leurs avis religieux avec le Coran et la sunna ,donc pourquoi interdire de suivre l’avis le plus arrangeant puisqu’il n’est pas faux ?
Aussi j’ai déjà entendu que l’on ne doit pas suivre a l’aveugle et que l’on doit vérifier les sources ,mais je ne trouve pas cela logique puisque justement sa voudrais dire que nous devions vérifiée le travail du savant pour savoir si il dit vrai ,, pourtant ses au savant de nous apporter le savoir si c’est de vérifier leurs dire , reviendrais a duré que nous pouvons trouver sans les savants la science .
Ses contradictoire .
Merci d’éclairer ma lanterne si vous en avez le temps .
Que la barakah d’Allah soit sur vous

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SCROLL TO TOP

CADEAU DE BIENVENUE
Recevez GRATUITEMENT votre magazine numérique "Bonjour Nouvelle Vie"

x