Profiter du Ramadan : question d’organisation ?

Ramadhan c’est ce mois si particulier qui renferme en chacune de ses journées écoulées une richesse. Pendant plusieurs semaines on essaye de temporiser nos vies,  d’éduquer notre foi, de grandir spirituellement. Ramadhan c’est ce mois d’espoir : on le laisse porter toutes nos ambitions pour atteindre nos divers objectifs. Et empreints de bonnes résolutions nous comptons les jours avant que la porte de ce mois béni ne s’ouvre à nous.

fanoos_ramadan___big_one_by_hotamr-d6cj8jl

Beaucoup d’articles proposent d’optimiser le temps, la qualité de nos 3ibadas et la profondeur de notre foi durant cette période. Il est indéniable que nul ne peut prétendre remporter une victoire sans se préparer au préalable. Ainsi, des groupes de soutien se forment, des check-list avant, pendant et même après se diffusent : toutes ces béquilles nous permettront de tenir le cap pour ne jamais perdre de vue notre destination. Al hamdouLilah.

Ceci étant, le Ramadhan n’est-il pas à lui seul le mois forgeron ? Que l’on s’y prépare ou non, durant ces jours de jeûne notre corps fusionne avec notre esprit pour « nourrir » le même but : Adorer Dieu. L’organisation rassure une majorité, mais elle peut aussi être le point de départ de notre déception si nous n’avons pas été fidèle à nos engagements ! Ne nous enfermons pas dans un cadre de choses à faire durant ce mois sacré, il n’est pas question ici de nier les bienfaits d’une bonne organisation. Il est question de ne pas devenir victime de nos choix pré-Ramadhan. Au risque de perdre l’essence et la sacralité qui l’entoure…

Concrètement ? Faire une liste, s’organiser, se préparer sont des éléments communs aux musulmans que nous sommes de part le préambule de nos prières et autres actes d’adoration. Alors OR-GA-NI-SEZ vous tout en laissant la place à l’essentiel : votre essentiel en savourant chaque instant que ce mois vous offre !

Mais si liste il devait y avoir à imprimer et à accrocher à la vue de tous alors ce serait celle-ci :

Rappelez-vous de la récompense que l’on octroie à celui qui contribue à nourrir une personne qui jeûne lorsque vous préparez le repas de l’iftar.

Aussi longtemps que possible : inspirez et expirez chaque souffle de paroles Sacrées récitées lorsque vous lirez le Qoran.

Magnifiez votre jeûne par le souvenir de la récompense qu’Il n’octroie qu’aux jeûneurs lorsque l’envie s’éveille ou lorsque la faim vous tiraille.

Aimez ce pilier comme le plus beau des présents fédérateurs. Aimez la cette communauté car vous êtes une partie intégrante de ce même corps. Aimez l’humanité. Aimez-vous et plus que jamais PARDONNEZ. Comment peut on espérer la Clémence de L’Unique qui excelle dans la Miséricorde si nous n’essayons pas d’atteindre le soupçon de pardon éparpillé sur Terre ?

Donnez ! Donnez par amour pour Dieu, pour votre prochain ! Donnez pour revivifier votre foi en l’humanité : faites-le sans compter afin que les comptes soient en votre faveur le jour du Jugement Dernier…

Honorez chaque rendez-vous avec Dieu durant vos prières, développez le sens de l’excellence à l’aide de cet acte d’adoration en le multipliant aussi souvent que nécessaire. Abreuvez  votre corps et votre cœur de ce nectar que seul un être peut goûter en état de jeûne.

Aidez ceux qui vous entourent, à commencer par un sourire… Nul n’a conscience de l’impact que cela peut apporter à autrui ! Aidez sans attendre d’être sollicitée. Aidez vos enfants, votre époux, vos parents, vos frères et sœurs. Aidez cet inconnu en lui tenant la porte, aidez votre sœur en Dieu en laissant de l’espace pour prier. Aidez-vous tout simplement… 

Ne perdez JAMAIS espoir. Ce mois est votre allié, ce mois est cette bulle d’air qui oxygénera votre foi tout le long de l’année. Ce mois, c’est le temps. Le temps qu’il vous faut pour prendre le temps d’être ce que vous êtes : une musulmane. Vous êtes une élue de Dieu. Il vous a choisi pour vivre l’islam. Alors soyez l’islam.

Sabrina G.Dahmani  www.heritagedunevie.wordpress.com