Parole aux hommes : célibat et mariage

L’article Recherche mari… mais pas à n’importe quel prix ! vous a fait beaucoup réagir et les difficultés du célibat transparaissent dans chacun des commentaires que vous avez eu la gentillesse de nous envoyer. Les frères ont été nombreux à nous lire et l’un d’eux a eu le courage de nous donner son avis masculin sur la question.

homme musulman

Assalam aleykoum wa rahmatuh Allah wa barakatuh,

Al hamdullilah qui a fait de nous des musulmans.

 

« Le mariage n’est pas une équation mathématique »

L’islam nous a illuminé par ses enseignements et approuvé pour nous des valeurs ayant fait partie d’une éthique vertueuse. Il nous a ainsi légiféré le mariage. Le mariage est une adoration pour laquelle il est fondamental d’avoir une bonne intention afin qu’elle soit acceptée auprès d’Allah Azza wa Jal. J’y ai toujours songé et j’avais compris très tôt que ce serait une source d’élévation personnelle. Au fil des années et à travers mes différentes recherches, je me suis aperçu de la difficulté grandissante à trouver l’âme sœur, bien plus difficile encore, lorsqu’on habite une ville moyennement peuplée loin de la région parisienne.

Grâce à Allah Azza wa Jal, j’ai pu disposer, depuis un certain temps, d’une situation psychologique et matérielle confortables pour me marier. Je suis d’un physique que je qualifierais d’agréable, ingénieur de formation et de métier… mais le mariage n’est pas une équation mathématique.

 

Les difficultés du mariage

J’ai un peu usé de tous les moyens licites pour y parvenir, mais la méfiance qui règne au sein de notre communauté nous empêche de nous rencontrer d’une part, et pour certains d’entre nous de franchir le cap d’autre part. Mes amis frères sont partagés, peu d’entre eux osent me faire des propositions alors que la majorité reste réticente à l’idée d’être un intermédiaire. Je comprends tout à fait leur position, moi même ayant été témoin d’une histoire de mariage d’un autre monde subhanAllah et qui m’a profondément choqué. La multiplication de ces drames et des séparations en général, poussent aussi bien les gens que les structures cultuelles, telles que les mosquées, à refuser la responsabilité d’être le fil connecteur entre les célibataires.

Il y a aussi internet !! Cet outil puissant qui connecte les gens et permet aux prétendants de se mettre en contact… hummm c’est mignon! Sauf qu’avec internet, l’exercice qui consiste à trouver le juste milieu entre se conformer aux règles religieuses d’un coté, et imprégner la personne en face de notre bonne volonté de l’autre, est pour moi, je l’avoue, très compliqué.

Une autre difficulté qu’il me semble nécessaire de souligner, est la peur des sœurs de se marier. Peur de quitter le monde où elles se sentent rassurées et en sécurité. J’ai l’impression que certaines d’entre elles, qu’Allah les préserve toutes amine, n’entreprennent les démarches pour se marier que pour se rassurer intérieurement alors que d’autres croient, à tort ou à raison, que le frère qui se présente est en train de les duper. Une fois mariés les règles vont changer : violences, insultes, restrictions, divorce… wa Allah al mousta3ane. C’est dans pareille situation que la confiance en Allah doit se manifester le plus, car on ne peut être sûr de son choix à 100 %. Bien que je sache cette peur légitime, je ne comprends aucunement qu’elle puisse être plus forte, lorsqu’elle est injustifiée, que la confiance en Allah. Cette peur est, à mon sens, symptomatique d’un climat de confiance dégradé régnant au sein de notre communauté, mais aussi une porte qu’Ibliss, qu’Allah le maudisse, utilise afin d’empêcher les sœurs et les frères de bonne foi de se préserver.

Je ne serai pas imprudent non plus, si je disais que se marier de nos jours c’est aussi une question de couleur. Chez certaines familles on fonctionne un peu comme l’ONU, il y en a deux qui ont le droit de veto. Allah le très Haut dit : « Ô Hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus PIEUX. Allah est certes Omniscient et Grand Connaisseur » [Al Hujurat-13].

Un jour on m’a raconté l’histoire d’un cheikh qui avait reçu une lettre d’un frère lui demandant de lui trouver une sœur à marier. Le frère l’avait décrite belle, douce, de bonne famille, gentille, pieuse, obéissante, riche qui donnera toute sa fortune après le mariage à son mari… Le cheikh lui avait ainsi répondu : j’ai bien reçu ta demande mon fils, j’en ai ri et pleuré, si seulement je pouvais voir ce que tu désires, je me marierais avec… lol.

C’est un peu l’état d’esprit dans lequel se trouvent malheureusement certains de nos frère et sœurs. Je ne discuterai pas les choix des uns et des autres, je pense simplement que croire à un idéal c’est se tromper de chemin pour celui ou celle qui veut se marier.

 

C’est quoi « réussir son mariage » ?

Le mariage c’est comprendre que l’on va aider son partenaire à se rapprocher d’Allah Azza wa Jal, il ne se réussit point en faisant une grande fête, dans une grande salle, en ayant loué des grosses berlines !

Je pense humblement que réussir son mariage c’est d’abord avoir la crainte d’Allah Azza wa Jal (at taqwa) et suivre les recommandations prophétiques : ‘le meilleur d’entre vous est celui qui est le meilleur avec sa famille et je suis le meilleur avec ma famille‘ [rapporté par At-tirmidhi].

Réussir son mariage c’est avoir les mêmes approches aux choses que nous serons amenés à partager, prendre le temps de découvrir son conjoint, ses attentes, ses humeurs afin d’anticiper les désastres.

Réussir son mariage c’est respecter le temps de l’autre, sa sensibilité, pimenter sa vie avec ce qui pourrait être source de leur épanouissement et profiter des moments de complicité pour renforcer les liens et briser ainsi les tentations d’ibliss.

Réussir son mariage c’est savoir que nous ne sommes pas des collègues qui entrent en compétition pour le poste de supérieur hiérarchique, mais plutôt comprendre que nous sommes deux éléments complémentaires censés se soutenir et faire face ensemble aux épreuves de la vie.

Réussir son mariage c’est aussi accepter de corriger ses travers et reconnaître ses erreurs.

La difficulté apparente de se marier au sein de notre oumma, si les doués de raison parmi les savants, les prédicateurs, les éducateurs et les gens de plume ne s’en saisissent pas pour en lui proposer des solutions licites, il y aura une épreuve et un grand désordre avec lesquels se nourriront nos ennemis.

En attendant le coq pour certains et la poulette pour d’autres, nous ne désespérons pas de la Miséricorde et de la Générosité d’Allah Azza wa Jal. Ayons confiance en notre Seigneur. Armons-nous de patience et purifions nos intentions. Auprès d’Allah un jour nous y serons tous heureux… bi idhni Allah.

 

Qu’Allah nous préserve tous, nous élève et nous accorde des époux(ses) pieux(ses) Amine.

 

Hayyakoum Allah,

Sofiane.

 

  • reply Oum Abdallah ,

    Salam Aleiykoum

    BarakAllahoufik pour ce témoignage côté masculin cet fois ci !

    Nous vivons dans un monde, ou les êtres humain ne savent plus ceux qu’ils veulent !
    La plupart des hommes n’aiment pas quand Mlle en sait bcp qu’elle est cultiver par les sciences mondaines, ou sciences religieuse, coran, ils veulent qu’il n’y ai que EUX qui en connaissent.
    Bcp ne regarde aussi que le « phisyque » et demande aux sœurs les mesurations précises de certaine parties du corps ! Ajib !

    Bcp profite de prendre des reconverties afin de les « en bobiner »
    Le célibat .. Vs .. Le mariage !
    Le divorce est devenu malheureusement la suite logique d’un mariage !!!!!!!

    Bcp ne voient que fêtes, robes ect. Mais oublie que celui ci est engager a vie a son partenaire jusqu’à ce que la mort vous sépare …

    Qu’Allah nous Facilite cet Tâche a tousssss

    • reply Sarah ,

      Salam alaykoum très beau témoignage placez sa confiance en Allah azawajel tawakal 3ala Allah et c’est bien vrai s’engager c’est avoir la crainte dAllah soubhana wael taala et takwa pour les soeur je pense qu’on a envie de s’engager mais il y a la peur de l’après khir InshAllah qu allah te facilite inshaAllah

      • reply zakia ,

        Salam aleykoum,

        Mach’Allah ! merci pour ton article, c’est rare d’avoir l’avis d’un homme sur les difficultés du célibat et du mariage ! Il reprend exactement la situation de nos générations, ma mère me dit toujours avant ça ne se passé pas comme ça, (beaucoup de personne facilités le mariage mais surtout aux frères). En effet j’ai toujours été très surprises du célibat de nos soeurs en âge un peu avancés, et je vous avoue que je n’ai jamais compris pourquoi nous ne nous facilitons pas les choses (je parle de nous faciliter dans une famille par exemple entre fraternité, ou le rôles des parents pour faciliter le mariage à leurs enfants : filles ou garçons etc) mais de nos jours le mariage est une difficultés pour beaucoup.
        On demande à Allah de nous faciliter et de nous apporter ce qui est un bien pour nous ici bas et dans l’au delà ! inch’allah !

        • reply khalida ,

          Salam Aleikoum Wa Rahmta ALLAH Wa barak et tou

          Son témoignage résume assez bien la situation dans laquelle se trouvent beaucoup de musulmans et musulmanes. Il y a un réel problème aujourd’hui dans notre communauté vu le nombre de célibataires mais plus effrayant encore le nombre de divorces.
          les causes sont multiples les générations ont changées et la société nous poussent ( via la consommation ) à devenir égoïste et à s’auto suffir. Identifier les problèmes c’est bien c’est un bon début mais comme l’a dit le frère je crois surtout du fait qu’on ne travaille plus ce rapport Humain- ALLAH ( soubnata’3ala). en commençant par là peut être chacun pourra voir les erreurs qu’il commet et y remédier. Pour ma part je me suis reconnus dans ce discours notamment dans la peur de quitter un espace rassurant ou l’on se sent en sécurité…
          C’est pour cela qu’il faut placer notre confiance en ALLAH, qu’ALLAh nous facilite le mariage

          Salam ALeikoum Wa Rahmta ALLAH wa Barak et tou

          • reply Anissa ,

            Salam alikoum,
            Il est vrai que le mariage et une nouvelle vie a deux qui malheureusement se termine très mal statiquement parlant comme on dit chez moi en été le gateau et en hiver le blogadot qui veut dire avocat.
            Maintenant moi je suis une femme , un homme musulman est venu vers moi car mon comportement soi disant l interessait , j essaie d être une musulmane respectable. Mais vu que je ne voulais pas qu il me touche monsieur m a dit qu il ne voulais pas continuer avec moi , cet homme est musulman et a grandi au Maghreb donc vous savez , ils sont cense connaître un minimum. Certaines personne se sont occidentalisés en oubliant nos reprere islamique.maintenant en respectant ce qu allah nous a laisse et elhamdoulillah, on se retrouve encore célibataire a35 ans. Allah iljib elkheyr un hallah . Amine

            • reply PetiteKhadija ,

              As Salam w Alaykoum Wa Rahmatullah !
              Je remercie les personnes ayant contribué au partage de ce témoignage / rappel , et je vous remercie mon frère d’avoir été clair .
              Ce texte résume très bien la situation actuelle de la Oumma en terme de célibat . La méfiance est un motif qui reviens assez souvent , malheureusement le niveau de notre Yaqin ( confiance) en Allah subhanahu wa ta’ala est faible . Car logiquement on accepterait de passer par n’importe quelle épreuve pouvant peut être nous rapprocher d’Allah subhanahu wa ta’ala .
              Qu’Allah subhanahu wa ta’ala vous accorde à toutes et à tous el Jannah on est peu être loin mais avec l’aide d’Allah subhanah on y parviendras inshAllah .
              Mes soeurs et frères , soyons de bons mu’minines Allah azza wa Jal nous promet Al Falah ( la reussite ) fi Duniah wal Akhirah !

              A RIEN NE SERT DE PREPARER SON MARIAGE DES ANNEES AVANT le peu suffit inshaAllah
              N’oublions pas , que LA MORT est une CERTITUDE !
              N’oublions pas nos bagages pour l’Au Delà en route …..

              Jazakoum Allah Khairr

              • reply Cam199 ,

                Salam,

                Très beau témoignage, je suis une soeur et je suis tout à fait d’accord avec le frère! Le problème aujourd’hui, c’est que nous misons un peu trop souvent sur l’apparence physique des uns et des autres ou mettons la barre très haute avec une liste interminable de qualités que doit absolument avoir ou le futur époux ou la future épouse ! De même, nous voulons tout, tout de suite: amour, passion et bonheur. Or, si l’un de ces trois éléments se trouve être absent: on divorce! Je pense que cela est dû à un manque de maturité….. à une certaine époque, nos parents, peut être moins compliqués que nous le sommes aujourd’hui, se contentaient du peu, du moment que le conjoint était pieux. Il y a,par ailleurs, le fait que nombreux sont ceux qui se refusent á l’idée qui puisse avoir mariage mixte, c’est à dire un mariage dont les époux seraient issus de différentes cultures ou de « race »….ce qui est regrettable quand on sait que dans l’islam, il n’y a pas de race supérieure ou inférieure! Bref autant d’éléments à changer au sein de la oumma! Qu’Allah nous pardonne et nous fasse miséricorde et donne à chacun d’entre nous homme et femme pieux!

                • reply LILO ,

                  Pas mal cet article, mais il serait meilleur si il n’était pas si consensuel. Et c’est en général ce que je reproche à vos articles, sous pretexte de faire des rappels, on ne dit rien de vraiment pertinent, ni original, ni même instrictifs. Beaucoup de hadith et verset que l’on connait déjà par coeur, Essayez d’innover s’il vous plait et de donner plus de fond et de vécu à vos articles. Un conseil sincère car c’est ce qui m’a poussé à me désabonner.

                  Laisser un commentaire

                  Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

                  Send this to a friend